Un concours photo pour dénoncer les malfaçons du bâtiment Evénements du bâtiment | 05.02.20

Partager sur :
Un concours photo pour dénoncer les malfaçons du bâtiment Batiweb
Le concours photo AQC (Agence Qualité Construction) revient pour une 15ème édition en 2020. Le concours, accessible aux amateurs et aux professionnels, permet, par la valorisation de la photo, de montrer ce que l’AQC appelle des « désordres » de construction, autrement dit, des malfaçons dans la construction d’un bâtiment public ou privé.

« Oups un désordre ! Ayez le déclic photo ». Cet intitulé écrit en lettres capitales sur un communiqué, donne le ton du concours lancé par l’AQC (Agence Qualité construction) pour l’ouverture de sa 15ème édition. Avec ce ton léger, l’AQC s’attaque en réalité à un sujet plus grave : les malfaçons de construction. Pour la quinzième année consécutive, l’agence continue « sa mission de prévention ». 

 

Ce concours fait appel aux amateurs et aux professionnels de la photo, qu’ils soient dans le milieu du BTP ou non. L’AQC cherche, à l’aide de la photographie, à montrer de manière ludique, « l’importance du respect des bonnes pratiques en matière de construction ». Les photos prisent à l’occasion de ce concours montrent des « pathologie(s) courante(s) » et des « sinistre(s) exceptionnel(s) ». L’agence rappelle que ces malfaçons restent nombreuses puisque ce sont près de 3 000 photographies qui lui ont été envoyées au cours des quatorze éditions précédentes de ce concours. 

 

Des astuces pour être sélectionnés 

 

Pour faciliter les inscriptions et inciter les amateurs de photos à venir participer, le concours se digitalise. Pour la première fois depuis sa création, les candidats peuvent s’inscrire à l’aide d’un formulaire en ligne. Le candidat peut désormais renseigner toutes ses informations personnelles sur le formulaire en ligne, et télécharger ses photos via ce formulaire. Chaque participant devra écrire un texte détaillé expliquant « les causes du désordre et le lieu de prise de vue » pour chaque photographie envoyée. Il ne reste plus qu’aux candidats à appuyer sur la petite enveloppe en forme d’avion jusqu’au 31 mars pour soumettre leurs candidatures. 

 

Les participants du concours sont classés parmi deux catégories : 

-une catégorie générale réservée au professionnels ou non de la construction, c’est-à-dire les experts, les ingénieurs, les architectes, les artisans, les particuliers…

-une catégorie étudiant réservée au étudiants lycéens ou apprentis. 

 

Chaque candidat peut envoyer à sa guise une ou plusieurs photos, mais doit impérativement détailler les explications techniques du défaut de construction. Autres critères impératifs pour être sélectionné : les photos des logements collectifs, individuels, des bâtiments industriels ou tertiaires peuvent être admises au concours uniquement si le bâtiment n’est pas laissé à l’abandon et s'il se situe en France ou dans les départements d’Outre-mer. 

 

Quels prix à la clé ? 

 

Tout concours a aussi ses récompenses. Les gagnants sélectionnés par le président, le directeur général de l’AQC, la rédactrice en chef de la revue Qualité Construction, le responsable du concours photo, un délégué régional et quelques autres personnalités peuvent obtenir deux prix en fonction de leurs places dans le classement. 

 

Les participants de la catégorie générale peuvent gagner, s’ils arrivent à la première place, un prix d’une valeur de 1 000€ et un prix d’une valeur de 500 € pour les candidats arrivés à la seconde place. 

Pour les gagnants de la catégorie étudiant, le montant de ces prix diminue. Le premier prix est d’une valeur de 500€ et le second de 250€. 

 

L’AQC n’exclue pas l’attribution d’un « Prix Spécial ». Mais pas de panique pour ceux qui ne feront pas partie des deux meilleurs de leurs catégories, une douzaine de photos distinguées par le jury sera exposée au 22ème rendez-vous Qualité Construction le 18 juin 2020. Elle seront aussi mises en ligne sur le site Internet de l’AQC. Un trophée immatériel mais inestimable pour ces professionnels et ces étudiants qui participent à la sensibilisation de la lutte contre les malfaçons dans la construction des bâtiments.

 

J.B

Photo de une ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Nouveau guide de pose pour planchers et structures Batiweb

Nouveau guide de pose pour planchers et structures

Le nouveau Guide de Mise en œuvre des solutions Rector vient de parraître. Il vous permettra, à vous professionnels de la construction, de disposer des consignes de pose pour les Logements Collectifs, Bâtiments Tertiaires et Industriels.
La perméabilité des bâtiments BBC en question Batiweb

La perméabilité des bâtiments BBC en question

Quel est le niveau de perméabilité à l’air dans les bâtiments BBC ? C’est la question à laquelle s’est intéressé l’Observatoire des bâtiments basse consommation. L’étude menée révèle que les habitats individuels et les logements collectifs ayant obtenu la certification BBC-Effinergie offrent des performances supérieures, concernant l’étanchéité à l’air, à l’ensemble du parc résidentiel. Cela vaut principalement pour des logements construits entre 2011 et 2012.
Gagnez du temps avec des logements contemporains bois à basse conso Batiweb

Gagnez du temps avec des logements contemporains bois à basse conso

L’offre so’BOIS s’élargit aujourd’hui avec la gamme solutions’PRO : une application adaptée aux contraintes et aux objectifs des promoteurs, aménageurs et investisseurs. Alliant la triple expertise architectes / industriels / entreprise tous corps d’état (TCE), proposant des logements individuels groupés en bois, contemporains et basse consommation d’énergie, ces présentent des atouts en termes de délais, de coûts, de qualité technique et architecturale.
Première pierre d'un grand projet de réaménagement urbain à Valenciennes Batiweb

Première pierre d'un grand projet de réaménagement urbain à Valenciennes

Valenciennes Métropole s’est engagée en 2005 sur un vaste projet de rénovation des quartiers de Beuvrages. Les partenaires du projet se retrouvent aujourd'hui même pour la pose de première pierre de 42 logements sociaux individuels, de trois bâtiments représentant un total de 77 logements, l’inauguration d’un logement témoin et du Parc Fénelon. Rien que ça...

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter