Solution d'affacturage pour le secteur du BTP Communiqués | 19.01.21

Partager sur :
Les entreprises du BTP ont de plus en plus besoin de trésorerie pour réaliser leurs travaux dans la construction, la promotion immobilière, la construction durable ou éco-construction, le génie civil ou les travaux publics. La solution d'affacturage est la solution de financement rapide, évolutive et adaptée au secteur du Bâtiment et des Travaux Publics. Elle intègre une garantie pour vous protéger des mauvais payeurs en remplacement ou en l'absence d'un contrat d'assurance-crédit ainsi qu'une gestion de votre poste clients.

Les factures sous forme de situations de travaux correspondent au premier type de factures spécifique que l’on trouve dans le secteur du BTP. Cela concerne des factures adressées en fonction de l'avancement des travaux, retranscrites en pourcentages ou lots.

Rappelons qu’en circonstances normales, il faut généralement plusieurs mois aux grands projets pour atteindre une facturation moyenne. Ensuite, la facture mensuelle est envoyée au client le 20 ou le 25 de chaque mois, correspondant au montant des comptes clients.

Pour les secteurs concernés du BTP indépendamment de leur taille, de leur âge ou de leur bilan, toutes les entreprises sont éligibles à l'affacturage et donc à une avance de trésorerie. Il s'agit en fait d'un mode de financement aussi adapté aux TPE et PME qu'aux grandes entreprises.

La possibilité de financement s'étend également à la plupart des activités de construction, qui comprennent :

  • le gros-oeuvre;
  • la sous-traitance;
  • l'installation d'équipement;
  • l'exécution des travaux;
  • le design d'intérieur ou d'extérieur;
  • la rénovation;
  • la clôture de travaux

Le bénéfice de l'affacturage dans la construction présente l’avantage de la collecte des factures avant les délais légaux.
Rappelons que depuis 2002, les délais de paiement des fournisseurs ont augmenté plus rapidement que les délais de paiement du client !
Les entreprises de construction se retrouvent avec une balance commerciale élevée, augmentant proportionnellement leurs besoins de trésorerie.

Le secteur du BTP doit donc jouer un rôle de banquier, ce qui entraîne un coût financier important à long terme.
Le principal avantage de l'affacturage dans le secteur de la construction est d'obtenir des liquidités qui sont directement disponibles.
Avec le factoring, vos besoins de trésorerie seront directement financés par la cession de créances, correspondant à la valeur de vos factures.

Pour réduire le fonds de roulement et faciliter la trésorerie, l'affacturage est devenu en quelques années l'outil de financement court terme préféré des entreprises.
Cependant, cet outil a un coût et son utilisation doit être réservée en priorité à des circonstances ou besoins spécifiques.

Le factoring va concerner toutes les structures juridiques, aucune restriction sur leur forme juridique, leur taille ou le domaine d'activité ; toutes structures ayant un SIRET peuvent en bénéficier, du moins en théorie.
En effet, et même si pour un factor ce qui compte avant tout, c'est la solidité du débiteur, l'entreprise devra généralement présenter un capital raisonnable, ou à défaut avoir une contribution dans un compte chèque “deposit”.
La solution d’affacturage est encore possible lors de procédures judiciaires, les entreprises en liquidation ne peuvent pas être financées par le factoring.

Le financement de créances, en revanche, ne concerne que les activités business to business (B2B), c'est-à-dire les factures envoyées aux entreprises privées et aux organismes publics.

Si au départ ce sont principalement les entreprises en crise qui ont eu recours à l'affacturage, la banalisation de la pratique et son utilisation massive par les grandes entreprises nous ont permis d'aller bien au-delà de ce cadre, pour le transformer en un outil adapté à des situations spécifiques plus diversifiée.

Les entreprises du BTP et de la construction représentent une grande partie des utilisateurs, car ce secteur à un besoin constant de fonds de roulement.

  • Grands Opérateurs,
  • Donneurs d'ordres,
  • Conditions de paiement contraignantes,
  • Factures d'acompte
  • Factures d'avancement,
  • Factures de situations,
  • Marchés de plus en plus complexes,
  • Groupement, etc...

Chez Altassura nous connaissons les pratiques de votre secteur. Quels que soient l’âge et la situation de votre entreprise, l’affacturage peut financer :

  • Vos factures d’avancement et vos situations
  • Vos marchés publics, ou privés
  • sous-traitance sur une partie de votre activité
  • Même pour un seul de vos clients
  • En tandem avec d’autres intervenants financiers déjà en place (découvert, escompte, etc.).

Le principe du fonctionnement de l’affacturage est simple :
1. L'entreprise cède ses créances, sitôt émises, à la société de factoring, qui lui verse la majeure partie des montants correspondants, une fois déduits les frais et un montant de garantie.
2. Quand les factures arrivent à échéance, le factor se charge d’en récupérer le montant auprès des débiteurs.
3. Une fois les créances réglées, le factor ristourne à l’entreprise les retenues de garantie.

Voilà pour le principe, mais, dans les faits, quelles sont les situations dans lesquelles une entreprise fera appel à l’affacturage ?

1. Pour anticiper et gérer des difficultés financières conjoncturelles

Chute brutale d’activité, impayé important non assuré, événements imprévus : quelle PME n’a pas connu de moment difficile ?
Dans cette configuration, il est difficile d’obtenir un soutien bancaire direct qu’il s’agisse d’une autorisation de découvert ou d’un crédit court terme.
L’affacturage va s'intéresser d’abord à la solvabilité des clients facturés puisque le factor est devenu propriétaire de vos créances.

L’affacturage assiste donc des entreprises en situation financière compliquée, il va permettre de renforcer leur trésorerie.

2. Pour repartir sa trésorerie quand on intervient sur des marchés saisonniers

Pour lisser sa trésorerie quand on agit sur des marchés saisonniers.
Les sociétés qui adressent des marchés saisonniers connaissent chaque année des pics d’encours client. C’est ainsi le cas par exemple des fournisseurs du prêt-à-porter, mais aussi des entreprises de l’agro-alimentaire comme des chocolatiers ou des brasseurs, entre autres. Dans l’attente des règlements, il leur faut pourtant continuer à financer l’exploitation. L'affacturage est certainement plus souple et plus simple à obtenir, comparé à un crédit de campagne, par exemple.

3. Pour consolider une croissance rapide

Quand une PME est en croissance rapide, son chiffre d’affaires augmente vite, mais son BFR (Besoin en Fonds de Roulement) aussi.

  • Il lui faut acheter et investir davantage dans les matériaux et matières premières,
  • Constituer des stocks,
  • Consentir des délais de paiement supérieurs à son habitude pour conquérir un nouveau marché.

Mais aussi :

  • Si la croissance du BFR est plus rapide que l’augmentation de l’Excédent Brut d’Exploitation
  • Et si la société est insuffisamment capitalisée,
  • La trésorerie d’exploitation devient vite négative : c’est le TERRIBLE effet ciseaux, qui a fait chuter plus d’une entreprise prometteuse.

En mobilisant les créances client, l’affacturage va offrir aux entreprises en forte croissance de disposer d’une ressource de trésorerie immédiate pour financer leur cycle d’exploitation.

4. Pour garder les concours bancaires et les consacrer au financement des investissements

Pour l’entreprise qui a des projets d’investissement, tout comme pour son banquier, l’affacturage apporte une réponse au vieil adage paysan « ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier ». L’appel au factor est ainsi dédié au financement à court terme de l’exploitation, et les concours bancaires sont orientés vers les projets destinés à construire le développement et la rentabilité future : nouvelles capacités de production, achat d’un concurrent, élargissement du portefeuille d’activités, etc.
Dans ces conditions, l’affacturage devient un outil supplémentaire dans la stratégie financière globale de l’entreprise.

Attention aux impayés
Le risque d’impayé reste une “épée de Damoclès", dans des contextes économiques difficiles, où l’action de l’effet domino peut faire se retourner d’excellentes signatures.
Un contrat d’affacturage peut être défini avec ou sans recours.

  • Dans le premier cas, le fournisseur va conserver la responsabilité du règlement, et devra rembourser le factor en cas de non règlement.
  • Dans le second, la créance reste la propriété du factor, qui s’est assuré de son côté, et le fournisseur n’aura pas à le rembourser.

L’entreprise a la possibilité de souscrire une police auprès d’un assureur-crédit extérieur. Une option intéressante à plus d’un titre :

  • Si le factor n’a pas recouvert la créance à échéance, c’est l’assureur crédit qui prend en charge les démarches de recouvrement ou d’indemnisation ;
  • Le fournisseur conserve la maîtrise de sa relation client ;
  • Il bénéficie d’informations sur la santé financière de ses prospects et clients avant d’avoir émis la première facture ;
  • Il peut couvrir des opérations à l’exportation y compris en « grand export ».

 

Pour en savoir plus exit_to_app

 

filter_list Sur le même sujet

Financez vos factures de situations de travaux - Batiweb

Financez vos factures de situations de travaux

Le financement des situations de travaux par l'affacturage est un moyen de financer les entreprises de construction : les contrats de construction prennent généralement des mois. L'entreprise de construction réalise généralement des situations intermédiaires une fois par mois et fournit des fonds ou règlements pour la réalisation du contrat en fonction de l'avancement des travaux, sans avoir à attendre la fin du paiement.
Le bloc beton :  seul materiau recyclable ? - Batiweb

Le bloc beton : seul materiau recyclable ?

Le Bloc Béton, appelé également parpaing, agglo, moellon, est aujourd’hui entièrement recyclable. Contrairement aux autres matériaux de construction. Si l’aspect environnemental est devenu actuellement essentiel au sein de la filière BTP, l’aspect du recyclage est cependant rarement évoqué. Et pourtant, il sera à terme indispensable de vérifier et de connaître le devenir de ces matériaux lors de leur destruction dans un futur de moins en moins lointain… En effet, la directive européenne a décrété que l’obligation de recyclage des déchets dans le BTP atteindra 70% en 2020 !
Cotisation OPPBTP 2014 - Batiweb

Cotisation OPPBTP 2014

En tant qu’entreprise du BTP, vous devez verser une cotisation spécifique destinée à financer l’organisme professionnel de prévention du BTP : l’OPPBTP. Son taux, fixé chaque année par arrêté, est désormais connu pour 2014.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter