Présidentielles : la FNAIM présente ses propositions

Immobilier | 15.11.21
Partager sur :
Présidentielles : la FNAIM présente ses propositions - Batiweb
À l'approche de l'élection présidentielle qui aura lieu en avril 2022, la Fédération Nationale de l'Immobilier (FNAIM) présente 19 propositions pour remettre le logement au centre de l'attention. Elle propose notamment des solutions pour concilier construction de nouveaux logements et lutte contre l'artificialisation des sols, massifier la rénovation, ou encore faciliter l'accès à la propriété.

Alors que l'élection présidentielle approche, la Fédération Nationale de l'Immobilier (FNAIM) appelle à mettre le logement au cœur des débats, et publie ses propositions pour le prochain quinquennat.

 

« À six mois de l’élection présidentielle, le logement n’émerge pas du débat de la campagne qui s’amorce. Il est pourtant au cœur des préoccupations des Français et impacte leur pouvoir d’achat, sans compter son poids dans l’économie du pays », note la FNAIM.

 

La fédération rappelle que le logement est une priorité pour les Français, et qu'il représente en moyenne un tiers de leur budget. Elle publie donc une série de propositions regroupées au sein de 4 grands axes : réconcilier politique de l'offre de logements et lutte contre l'artificialisation des sols, instituer les conditions d'une approche globale de la rénovation, repenser l'immobilier et ses acteurs dans une politique de la ville, et préserver les capacités d'accession des Français.

 

Densifier les zones urbanisées pour élargir l'offre de logements

 

Si la FNAIM reconnaît que la lutte contre l'artificialisation des sols est un « impératif indéniable », elle appelle à le concilier avec une offre en logements neufs, indispensable pour loger dignement tous les Français.

 

Pour concilier ces deux impératifs, elle propose notamment d'imposer des zones de densité minimale dans les PLU(I)s, de créer une cartographie des surélévations possibles pour densifier les zones déjà urbanisées, d'abandonner la politique de zonage actuelle qu'elle juge « particulièrement dépassée », et de revoir la fiscalité locale pour encourager les maires à produire plus de logements.

 

« Alors que le logement est un besoin impérieux, et que l’accès à un logement digne doit être une priorité, il est nécessaire de produire plus de logements. Pour cela, il faut parvenir à une politique équilibrée entre construction de logements neufs dans le parc social et privé, et accroissement de l’offre dans le parc des logements existants », estime la fédération.

 

Concernant l'existant, elle recommande de développer le Denormandie ancien sur toute la France pour « participer à la création d'un parc privé à loyer maîtrisé en zones déjà urbanisées ».

 

Rénover massivement

 

En matière de rénovation énergétique, elle propose d'instituer un « Green Deal » de l'habitat, piloté à l'échelle des intercommunalités.

 

Inquiète des conditions de la loi Climat & Résilience, qui risque d'exclure de nombreux logements considérés comme des « passoires thermiques » du parc locatif, elle appelle à anticiper cette potentielle pénurie de logements en dressant une cartographie de « l'indécence énergétique », et à agir au plus vite pour rénover ces logements.

 

Pour la rénovation des copropriétés, elle incite à créer un produit d'épargne reposant sur le Plan Pluriannuel de Travaux (PPT). À propos des syndics professionnels, elle propose qu'ils fassent office de « police du logement », en luttant notamment contre l'habitat indigne.

 

Simplifier l'accès à la propriété

 

Alors que pour beaucoup de Français, l'accession à la propriété est un projet de vie, la FNAIM appelle également à simplifier et assouplir les crédits immobiliers, pour « sortir du dogme de l'endettement sur 25 ans », ou encore d'innover pour créer un produit d'épargne rénovation afin de favoriser la réalisation de travaux au moment de l'achat. La fédération propose également de rendre les prêts immobiliers portables au moment de la mutation pour préserver les capacités d'emprunt et le pouvoir d'achat des Français, et de prévoir un régime d'exonération pour les ventes de résidences secondaires si l'acquéreur le fait pour un usage de résidence principale.

 

Autant de propositions qui pourront inspirer les débats pour les élections présidentielles.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Claire.lemonnier
La sélection de la semaine
GUIDE ISOLATION - Batiweb

Envie de réchauffer votre intérieur ? Un projet de rénovation en tête ? Consultez le Guide...


DELTA-TERRAXX : géocomposite drainant polyvalent, maîtriser l'eau autour de la construction - Batiweb

DELTA-TERRAXX est un géocomposite de drainage polyvalent hautes performances pour toitures-terrasses accessibles,...


Cale de réparation pour plaques de plâtre Biz'Replak (x 28) - Batiweb

Biz'ReplaK (28). Cale métallique pour réparer les plaques de plâtres. Permet de reboucher les trous...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Aménagement des espaces de bureau et gestion du bruit et de la confidentialité, pensez cloison ! - Batiweb

La cloison démontable et mobile, en plus d’être un moyen de structurer les espaces de travail, répond aux obligations de…


JELD-WEN : des blocs-portes dans l'air de la rénovation - Batiweb

Qu’elles soient situées dans l’hôtellerie, le tertiaire, l’enseignement, la santé ou encore l’habitat collectif, les por…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb