Après l’OPPBTP, les Canalisateurs publient un guide de sécurité sanitaire

Vie des sociétés | 14.04.20
Partager sur :
Après l’OPPBTP, les Canalisateurs publient un guide de sécurité sanitaire - Batiweb
Au guide de prévention publié par l'OPPBTP pour la reprise des chantiers vient s’ajouter un autre guide, spécifiquement dédié aux canalisateurs. Ce guide de préconisation sera susceptible d’être modifié selon les recommandations scientifiques, médicales et gouvernementales.

Le 2 avril 2020, une première version d’un guide de recommandations sanitaires à destination des métiers des canalisations, voyait le jour. Publié par les Canalisateurs, organisation professionnelle membre de la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP), ce guide est un complément de celui communiqué par l’OPPBTP. Les fiches de prévention créées par les Canalisateurs permettent « d’accompagner les entreprises et de répondre aux situations de manière très pratique et opérationnelle »

Par précaution, l’organisme rappelle que « le covid-19 n’a pas supprimé tous les autres risques usuels des chantiers », et qu’il est important de ne pas les oublier. 

 

Nettoyer pour être en sécurité 

 

Les premières fiches de prévention des Canalisateurs relaient les bonnes pratiques de déplacements et de conditions de travail. Dans le cadre de déplacements sur un chantier, un référent Covid-19 doit être nommé, ce référent est capable de restituer et de faire respecter les gestes sanitaires. Des équipements de protection : savon, lingettes désinfectantes, doivent être mis à disposition des employés. Chaque salarié entrera si possible par une porte différente du véhicule, et à chaque véhicule un unique conducteur sera désigné, et s’assurera d’effectuer le trajet le plus court jusqu’au chantier afin de ne pas prolonger le temps de proximité entre les salariés. Le véhicule utilisé devra également, à la fin de chaque trajet, être nettoyé et désinfecté. 

 

Concernant cette fois l’entretien des locaux, un seul collaborateur est désigné pour le nettoyage des parties communes, avec à sa disposition du matériel de nettoyage et de désinfection adéquat. Une fréquence de nettoyage devra être définie (de préférence matin et soir), et les locaux seront rendus inaccessibles pendant ce temps défini. Dans ces locaux, plus particulièrement dans les vestiaires, un balisage sera placé au sol permettant aux collaborateurs de ne pas se croiser, les règles sanitaires à respecter seront affichées dans ces même locaux. Quant à l’espace repas, les Canalisateurs préconisent que chacun amène son repas, sa vaisselle, tout en respectant l’écart minimum d’un mètre entre collaborateurs. L’espace repas, comme tous les autres lieux de vie et de travail, devra également être nettoyé et désinfecté. 

 

Travailler en respectant les mesures de sécurité 

 

Si des réunions entre collaborateurs doivent être maintenues, il est préférable de s’entretenir par le biais de la visioconférence. S’il n’est pas possible de faire autrement, les salariés doivent respecter une distance d’un mètre entre chaque personne présente, dans ce cas, le port d’un matériel de protection (masques ou gants) n’est pas obligatoire. Toutefois, il faut assurer une bonne ventilation dans la salle de réunion, en laissant par exemple, une porte ouverte. 

 

Pour tous les intervenants extérieurs à l’entreprise, un accueil de sécurité doit être prévu avec le rappel des gestes barrières et des conditions de travail prévues par l’employeur. Si possible, l’accueil de l’intervenant se fera en dehors des locaux, à l’air libre, en respectant les distances de sécurité. Les collaborateurs, avant de se rendre sur un chantier doivent s’équiper de gants, de lunettes de protection et masques de protection respiratoire. L’habillage et le déshabillage des collaborateurs doit se faire en sécurité, en respectant là encore les distances d’un mètre, sans oublier le rituel de lavage de mains. 

 

Dans les métiers du BTP, une collaboration entre salariés est indispensable pour le port de charges lourdes ou l’installation de matériels. Das ce cas, les employés doivent être équipés des EPI cités plus hauts, respecter la distance d’un mètre dès que possible, ne pas laisser un autre collaborateur s’approcher car il faut impérativement limiter le contact. En fin de journée, les collaborateurs jetteront leurs équipements de protection dans des poubelles dédiées et se désinfecteront. 

 

L’utilisation d’outil ou d’engins de chantier s’effectue souvent de manière partagée. Les Canalisateurs précisent encore une fois la règle : 1 outil - 1 salarié. L’employé sera équipé d’EPI (masques et gants) et se sera lavé les mains préalablement. À chaque début de chantier, un collaborateur unique devra être désigné pour l’utilisation d’un seul et même outil. Le nettoyage des outils doit se faire de façon systématique dans un milieu sain. 

 

Comme un accident peut vite arrivé, d’autant plus pour les métiers du BTP, considérés comme à risques, l’intervention d’un Sauveteur-Secouriste du Travail (SST) doit être facilité. Pour cela, deux kits avec gants, masques, et paire de lunettes doivent se trouver à proximité du SST. À la fin de son intervention, dès le relai des pompiers, le SST se désinfectera les mains. 

 

Les interventions chez les particuliers 

 

Des interventions d’urgence sont parfois nécéssaires chez les particuliers. L’organisation professionnelle précise qu’il vaut mieux limiter ce type d’intervention pendant la période de Covid-19, le mieux étant de les reporter. Si ce n’est pas possible, l’intervenant sera équipé d’EPI et respectera l’ensemble des gestes barrières. Enfin, les chefs de chantiers doivent s’assurer qu’aucun riverain ne peut s’introduire, ni toucher le matériel des ouvriers présents dans la zone de travux.  

 

La visite d’un intervenant (AMO, visite de sécurité, surveillant) doit être accompagnée des strictes mesures sanitaires (lavage de mains, port d’EPI). À la fin des visites, les équipements seront jetés dans les poubelles prévues à cet effet. Si un échange de document, ou la signature de celui est indispensable, privilégier la dématérialisation, ou prévoir pour chaque signataire, son propre stylo. De la même manière que les opérations précédentes, les collaborateurs respecteront les distances, et se désinfecteront les mains. 

 

Ces mesures sanitaires reposent sur une application stricte de la part des salariés. Les principales actions efficaces contre la propagation du coronavirus restent des gestes simples, comme le nettoyage et la désinfection systématique d’outils et des mains du collaborateur, ainsi que le respect d’une distance d’au minimum un mètre. Dans les jours à venir, le guide des Canalisateurs sera amené à être modifié, complété, pour aider les collaborateurs à préserver leur santé et celle de leurs proches. 

 

J.B

Photo de une ©Adobe Stock 

Redacteur
La sélection de la semaine
LSE SAV eXtend - Batiweb

Digitalisez votre SAV pour en améliorer son Efficacité et sa Qualité. Totalement intégré...


Finalcad, la plateforme collaborative de suivi de projet pour le bâtiment, le génie civil et l'énergie. - Batiweb

Finalcad est la plateforme collaborative conçue pour optimiser l'expérience des travailleurs sur le terrain...


Le matériau béton et ses constituants - Batiweb

Le Cerib dispose d’une salle d’essais équipée de différents matériels et appareillages...

Dossiers partenaires
ZÉRO RISQUE ROUTIER DANS LE BTP : Un trajet, ça se prépare. Le véhicule et son chargement, ça se vérifie et ça s’arrime correctement. - Batiweb

Le risque routier demeure un risque majeur dans le BTP. Avant de prendre la route, préparez votre itinéraire, vérifiez v…


Verres laqués Lacobel et Matelac : une nouvelle collection sous le signe de la co-création - Batiweb

Les nouvelles couleurs des gammes Lacobel et Matelac ont été développées lors de l’AGC Deco Academy, le workshop europée…


Évolution des règlementations européennes ! Fin des lampes et tubes fluorescents en 2023. Soyez prêts ! - Batiweb

Les directives SLR et RoHS ont évolué. La fin des lampes et des tubes fluorescents a sonné pour 2023. LEDVANCE vous écla…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb