Cemex France fait passer son béton fibré au vert

Nouveaux produits du BTP | 17.03.17
Partager sur :
Cemex France fait passer son béton fibré au vert - Batiweb
Acteur majeur de l’industrie des matériaux de construction, Cemex a depuis plusieurs années fait de l’écologie une de ses priorités. Dans son combat pour une meilleure performance environnementale, l’entreprise a annoncé le 13 mars 2017 qu’elle intégrerait désormais des fibres de cellulose 100% recyclées et recyclables dans la composition de ses bétons fibrés. Une modification qui permettrait également de mieux lutter contre la fissuration des bétons.
Tout le monde le sait : le béton, malgré ses nombreuses qualités, est inévitablement victime de la fissuration. Ce phénomène est dû à de nombreuses causes (conditions climatiques, humidité, vibration, effort de traction, séchage trop rapide…). Afin de lutter contre la fissuration, les constructeurs ont recours à de nombreuses techniques, dont l’intégration de fibres. Le béton fibré y gagne de nombreuses propriétés dépendant de la fibre utilisée (résistance aux températures élevées, à la rupture, isolation thermique…) dont une réduction drastique à la fissuration.

Jusqu’à présent, Cemex utilisait des fibres de polypropylènes. Ces dernières avaient toutefois un inconvénient majeur : dérivé du pétrole, le polypropylène n’est pas un matériau recyclable. Pour résoudre ce problème, le constructeur utilise désormais des fibres de cellulose, issues de produits recyclés, et elles-mêmes entièrement recyclables. L’argument n’est pas seulement écologique : ces fibres se révèlent deux fois plus efficaces que leur prédécesseur, la quantité de fibres nécessaires pour parvenir à la même résistance à la fissuration passant de 600 à 300g par m2 de béton.

Ce nouveau béton fibré, testé en laboratoire et en conditions réelles en partenariat avec l’industriel Chryso, a déjà été livré courant 2016 à plusieurs chantiers en Aquitaine.

L’importance du vert

Yvon Fourment, Directeur Produits et Qualité en charge des activités bétons chez CEMEX France, considère cette innovation comme une avancée essentielle. « Nous savions que la question des fibres polypropylènes constituait un point d’amélioration majeur, et cherchions à trouver une solution environnementale fiable » a-t-il expliqué, rappelant ensuite l’engagement de Cemex en faveur de l’environnement. L’intégralité des sites de production et administratifs de l’entreprise sont certifiés ISO 14001, accordée aux installations ayant mis en place des mesures visant à limiter leur impact sur l’environnement.

En France, le secteur du bâtiment génère près de 40 millions de tonnes de déchets par an. 72% de ces déchets sont dit « inertes » (gravats, béton, tuiles). La directive européenne sur les déchets vise 70% de recyclage des déchets du BTP en 2020. Le béton, qui représente une grande part de ces déchets, est majoritairement recyclé en France. Une activité dont Cemex compte bien être un des bons élèves.

F.T
Photo de une : ©Cemex
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Maison BBC Jambert-Lafarge - Episode 1 : les fondations (diaporama) - Batiweb

Maison BBC Jambert-Lafarge - Episode 1 : les fondations (diaporama)

Implantée en centre-ville d'Angers, la future « Maison BBC Jambert-Lafarge » développe une surface habitable de 108m². Un feuilleton en 7 épisodes sous forme de diaporama vous permettra de suivre la construction de cette maison en matériaux traditionnels. Aujourd’hui, l’épisode 1 dans lequel sont coulés les fondations avec le béton fibré autoplaçant Agilia Mi Fondations Métal.