Fermer

La RE2020 donne lieu à un rebond des permis de construire

Les chiffres de la construction de logements à fin mars montrent que les permis de construire continuent de bondir depuis le mois de décembre, avec l’entrée en vigueur de la RE2020. Le premier trimestre 2022 enregistre ainsi une hausse de 23,5 % des permis de construire par rapport aux 3 mois précédents. Les mises en chantier, elles, se révèlent en revanche plus modérées.
Publié le 04 mai 2022

Partager : 

La RE2020 donne lieu à un rebond des permis de construire - Batiweb

Le ministère de la Transition écologique a publié ce mardi les chiffres de la construction de logements à fin mars 2022.

À fin janvier, le bilan faisait état d’une hausse des permis de construire et des mises en chantier, notamment pour le logement individuel pur, enregistrant un record depuis février 2013.

Le mois dernier, le ministère de la Transition écologique notait un rebond des permis de construire pour des logements individuels déposés en décembre 2021. Il expliquait cette tendance par l’entrée en vigueur de la nouvelle Réglementation Environnementale 2020 (RE2020). Un phénomène qui avait déjà eu lieu juste avant la mise en place de la RT2012. Parallèlement, un ralentissement était remarqué du côté des mises en chantier.

 

Le boom des permis de construire

 

Au premier trimestre 2022, le ministère constate un nouveau bond des permis de construire, avec +23,5 % par rapport aux trois mois précédents, après -4,2 % au trimestre précédent. En tout, 141 900 logements ont été autorisés à la construction entre janvier et mars 2022. Un record qui n’avait pas été atteint depuis le troisième trimestre de l’année 2007. Le ministère explique une nouvelle fois ce rebond par le nombre de permis déposés en décembre 2021.

Mais la tendance ne suit pas côté mises en chantier. En effet, ces dernières enregistrent seulement +0,8 % par rapport aux trois mois précédents, après +4,3 % entre novembre et janvier.

Dans le détail, sur les 12 derniers mois, les mises en chantier ont été plus dynamiques dans les DROM, le Centre Val-de-Loire, en Bretagne, dans le Grand Est, et dans les Hauts-de-France. Inversement, la Normandie est la seule région qui enregistre un taux d’évolution négatif.

 

Carte de France du taux d'évolution des mises en chantier sur 12 mois. Source : SDES mars 2022

 

Sur un an, les permis de construire enregistrent +26 % et les mises en chantier +9,7 % par rapport aux 12 mois précédents. Le ministère rappelle toutefois que cette période de comparaison inclut le tout premier confinement, comprenant plusieurs semaines d’arrêt total de l’activité.

Cependant, même en comparant avec les 12 mois précédant le premier confinement, les permis de construire et mises en chantier ont tout de même dépassé les niveaux d’avant-crise, avec respectivement +8,3 % et +3 %.

 

Claire Lemonnier
Photo de une : Adobe Stock

Par Claire Lemonnier

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.