ConnexionS'abonner
Fermer

Projet de loi énergie-climat : 7 groupes de travail lancés

Publié le 24 mai 2023

Partager : 

Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, a confié ce mardi à sept groupes la mission de travailler sur le projet de loi de programmation énergie-climat, qui doit être présenté à l’automne prochain. Ces sept groupes composés de parlementaires, élus locaux, et professionnels de l’énergie, devront notamment faire des propositions autour de six thèmes.
Projet de loi énergie-climat : 7 groupes de travail lancés - Batiweb

Ce lundi, la Première ministre Elisabeth Borne présentait un plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre, visant à réduire de 50 % les émissions de GES de la France d’ici 2030, et ce par rapport à 1990.

Pour ce faire, plusieurs actions sont prévues, que ce soit pour l’électrification des transports, la décarbonation des usines, ou encore la disparition des chaudières fioul et gaz.

Afin d’atteindre l’objectif de neutralité carbone d’ici 2050, le projet de loi de programmation énergie-climat est également attendu à l’automne prochain.

Ce projet de loi doit notamment définir la part dévolue à chaque énergie, entre nucléaire et énergies renouvelables, pour sortir des combustibles fossiles.

 

Des groupes de travail pour travailler autour de 6 thèmes

 

Dans ce contexte, le ministère de la Transition énergétique a lancé ce mardi sept groupes de travail, composés d’experts, d’élus, et de professionnels de l’énergie, chargés de « mettre à jour la stratégie énergétique » de la France, et formuler des propositions.

Ces différents groupes, composés d’une dizaine de membres et pilotés par un tandem parlementaire et élu local, seront mobilisés autour de six thèmes : sobriété énergétique, efficacité énergétique, production d'électricité et systèmes électriques, production de chaleur et d'autres énergies bas-carbone, innovation, et transition énergétique dans les territoires ultra-marins non connectés au réseau métropolitain. À noter qu’un septième groupe sera chargé de réaliser une synthèse de ces travaux.

« Ce que je souhaite grâce à cette méthode, c'est mettre le pays sur la bonne trajectoire face à la crise climatique et la crise énergétique », a expliqué Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique. « Nous n’opposons pas les énergies renouvelables au nucléaire », a-t-elle précisé.

En juin et juillet, quatre réunions auront lieu, avant une remise des propositions fin septembre à la ministre.

 

Claire Lemonnier (avec AFP)
Photo de une : Adobe Stock

Sur le même sujet

Vaillant devient partenaire du WWF

L'ONG de protection de l'environnement WWF et le spécialiste des technologies de chauffage Vaillant viennent de conclure un partenariat. Une coopération dont l’objec- tif principal est de faire avancer...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.