La Fnaim s’engage sur 100 000 logements éco-rénovés d'ici 2012 Législation et règlements | 31.08.10

Partager sur :
Acteur important du challenge de la rénovation du parc ancien, la Fnaim passe à l’action et lance l’opération 100 000 logements éco-rénovés.

Lors d'une conférence de presse, la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim) a indiqué qu’elle souhaitait passer à l’action pour installer le développement durable comme une composante essentielle des compétences des professions immobilières et inciter les propriétaires bailleurs et les copropriétaires, souvent réticents devant le montant des travaux, à participer à l'objectif de réduction de 38% des consommations d'énergie des bâtiments existants d'ici 2020. C’est l’objectif de l’opération 100 000 logements éco-rénovés.

Pour arriver à cet objectif, le principal syndicat d'agents immobiliers propose aux pouvoirs publics l'adoption de quatre mesures. Tout d'abord étendre la TVA à taux réduit sur les chaudières collectives performantes. Mais aussi prolonger le délai fixé du cumul éco-PTZ et crédit d'impôt sur travaux jusqu'à fin 2012, sous conditions de ressources, et étendre l'éco-PTZ aux résidences secondaires et aux locations saisonnières. Enfin, obliger à constituer des provisions spéciales obligatoires dans les immeubles soumis au statut de la copropriété. « C'est le rôle des membres de la Fnaim de maintenir la valeur patrimoniale des biens confiés par leurs clients », a déclaré Benoît Fauchard, président délégué du principal syndicat d'agents immobiliers.

Obligation d’afficher le classement énergétique du bien

La Fnaim indique aussi que « l’agent immobilier sera appelé à valoriser un bien, non plus seulement au regard de son emplacement, de sa superficie, de l’état du bâti ou de ses équipements, mais aussi en fonction de sa performance énergétique », qui se révèle déjà comme un critère de choix important pour 90 % des candidats acquéreurs (IFOP pour FNAIM, mars 2010). Et les consommateurs y seront d’autant plus attentifs que les professionnels de l'immobilier auront l'obligation, à partir de début 2011, d'afficher le classement énergétique des logements sur les annonces de vente et de location après avoir dû joindre un diagnostic de performance énergétique (DPE) aux actes de vente et aux baux d'habitation.

Pour améliorer les compétences liées aux évolutions techniques ou réglementaires de la rénovation énergétique des professionnels de l’immobilier, la Fnaim insiste sur l’importance de la formation. Le meilleur moyen de « s’approprier la législation verte » selon le syndicat. Philippe Pelletier, le Monsieur Plan Bâtiment Grenelle, « espère que cette initiative suscitera la démarche d’autres acteurs » sans exclure les difficultés que représente ce « champs immense de 31 millions de logements à rénover »

Bruno Poulard

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Immobilier : des transactions toujours élevées, mais jusqu’à quand ?

Immobilier : des transactions toujours élevées, mais jusqu’à quand ?

L’activité du marché immobilier est restée au beau fixe avec 965000 ventes en 2018, soit une hausse de +0,3% par rapport à l’année précédente. Des chiffres positifs qui s’expliquent par des taux d’intérêt toujours historiquement bas. La FNAIM (Fédération nationale de l’immobilier) souligne néanmoins qu’une baisse a été constatée en novembre 2018, et rappelle que la confiance des ménages reste un facteur décisif pour l’année à venir.
Les copropriétaires parisiens plus attachés à l'esthétique qu'aux performances énergétiques

Les copropriétaires parisiens plus attachés à l'esthétique qu'aux performances énergétiques

Selon une étude publiée par l'Agence départementale d'information sur le logement (Adil 75), les copropriétaires parisiens attachent davantage d'importance aux travaux liés à l'apparence de leur immeuble, plutôt qu'aux travaux de rénovation énergétique. Ainsi, les travaux réalisés embarquent rarement un objectif de performance énergétique en raison des coûts qui restent un frein, malgré les aides. Explications.
Le parc immobilier français scruté dans les moindres détails par la Fnaim

Le parc immobilier français scruté dans les moindres détails par la Fnaim

Avec près de 34 millions de logements, le parc français est l’un des plus importants d’Europe. La Fédération Nationale de l'Immobilier s'est donc penché sur ses caractéristiques et vient de publier un ouvrage qui décrypte dans les détails le marché du logement en France en 2014. L'occasion de faire le point sur l'environnement dans lequel s'inscrit l'activité immobilière et de pointer ses forces et ses faiblesses.
Habitat Toulouse teste un nouvel outil de diagnostic énergétique

Habitat Toulouse teste un nouvel outil de diagnostic énergétique

Le nouveau système ThingPark Wireless® de l'Actility et l'Institut Carnot CSTB va accompagner le programme de rénovation thermique du parc locatif social de l'Office public de l'Habitat, Habitat Toulouse et permettra de mesurer pour la première fois le gain de performance énergétique réelle de logements en usage.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter