La ville de Lyon retenue pour la finale de la Wordskills Competition 2023 Evénements du bâtiment | 29.08.19

Partager sur :
Belle victoire pour la France : la ville de Lyon a été désignée, face à Aichi (Japon), par la Wordskills International pour accueillir la finale internationale des fameuses Olympiades des Métiers en 2023. Une nouvelle dont s’est réjouit la Fédération Française du Bâtiment (FFB).

 

Présents à Kazan aux côtés de la ministre du Travail Muriel Pénicaud pour soutenir la candidature de la France, Jacques Chanut, président de la Fédération Française du Bâtiment (FFB), s’est félicité le 21 août de la victoire de Lyon face à Aichi (Japon). La ville a en effet été retenue par la Worldskills International pour accueillir la finale de cette compétition internationale en 2023.

 

« C’est le fruit d’un travail de longue haleine du gouvernement, de la région Auvergne Rhône-Alpes, de la métropole de Lyon, du Comité français des Olympiades des métiers (COFOM) et pour le bâtiment, de la FFB », s’est ainsi réjouit la fédération dans un communiqué.

 

Montrer le savoir-faire des jeunes apprentis

 

Tous les deux ans, la Worldskills International Competition rassemble plus de 1 600 candidats de moins de 23 ans, venus de 60 pays pour mesurer leurs compétences à l’international dans près de 50 métiers, dont 13 dans le BTP. Un évènement qui permet à ces jeunes de donner une image vivante et dynamique de leur métier, et de faire découvrir l’apprentissage.

 

« La FFB soutient cette manifestation avec force depuis des années car elle est l’occasion unique de montrer au monde entier l’excellence de nos métiers, l’enthousiasme et le savoir-faire de nos jeunes et de nos entreprises ! C’est une belle victoire pour la France, la région Auvergne Rhône Alpes et la ville de Lyon de pouvoir organiser cette compétition internationale des métiers, reconnue dans le monde entier », conclut Jacques Chanut.

 

Organisée cette année à Kazan, la finale internationale vient de récompenser 27 jeunes Français, avec une médaille d'or obtenue par Alexis Nué, 21 ans, spécialisé en menuiserie.

 

C.L.

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le gouvernement et le monde HLM trouvent un accord

Le gouvernement et le monde HLM trouvent un accord

Les bailleurs sociaux et le gouvernement ont trouvé un accord hier, mercredi 25 avril, concernant les économies à réaliser pour le monde HLM. Le gouvernement a accepté de réduire les économies de 1,5 milliards d’euros à 950 millions pendant trois ans. Des économies en partie prises en charge par Action Logement – à hauteur de 300 millions d’euros par an – et par la Caisse des dépôts – à hauteur de 50 millions d’euros par an.
La reprise dans le bâtiment s’accélère malgré un climat institutionnel menaçant

La reprise dans le bâtiment s’accélère malgré un climat institutionnel menaçant

2017 aura décidément été une année dynamique pour le secteur du BTP ! La Fédération française du bâtiment (FFB) revenait ce 19 décembre sur la reprise observée tout au long de ces douze derniers mois, saluant l’accélération de l’activité. Néanmoins, l’organisme redoute désormais les effets néfastes que pourraient avoir les récentes mesures gouvernementales envisagées ou adoptées sur le marché en 2018.
Conjoncture bâtiment : « grosse inquiétude » de la FFB concernant le logement neuf

Conjoncture bâtiment : « grosse inquiétude » de la FFB concernant le logement neuf

C’est sans grand étonnement que la Fédération française du bâtiment (FFB) présentait ce 19 mars le point conjoncture relatif au secteur de la construction. De fait, les prévisions de l’organisme semblent s’être réalisées : bien que le niveau d’activité des professionnels se maintienne à un niveau élevé, les indicateurs du marché du logement neuf sont plutôt inquiétants quant aux mois à venir. Le bilan.
Le dispositif RGE critiqué, la FFB réagit !

Le dispositif RGE critiqué, la FFB réagit !

Entre les rapports de l’UFC-Que choisir et du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), les professionnels certifiés RGE (Reconnu garant de l’environnement) sont mis à mal ces temps-ci ! Pour autant, la Fédération française du bâtiment (FFB), loin de s’offusquer des critiques des différents organismes, a fait part de ses suggestions pour faire évoluer le dispositif de qualification. Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter