Un compromis trouvé pour le réaménagement du site de la Tour Eiffel

Urbanisme | 08.02.22
Partager sur :
Un compromis trouvé pour le réaménagement du site de la Tour Eiffel - Batiweb
La Mairie de Paris a accepté d'exclure du projet de réaménagement entre le Trocadéro et la Tour Eiffel, la partie nord du Champ-de-Mars, à la demande des élus écologistes. Le Conseil de Paris doit désormais se prononcer sur la mise en compatibilité du plan local d'urbanisme (PLU) avec ce projet, avant le début des travaux dans les prochaines semaines.

La maire PS de Paris Anne Hidalgo et ses alliés écologistes ont enfin trouvé un compromis concernant le projet de réaménagement autour de la Tour Eiffel, prévu depuis 2019. Le premier adjoint Emmanuel Grégoire, chargé de l'urbanisme, a accepté la demande des Verts de retirer du projet la partie nord du Champ-de-Mars, correspondant selon lui à 5 % de la surface du projet, et de limiter les événements prévus sur la célèbre esplanade, visitée chaque année par des millions de touristes.

« Il faut que ce site soit digne de l'image de Paris pour accueillir le monde entier à l'occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024 », a-t-il déclaré. « À partir du moment où la partie du Champs-de-Mars est retirée, le projet dans l'ensemble est satisfaisant »,a de son côté estimé Fatoumata Koné, présidente du groupe écologiste au Conseil de Paris. 

Le Conseil de Paris doit désormais se prononcer sur la mise en compatibilité du plan local d'urbanisme (PLU) avec ce projet, avant le début des travaux dans les prochaines semaines. La délibération devrait donc être adoptée avec un amendement des écologistes imposant un moratoire sur le permis d'aménager du Champ-de-Mars afin de réaliser la réhabilitation « de la totalité »du Champ-de-Mars « lors d'une seule même phase d'aménagement ».

Les Verts souhaitent également que la Ville « s'engage à respecter un total de 250 jours de relâche totale où aucun événement n'aura lieu sur l'ensemble du site ». Un comité de gestion devrait être créé en ce sens.  

Un projet contesté mais voté

Choisi en 2019, ce projet vise entres autres la réduction de la place de la voiture de part et d'autre du pont d'Iéna, appelé à devenir « le premier pont végétalisé de Paris », ainsi que la création d'un « amphithéâtre végétalisé » place du Trocadéro, où la circulation sera réorganisée en demi-lune. Ces travaux doivent permettre la création d'1,6 hectare d'espaces verts de pleine terre.

Un projet plusieurs fois contesté par les élus de l'opposition qui déploraient notamment le dérapage du budget en premier lieu estimé à 72 millions d’euros puis porté à 107 millions d’euros, et qui suscite toujours le désaccord des trois maires d'arrondissement concernés, tous dans l'opposition LR. Philippe Goujon accuse notamment les Verts d'être « à géométrie variable » sur le dossier. « On peut aménager le site en le respectant sur le plan patrimonial. Or, là, on va en faire un champ de foire commercial », estime-t-il.

« Les riverains demandent un projet minimal, l'entretien du site et n'exigent pas des choses faramineuses », défend de son côté Christine Nédélec, présidente des associations France Nature Environnement (FNE) Paris et SOS Paris.

 

Marie Gérald (avec AFP)

Photo de Une : ©Adobe Stock

 

Redacteur
La sélection de la semaine
Formation Chef de chantier Bâtiment - Gros œuvre - Batiweb

À la fois technicien et homme de terrain, le Chef de chantier – Gros oeuvre gère les opérations...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


KIT ADIAPLAY : kit de rafraîchissement adiabatique autonome - Batiweb

Rafraîchisseur d'air autonome, avec diffuseur intégré, prêt à l'emploi. Idéal...

Dossiers partenaires
Eco-mobilier agréé par l’Etat pour le recyclage des produits et matériaux de construction du bâtiment. - Batiweb

Eco-mobilier est agréé par l’Etat pour le recyclage des produits et matériaux de construction non inertes non dangereux,…


Plan de sobriété énergétique, réduction de la consommation… La prise connectée LEDVANCE devient un allié de la chasse au gaspillage énergétique - Batiweb

Réduire de plus de 10 % la consommation d’énergie d’ici deux ans par rapport à 2019 : c’est l’objectif ambitieux que s’e…


Boît’coque : la boîte de réservation économique et pratique - Batiweb

Devenue un véritable indispensable des travaux de plomberie, la boîte de réservation s’adapte aux besoins des plombiers …

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb