Photovoltaïque : une refonte du soutien public est nécessaire pour le SER

Législation | 24.07.13
Partager sur :
Photovoltaïque : une refonte du soutien public est nécessaire pour le SER - Batiweb
Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) s'inquiète d'une probable nouvelle baisse des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque en France, en critiquant la façon dont celle-ci est calculée. Les professionnels souhaitent qu’une analyse des demandes de raccordement et de la réalité du développement des projets soit menée par les Pouvoirs publics.

La Commission de Régulation de l’Énergie vient de communiquer au Gouvernement les nouveaux coefficients de décroissance des tarifs d’achat pour les nouvelles installations photovoltaïques, d’une puissance comprise entre 0 et 100 kW, dont la demande de raccordement au réseau sera effectuée entre le 1er Juillet et le 30 septembre. Cette baisse sera comprise entre 3,5 % et 9,5 % selon le type d’installation. Le recul est plus marqué pour les nouvelles petites installations intégrées aux toitures, selon le projet mis en ligne par la CRE.

Pour le SER, le calcul de ces coefficient est totalement inapproprié : « en effet, les demandes de raccordement ne reflètent pas la réalité du développement du parc dans les mois qui suivront, comme en témoigne le niveau de puissance des raccordements, toutes puissances confondues, observé au premier semestre 2013 : environ 200 MW contre 765 MW pour le premier semestre de l’année précédente ».

Une refonte complète du soutien public est vitale pour les entreprises du photovoltaïque, souligne son président Jean-Louis Bal car « malgré les mesures d'urgence prises par le gouvernement en début d'année pour revaloriser les tarifs, cette décroissance, calculée à partir d'un mauvais indicateur, paralyse, une fois encore, la filière ». Du fait d'un boom trop rapide des installations photovoltaïque, la France a serré la vis des tarifs d'achat à partir de fin 2010. Toute l'électricité photovoltaïque est en effet rachetée par EDF à ces tarifs bonifiés pour doper l'essor des énergies renouvelables.

Mais s'il a réduit l'impact sur le prix de l'électricité pour le consommateur, ce coup de froid a détruit des milliers d'emplois, poussant le nouveau gouvernement à annoncer des mesures de soutien au début de l'année (nouveaux appels d'offres, tarifs bonifiés de 5 à 10% pour les panneaux européens). Ces mesures ne devraient pas avoir d'effet majeur avant 2014 au plus tôt.

B.P

Image credit:
qingwa / 123RF Banque d'images

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Le SER présente son plan de relance de la filière solaire photovoltaïque - Batiweb

Le SER présente son plan de relance de la filière solaire photovoltaïque

Alors que la présentation du projet de loi sur la transition énergétique a été repoussée au printemps, la branche photovoltaïque du syndicat des énergies renouvelables (SER-SOLER) formule plusieurs propositions pour relancer la filière solaire photovoltaïque en France et à l'international. La mise en place d'un choc de simplification, le soutien des projets à l'export et le développement de l'autoconsommation sont au programme. Détails.