Le Serce lance la 30e édition de son Concours Lumières Evénements du bâtiment | 14.11.17

Partager sur :
Le Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique organise cette année encore le Concours Lumières en partenariat avec Philips Lighting. Pour cette 30e édition, trois prix d’une valeur de 16 500 euros seront attribués. Le concours récompense les maîtres d’ouvrages publics ou privés pour la mise en valeur par la lumière du patrimoine public et privé.
Depuis 1987, le Concours Lumières récompense chaque année des réalisations exemplaires, durables et raisonnées, porteuses d’attractivité touristique et de cohésion sociale à l’échelle d’une ville, d’un quartier ou d’un territoire.

Il s’adresse à tous les maîtres d’ouvrage, publics ou privés ayant réalisé au cours des deux dernières années une mise en lumière « pérenne et visible gratuitement » d’éléments du patrimoine architectural, industriel ou paysager, d’espaces urbains ou naturels, anciens ou contemporains.

Une mise en valeur pérenne

Cette 30e édition ne déroge pas à la règle : les maîtres d’ouvrage sont invités à présenter des réalisations « exemplaires ». Parmi les critères de sélection du jury : le caractère esthétique des mises en lumière, la qualité, l’originalité, la mise en œuvre technique et la pertinence de la valorisation des lieux par l’éclairage.

Le jury, présidé par Louis Albert de Broglie, président des éditions Deyrolle pour l’Avenir, évaluera notamment l’efficacité énergétique des réalisations sur le nombre de points lumineux et la puissance totale installée, le type de projecteurs et les sources utilisées ainsi que le ratio moyen lumen/watt pour chaque type de points lumineux.

Les dossiers de candidature devront être retournés avant le 15 mars 2018. Ils consistent en un descriptif du monument ou site éclairé, une note d’intention du concepteur, une fiche technique sur l’installation réalisation, des précisions chiffrées destinées à évaluer l’efficacité énergétique de la réalisation et des photographies.

Trois prix d’une valeur de 16 500 euros seront décernés en mai 2018.

La 29e édition du concours a reçu 23 candidatures.

- Le 1er prix a été attribué à la Ville de Vernon (27 – Eure) pour la mise en lumière du Vieux Moulin et du Château des Tourelles
- En deuxième position deux villes ont été distinguées : Châlons-en-Champagne (51) pour la Parcours lumière sur Mau et le Nau, et Montpellier Méditerranée Métropole (34 – Hérault) pour le Parcours lumière bouclage ligne 4 du Tramway
- Le 3e prix est revenu à la Ville de Strasbourg (67) pour la Cathédrale Notre Dame
- Enfin, la ville de Saint-Paul (974 – La Réunion) a reçu le Prix d’encouragement pour la Grotte des Premiers Français).

Retour en vidéo sur la 29e édition du concours :


R.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Activité en hausse pour les entreprises du génie électrique et climatique en 2017

Activité en hausse pour les entreprises du génie électrique et climatique en 2017

Le Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique (SERCE) a partagé ce 10 septembre un bilan relatif aux « chiffres des partenaires de la transition énergétique des territoires ». Le document fait notamment état de la répartition du chiffre d’affaires des adhérents de l’organisme, principalement issu des activités liées au bâtiment et aux réseaux et infrastructures. Précisions.
Le Concours Lumières® 2017 est lancé !

Le Concours Lumières® 2017 est lancé !

L’édition 2017 du Concours Lumières® organisé par le SERCE, en partenariat avec Philips Lighting, est lancé. Il récompense chaque année des réalisations exemplaires qui mettent en valeur par la lumière le patrimoine, architectural ou paysager. Un jury composé de professionnels de l’éclairage, de l’aménagement des villes, de l’architecture et du paysage, désignera les lauréats au printemps prochain. Trois prix d’un montant total de 16 500 euros sont prévus.
Le SERCE crée 6 nouvelles qualifications « efficacité énergétique »

Le SERCE crée 6 nouvelles qualifications « efficacité énergétique »

Le Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique (SERCE) annonce la création de six nouvelles qualifications dédiées à l’efficacité énergétique. Les commissions « Transition énergétique et numérique des bâtiments » et « Qualification » se sont en effet associées pour créer une nouvelle nomenclature « 18 – Efficacité énergétique », induisant de nouvelles qualifications.
Activité en hausse pour les entreprises de génie électrique et climatique

Activité en hausse pour les entreprises de génie électrique et climatique

2016 a permis aux entreprises de génie électrique et climatique de renouer avec la croissance. Après avoir connu un repli de son activité en 2014 et 2015, le secteur a vu son volume d’activité progresser de 1,3% l’an dernier. Sur l’ensemble de l’année, le chiffre d’affaires global de la profession s’élève à 17,1 milliards d’euros. Détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter