Trois fédérations s'engagent pour la rénovation énergétique des copropriétés Immobilier | 16.03.21

Partager sur :
Etendue à tous les propriétaires depuis janvier, MaPrimeRénov' a également été élargie aux copropriétaires. L'objectif : massifier les travaux de rénovation énergétique au sein des copropriétés. Pour accélérer le processus, trois fédérations de l'immobilier ont signé jeudi 11 mars un protocole d'engagement avec l'Etat pour favoriser la rénovation énergétique de 50 000 copropriétés en 3 ans, notamment grâce à des actions de communication et de formation.

Dans le cadre du plan de relance, le gouvernement mise sur la rénovation énergétique, non seulement des maisons individuelles, mais aussi des copropriétés, qui représentent plus de 9,7 millions de logements en France, soit près d'un tiers du parc résidentiel.

 

A l'occasion d'une visite d'un chantier de rénovation d'une copropriété à Saint-Germain en Laye (78), Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement, Jean-Marc Torrollion, président de la Fnaim, Danielle Dubrac, présidente de l'Unis, et Jean-Michel Camizon, président de Plurience, ont signé un protocole d'engagement en ce sens.

 

L'objectif de ce protocole ? Faire voter et lancer la rénovation énergétique de 50 000 copropriétés en trois ans, en favorisant la communication auprès du grand public, et la formation des syndics.

 

Les trois organisations, qui représentent à elles seules presque la totalité des syndics professionnels, se sont également engagées à mettre en place des actions de repérage et de ciblage pour rénover les copropriétés les plus énergivores.

 

« Je me réjouis de cet objectif ambitieux et de l’action volontariste de la Fnaim, de l’Unis et de Plurience en faveur de la rénovation énergétique des copropriétés. Alors que nous simplifions les aides et le parcours de rénovation, nous avons plus que jamais besoin des syndics, qui, aux côtés du conseil syndical, ont un rôle déterminant pour embarquer la décision de travaux et conduire le projet. C’est véritablement ensemble que nous réussirons la transition de ces logements », s'est ainsi félicitée Emmanuelle Wargon.

 

Des aides indispensables

 

De son côté, le gouvernement s'est engagé à « créer les conditions de succès en faveur de la rénovation énergétique par la mise en place des aides adéquates et le soutien aux outils favorisant la décision de rénovation en copropriété ». Il soutient également la mise en place d'un plan pluriannuel de travaux pour anticiper les travaux à prévoir de manière prioritaire.

 

Pour rappel, depuis le mois de janvier, MaPrimeRénov'été étendue à tous les propriétaires, sans conditions de revenus. Autre nouveauté : l'ouverture aux copropriétaires, pour favoriser la rénovation énergétique des copropriétés. Concrètement, cette aide est versée aux syndicats de copropriétaires si le gain énergétique des travaux dépasse 35 %. Une campagne de communication est d'ailleurs déployée jusqu'à fin avril pour faire connaître cette nouvelle aide au grand public, mais aussi aux conseils syndicaux et aux syndics. 

 

A noter que MaPrimeRénov' Copropriétés peut également être cumulée avec d'autres aides individuelles pour les ménages les plus modestes.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Twitter

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

MaPrimeRénov' sera finalement accessible à tous en 2021 - Batiweb

MaPrimeRénov' sera finalement accessible à tous en 2021

Alors que le nouveau dispositif d'aides aux travaux de rénovation énergétique devait bénéficier à 200 000 ménages modestes, seuls 25 000 en ont profité. Face à ces faibles résultats, parfois imputés à la crise liée au Covid-19 ou au manque de lisibilité, Emmanuelle Wargon a annoncé que MaPrimeRénov' serait finalement étendue à tous les ménages, y compris les plus aisés, et même élargie aux propriétaires bailleurs et aux copropriétés.
MaPrimeRénov' : jusqu'à 90 % du devis pris en charge pour les plus modestes - Batiweb

MaPrimeRénov' : jusqu'à 90 % du devis pris en charge pour les plus modestes

Ce dimanche 27 septembre, la ministre du Logement Emmanuelle Wargon a apporté des précisions sur l'évolution du dispositif d'aide à la rénovation énergétique « MaPrimeRénov' », qui sera étendu aux ménages les plus aisés, ainsi qu'aux bailleurs privés et copropriétés. Parmi les annonces : le simulateur d'aide devrait notamment être dévoilé le 5 octobre prochain, et les travaux pourront être entrepris dans la foulée. Cette aide pourra couvrir jusqu'à 90 % du devis pour les foyers les plus modestes, avec un effet dégressif passant à 75 %, 60 %, et 40 % pour les plus aisés.
Rénovation énergétique des copropriétés : quel est l’impact de la crise ? - Batiweb

Rénovation énergétique des copropriétés : quel est l’impact de la crise ?

Depuis le 16 mars, la crise du Covid-19 et les mesures de confinement ont créé un coup d’arrêt pour la rénovation énergétique des copropriétés. C’est le constat dressé par l’Agence parisienne du Climat, qui a interrogé plusieurs bureaux d’études et organismes, qui témoignent de l’arrêt des chantiers, de la baisse des consultations et demandes d’aide. Les Français reprendront-ils tout de même leurs projets ?

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter