Rénovation de la façade de l’Opéra Bastille (75) par Carea Façade Communiqués | 20.02.19

Partager sur :
Rénovation de la façade de l’Opéra Bastille (75) par Carea Façade
Un vaste chantier de valorisation du Patrimoine mené entre 2007 et 2009…. celui des façades de l’Opéra Bastille, où 32 000 m² de parements en minéral composite CAREA® sont venus remplacer, suite à un sinistre, la pierre naturelle posée à l’origine de la construction du fameux bâtiment institutionnel (les pierres naturelles mises à l’origine se détachaient).
L'Opéra National de Paris et le maître d'œuvre ont alors lancé un appel d'offres ouvert, dans le cadre du Code des Marchés Publics, pour la rénovation totale des 28.000 m² de façades.

Les critères définis pour cet appel d'offres portaient tout d'abord sur la volonté de l'architecte de trouver une solution, qui combine les qualités esthétiques et techniques de la pierre naturelle, et le respect du calepinage d'origine des grands éléments de 90 x 90 cm, retenus lors de la conception originelle de l'ouvrage.

Venaient ensuite les critères de performances et de sécurité : les matériaux devaient être soit des pierres posées conformément au DTU 55.2, soit des plaques synthétiques bénéficiant d'un avis technique valide du C.S.T.B. Une certification reVETIR minimale était exigée, assurant une excellente résistance, plus élevée que la norme appliquée habituellement, notamment en parties basses ; enfin, dernière exigence normative : le classement minimal au feu de niveau M1 requis pour cet ERP (Établissement Recevant du Public).

C'est finalement la solution du minéral composite CAREA®, posé en bardage avec ossature (BAO) qui a été choisie, car elle réunissait toutes ces performances techniques et esthétiques. Le parement LISSE MAT a été retenu, et un prototype CAREA® a été soumis à l'architecte Carlos Ott pour valider la nuance. Autre avantage très apprécié dans cette opération : la prévention des risques assurée par la mise en œuvre plus facile et moins pénible que le matériau initial en pierre (34 kg/m²… versus 80 à l'origine !).

Ce projet a fait l'objet d'une demande d'autorisation de travaux, instruite par le Service départemental de l'Architecture et du Patrimoine de Paris qui, pour une parfaite homogénéité, a imposé l'utilisation du même matériau sur l'ensemble des façades.

Les 28 000 m² de parement en minéral composite CAREA® ont été posés entre juillet 2007 et août 2009, soit une durée de chantier d'environ deux ans.

Dès le début de ce chantier, le Bureau d'étude CAREA® a apporté son expertise de leader de la façade et assisté l'entreprise pour une parfaite maîtrise de la technicité du produit CAREA®, son adaptation aux points singuliers. C'est ainsi que la première façade traitée a été celle de la rue de Lyon, la progression du chantier s'étageant ensuite en fonction des contraintes d'occupation et de la typologie du bâtiment institutionnel dédié à la culture.

Après une remise à nu progressive des façades, avec dépose de la pierre initiale et de son isolant d'origine, la mise en œuvre du bardage CAREA® sur ossature aluminium a été réalisée à joints filants, verticaux et horizontaux, avec interposition d'une isolation thermique et phonique de laine de verre.

Un calepinage précis a été étudié en permanence par l'entreprise de pose, en fonction de la progression des travaux.

À cette occasion, le Bureau d'étude CAREA® a également su répondre aux attentes en termes de résistance aux chocs et au vent imposées par le cahier des charges de la maîtrise d'œuvre pour l'habillage des soubassements, initialement prévus en pierre naturelle.

Finalement le choix s'est porté sur une nouvelle création CAREA®, une dalle CAREA® Q4, extrêmement résistante aux agressions, dans le format imposé de 90 x 90 cm, posée sur une hauteur de trois mètres en périphérie de l'ensemble des bâtiments. Cette création CAREA® apportait toutes les performances requises, tout en permettant de conserver la même esthétique.

Autre caractéristique très appréciée en milieu urbain, les propriétés intrinsèques du matériau minéral composite CAREA® qui, par sa nature non poreuse, garantit un nettoyage simplifié des tags et graffitis, sans devoir recourir à un traitement spécifique et préventif.

Une belle démonstration du potentiel du minéral composite CAREA® au service de la valorisation du patrimoine.

À noter

Alliant les qualités esthétiques et techniques de la pierre naturelle aux performances reconnues du minéral composite, les parements CAREA® ont été mis en œuvre à joints filants verticaux et horizontaux, en solution bardage avec ossature aluminium (BAO), avec réalisation d'une isolation thermique et phonique en laine de verre. Elément essentiel de l'architecture de Carlos Ott, le calepinage d'origine a été parfaitement respecté avec la mise en œuvre de grands modules de parements en minéral composite CAREA® d'un format de 90 x 90 cm (épaisseur 14 mm et 21 mm pour les soubassements).
Bénéficiant tout à la fois d'un Avis Technique, d'un classement feu ERP, d'un classement reVETIR assurant une excellente résistance, notamment en parties basses, les parements en minéral composite CAREA® équipent désormais toutes les façades de l'Opéra Bastille. Une version spécifique, extrêmement résistante aux agressions, la dalle CAREA® Q4 a été conçue pour l'équipement des soubassements et posée en périphérie de l'ensemble des bâtiments, sur une hauteur de 3,00 m. Des performances auxquelles il convient d'ajouter un nettoyage simplifié des tags et graffitis, autant d'éléments très appréciés dans le cadre de la préservation du patrimoine.





filter_list Sur le même sujet

Rénovation de l’hôtel Artisanal (75) avec le bardage avec ossature Carea Façade

Rénovation de l’hôtel Artisanal (75) avec le bardage avec ossature Carea Façade

Le cabinet Seura a engagé début 2006 une réflexion avec le bureau d’études. CAREA®. L’objectif est de concevoir et de réaliser une façade double-peau faisant appel à des éléments de bardage issus d’une création de motifs végétaux, conçus à partir de matrices réalisées par Florence Bougnoux, dans l’esprit « arts and crafts » très représentatif des activités artisanales du Faubourg.
Rénovation, en site occupé, des 17 Tours Curial (75) en isolation des façades par l’extérieur de Carea Façade

Rénovation, en site occupé, des 17 Tours Curial (75) en isolation des façades par l’extérieur de Carea Façade

Les Tours Curial, construites dans les années 60-70 pour répondre à une pénurie de logements à Paris, étaient des « passoires énergétiques ». Il a fallu également désamianter la globalité des appartements et des parties communes. Ce projet d’envergure, qui devait se dérouler en un temps record : 48 mois, a été rendu possible grâce à une isolation des façades par l’extérieur.
Parements de façade minérale Carea pour la construction de la résidence Jules Amilhau à Toulouse (31)

Parements de façade minérale Carea pour la construction de la résidence Jules Amilhau à Toulouse (31)

La façade de cette résidence emploie les parements de façade minérale Carea, aspect URBA, mis en œuvre ici avec le système de bardage avec ossature (BAO). Le calepinage de cette façade utilise les propriétés de ces parements, que l’on peut assembler sans joints et dont le motif paraît alors continu : 6 grand panneaux sont regroupés et donnent, grâce au calepinage et aux joints habilement ménagés entre les ensembles, l’illusion d’éléments de très grands formats.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter