Mise en place du groupe de travail « solaire » Eco-construction | 19.04.18

Partager sur :
Sébastien Lecornu l’avait annoncé, c’est désormais acté ! Mercredi 18 avril, le secrétaire d’Etat à la transition écologique a présidé la réunion de lancement du groupe de travail chargé d’accélérer le développement du photovoltaïque. A cette occasion, il a annoncé les résultats de la 4e période de l’appel d’offres solaire sur bâtiments. Tous les détails.
Dans le cadre du Plan de libération des énergies renouvelables, Sébastien Lecornu a installé, mercredi 18 avril, le groupe de travail « solaire ». A cette occasion, il est revenu sur les grands travaux à entreprendre en vue de « simplifier et consolider le cadre administratif et massifier la filière, tout en maintenant l’acceptabilité de cette énergie ».

« L’énergie solaire photovoltaïque s’impose comme l’énergie renouvelable la plus populaire et est en train de devenir l’énergie renouvelable la plus compétitive et la plus acceptable sur le territoire », explique le secrétaire d’Etat à la transition écologique.

Le groupe de travail « doit travailler sur l’autoconsommation, qui permet aux consommateurs de s’approprier pleinement la transition énergétique ; et exploiter de nouveaux gisements dans le domaine agricole, des bâtiments publics, des entreprises, du patrimoine et auprès du grand public », ajoute-t-il.

Développer l’autoconsommation

Le groupe sera chargé de répondre à de nombreux enjeux liés notamment :

- aux procédures d’urbanisme et à la mobilisation du foncier pour le développement de projets solaires ;
- au modèle d’autoconsommation ;
- à la filière industrielle solaire française ;
- au développement de projets solaires dans les zones non-interconnectées ;
- au cas particulier du solaire thermique.

Les premières propositions sont attendues fin mai. Puis des mesures seront annoncées lors de la conclusion des travaux du groupe en juin 2018. Des déplacements de terrain seront également organisés avec les professionnels de ces secteurs d’activité.

Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, souligne que « la filière solaire présente un potentiel très important et une compétitivité qui ne cesse de s’améliorer ». A titre d’exemple, il prend les résultats de la 4e période de l’appel d’offres pour installations sur bâtiments « avec des prix encore en baisse ».

Sébastien Lecornu a en effet désigné lauréats 392 nouvelles installations pour une puissance de 200 MW. Les prix proposés par ces projets sont « particulièrement compétitifs », avec une moyenne de 80,8 €/MWh en baisse de 5% par rapport au prix moyen des projets lauréats de la période précédente.

« Le groupe de travail doit permettre aux acteurs de trouver les meilleurs solutions pour aller encore plus loin et plus vite », conclut Nicolas Hulot.

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

15 propositions pour accélérer le développement de la méthanisation

15 propositions pour accélérer le développement de la méthanisation

Le 1er février dernier, Sébastien Lecornu installait un groupe de travail sur la méthanisation. Ce lundi, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a dévoilé 15 propositions pour accélérer l’installation d’unités de méthanisation partout en France. Elles viennent s’ajouter aux dix conclusions présentées en janvier dernier par le groupe de travail éolien, dans le cadre du Plan de libération des énergies renouvelables. Précisions.
Et maintenant, « Place au soleil »

Et maintenant, « Place au soleil »

Le Gouvernement a présenté, jeudi 28 juin, une série de mesures visant à promouvoir l’énergie photovoltaïque et le solaire thermique. Baptisé « Place au soleil », ce plan s’adresse aux acteurs pouvant contribuer à l’atteinte des objectifs en matière de développement d’EnR. Autoconsommation, simplification des procédures, création d’un label… Découvrez les leviers d’action.
L’Etat lance un groupe de travail « chaleur et froid renouvelables »

L’Etat lance un groupe de travail « chaleur et froid renouvelables »

Après avoir installé les groupes de travail « éolien » et « solaire », le Gouvernement annonce ce jour le lancement d’une nouvelle initiative visant à identifier et à lever les freins au développement de la filière française des réseaux de chaleur, une filière prometteuse qui permet de mobiliser « d’importants » gisements d’énergie renouvelable. Les premières propositions sont attendues en mai pour une annonce de mesures en juin, lors de la conclusion des échanges.
Solaire : N. Hulot annonce un « quasi » doublement des appels d’offres

Solaire : N. Hulot annonce un « quasi » doublement des appels d’offres

Lors d’une visite du parc éolien à Juillé (Sarthe), Nicolas Hulot a annoncé un « changement d’échelle » de la transition énergétique, avec un « quasi » doublement des appels d’offres sur le solaire. Le ministre souhaite également faire « de la pédagogie » pour que les Français « voient les bénéfices » des énergies renouvelables, notamment « en développant l’autoconsommation ».

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter