Fermer

Logement neuf : en 2020, les mises en vente ont atteint leur niveau le plus bas depuis 2009

Après des chutes spectaculaires au 2ème trimestre 2020 liées au premier confinement, les mises en vente et réservations ont légèrement remonté à la fin de l'année, et ce malgré le reconfinement. Sur l'ensemble de l'année, le bilan reste toutefois inquiétant, avec une chute de -27,5 % pour les logements mis en vente, et -24,1 % pour les réservations comparé à l'année 2019.
Publié le 11 février 2021

Partager : 

Logement neuf : en 2020, les mises en vente ont atteint leur niveau le plus bas depuis 2009 - Batiweb

Le ministère de la Transition écologique publiait, ce jeudi 11 février, les chiffres de la commercialisation de logements au 4ème trimestre 2020, et le bilan de l'ensemble de l'année.

 

Mises en vente et réservations ont chuté d'un quart sur l'année

 

En 2020, 82 300 logements ont été mis en vente, soit une chute de 31 150 logements par rapport à 2019 (-27,5 %). Il s'agit du plancher le plus bas depuis 2009. Parallèlement, 99 500 logements ont été réservés, soit 31 500 en moins par rapport à un an plus tôt (-24,1 %).

 

Le ministère reconnaît que ces baisses sont directement liées au premier confinement strict décrété en mars, qui a occasionné une chute spectaculaire de la commercialisation de logements au 2ème trimestre 2020. Entre avril et juin, les mises en vente et réservations ont en effet quasiment été divisées par deux par rapport à un an plus tôt (avec respectivement -47 % et -41,7 %). Or, ces chutes liées au premier confinement n'ont pas pu être rattrapées les mois suivants.

 

Si les mises en vente ont globalement plus baissé que les réservations au début de l'année, le ministère note que la tendance s'est inversée au 4ème trimestre, avec une baisse plus importante de la demande que de l'offre (respectivement -24,5 % et -18,8 %). Dans le détail, un peu plus de 5 100 réservations ont été annulées, soit +17 % par rapport au 4ème trimestre 2019.

 

Une légère remontée au 4ème trimestre

 

Mais entre le 3ème et le 4ème trimestre, le nombre de mises en vente et de réservations est tout de même remonté (+18,9 et +4,9 %), et ce malgré le reconfinement décidé fin octobre. Le ministère en conclut que le deuxième confinement a eu un impact beaucoup plus limité que le premier.

 

Sur l'ensemble de l'année, les baisses des réservations et des mises en vente sont quasiment identiques pour les maisons et les appartements, entre -22 et -28 %.

 

A noter toutefois que le prix des maisons a davantage augmenté que celui des appartements au 4ème trimestre, avec respectivement +0,8 % et +4,8 % comparé à un an plus tôt.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.