30 jours en mer, coupés du monde : la vie des skippers du Transat 6.50

Vie des sociétés | 03.10.11
Partager sur :
30 jours en mer, coupés du monde : la vie des skippers du Transat 6.50  - Batiweb
Sponsorisés par des groupes comme CGGVeritas, Qualitel ou encore Evasol, les coureurs du Transat 6.50 Charente-Maritime / Bahia (Brésil) vont passer une trentaine de jours en mer, à bord d’un monocoque long de 6,50 mètres, sans assistance ni moyen de communication.
Ils étaient 79 au départ du Transat 6.50 à la Rochelle ce dimanche 25 septembre. Seuls à bord, sans moyen de communication autre qu’un GPS pour se situer et ajuster leur trajectoire, ils passeront environ 30 jours sur l’océan pour rejoindre Bahia au Brésil, après une première étape à Madère
 
Ces navigateurs évoluent sur des Mini 6.50. « On parle de Mini car il s’agit bien des plus petits voiliers de course au large : les 6.50 m », note Vincent Kerbouriou, qui court sous la bannière CGGVeritas. Des voiliers répartis en deux catégories : prototypes et séries. Des critères de conception assez ouverts pour ces bateaux libèrent la créativité des architectes. A tels point qu’on parle de « monocoques laboratoires dont les innovations telles que mât carbone, double safran ou quille pendulaire sont désormais adoptées sur tous les monocoques de course tels que les 60 pieds du Vendée Globe », note Vincent.
 

Combat avec la nature


Amaury François, qui a obtenu de bons résultats lors de l’édition 2010, court cette année encore avec les couleurs du Groupe Qualitel. C’est que, sans sponsor, l’aventure ne serait pas possible, la valeur d’un voilier pouvant aller de 500.000€ à 2M€, nous explique Jean-Baptiste, le parrain d’Amaury sur cette course. Alors que la précédente édition avait mis Madère à 6 jours de navigation de la Rochelle, cette année il en faudra au moins 10 aux coureurs pour atteindre cette première étape. Puis, ce sera la grande traversée direction Bahia au Brésil, pour une arrivée fin octobre. 
 
Dans ce combat avec la nature, la modestie est de mise. « Mon but premier est d'abord de franchir la ligne d'arrivée à Salvador de Bahia. Et si je peux, me rapprocher des dix premiers sera un excellent résultat », admet Benoit Lenglet, sponsorisé par Evasol. Souhaitons leur une belle aventure.
 
Au départ de la Rochelle le 25 septembre, la course de la Transat 6.50 La Charente-Maritime – Bahia, réservée aux voiliers de 6.50 m, se dispute en deux étapes avec une escale à Funchal (Ile de Madère – Portugal). Soit au total 4.200 milles (7.800 km) à parcourir. L'arrivée au Brésil est prévue fin octobre – début novembre. A suivre sur http://www.charentemaritime-bahia.transat650.net/fr/
 
Laurent Perrin
Redacteur
La sélection de la semaine
Formation Chef de chantier Bâtiment - Gros œuvre - Batiweb

À la fois technicien et homme de terrain, le Chef de chantier – Gros oeuvre gère les opérations...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


KIT ADIAPLAY : kit de rafraîchissement adiabatique autonome - Batiweb

Rafraîchisseur d'air autonome, avec diffuseur intégré, prêt à l'emploi. Idéal...

Dossiers partenaires
Eco-mobilier agréé par l’Etat pour le recyclage des produits et matériaux de construction du bâtiment. - Batiweb

Eco-mobilier est agréé par l’Etat pour le recyclage des produits et matériaux de construction non inertes non dangereux,…


Plan de sobriété énergétique, réduction de la consommation… La prise connectée LEDVANCE devient un allié de la chasse au gaspillage énergétique - Batiweb

Réduire de plus de 10 % la consommation d’énergie d’ici deux ans par rapport à 2019 : c’est l’objectif ambitieux que s’e…


Boît’coque : la boîte de réservation économique et pratique - Batiweb

Devenue un véritable indispensable des travaux de plomberie, la boîte de réservation s’adapte aux besoins des plombiers …

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb