Le combat pour rétablir le CITE sur les fenêtres se poursuit au Sénat

Législation | 22.11.18
Partager sur :
Le combat pour rétablir le CITE sur les fenêtres se poursuit au Sénat - Batiweb
Alors que le salon EquipBaie bat son plein et arrive bientôt à son terme, la Sénat entame aujourd’hui, jeudi 22 novembre, l’examen en première lecture du Budget 2019. La Commission des Affaires économiques du Sénat entend proposer le rétablissement du Crédit d’impôt transition énergétique (CITE) pour le remplacement des fenêtres, annulé par les députés à l’Assemblée Nationale au milieu de l’année 2018.
Si l’Assemblée a voté vendredi 16 novembre un amendement au projet de loi finances 2019 pour étendre le CITE, les députés ont toutefois maintenu l’exclusion de la menuiserie. Le Sénat compte quant à lui rétablir le CITE pour les fenêtres.

Le Sénat favorable à la réintégration des fenêtres dans le CITE

Daniel Gremillet (Les Républicains), rapporteur pour avis des crédits « Energie », et Sophie Primas (LR), présidente de la commission, ont annoncé hier qu’ils proposeront d’étendre de nouveau le CITE aux fenêtres, « au taux réduit de 15%, en cas de changement d’un simple vitrage ».

« Alors que 30% des Français sont contraints de restreindre leur consommation de chauffage pour limiter leurs factures d’énergie, il est indispensable de renforcer le CITE », expliquent-ils dans un communiqué.

Les deux élus souhaitent également la suppression du plafond de ressources prévu par le gouvernement pour deux nouvelles dépenses énergétiques : le coût de dépose des cuves à fioul, et le coût de main d’œuvre pour l’installation d’équipements de chaleur renouvelable.

« Alors que l’exécutif dit vouloir accompagner tous les Français dans la transition énergétique, il n’y a aucune raison d’en exclure les classes moyennes, qui ont aussi des difficultés à financer ces travaux », ajoutent-ils.

Sur EquipBaie, Alain Maugard, président de Qualibat et co-animateur du Plan de rénovation énergétique des bâtiments, a également défendu hier l’idée d’un CITE à 15% et plafonné à 100 euros par menuiserie. Il a estimé que les dépenses pourraient arriver à « un montant prévisionnel de 80 à 90 millions d’euros » pour une enveloppe d’un milliard d’euros.

C.L (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur
La sélection de la semaine
Finalcad, la plateforme collaborative de suivi de projet pour le bâtiment, le génie civil et l'énergie. - Batiweb

Finalcad est la plateforme collaborative conçue pour optimiser l'expérience des travailleurs sur le terrain...


MULTIDOC : l’ensemble de vos pièces écrites au même endroit ! - Batiweb

Multidoc est un logiciel intuitif, de gestion et d’édition d’affaires permettant de regrouper dans un...


MARGELLES EPAISSES SUR MESURE ROUVIERE - Batiweb

Rouvière fabrique sur mesure des margelles épaisses pour des aspects vieux bassin. L'épaisseur maximale...

Dossiers partenaires
Évolution des règlementations européennes ! Fin des lampes et tubes fluorescents en 2023. Soyez prêts ! - Batiweb

Les directives SLR et RoHS ont évolué. La fin des lampes et des tubes fluorescents a sonné pour 2023. LEDVANCE vous écla…


La Tribune des solutions avec BMI MONIER, tuiles et composants écoresponsables - Batiweb

Vendredi 6 mai, BMI Monier était l’invité de la Tribune des Solutions, émission lancée par Batiradio et Batiweb. L’occas…


La Tribune des solutions avec Atlantic France Pompes à Chaleur et Chaudières - Batiweb

Ce vendredi 1er avril, Batiweb et Batiradio co-lançaient l'émission La Tribune des solutions. Premiers invités : Laura G…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb