Bâtiment : débordés, les artisans manquent de main d'oeuvre

Vie des sociétés | 19.10.21
Partager sur :
Bâtiment : débordés, les artisans manquent de main d'oeuvre - Batiweb
Le secteur du bâtiment est l'un des principaux pourvoyeurs d'emplois en France, avec en moyenne 218 000 emplois créés par an, et plus d'un million de salariés en France. Dans un contexte d'accélération de la rénovation énergétique, les besoins en main d'oeuvre s'accroissent d'autant plus, mais les petites entreprises font parallèlement face à des difficultés de recrutement. BigMat a mené l'enquête auprès de plus de 500 artisans. Le point sur les enseignements.

Après avoir réalisé une étude sur les artisans et les aides à la rénovation énergétique en juillet dernier, BigMat a mené une nouvelle enquête pour mieux appréhender les difficultés de recrutement dans le bâtiment.

 

Pour ce sondage, 505 petites entreprises artisanales du bâtiment comptant moins de 10 salariés ont répondu par téléphone entre le 26 avril et le 14 mai 2021.

 

63 % des artisans ont déjà dû renoncer à un chantier par manque de main d'oeuvre

 

Alors que la rénovation énergétique s'accélère et prend de l'ampleur en France, notamment poussée par le dispositif MaPrimeRénov' – désormais ouvert à tous les propriétaires – les professionnels font pourtant face à un frein majeur : les difficultés de recrutement.

 

Les résultats du sondage révèlent en effet que 63 % des professionnels interrogés ont déjà été contraints de renoncer à une intervention ou un chantier par manque de main d'oeuvre.

 

« Le BTP est l'un des premiers secteurs d'activité de l'économie française et les artisans jouent un rôle central dans la transition écologique du pays. De plus en plus recherchées pour mettre en œuvre les objectifs de rénovation énergétique des logements, leurs compétences deviennent aussi rares que convoitées, avec des carnets de commandes qui ne désemplissent pas et des délais d’intervention qui s’allongent. Si leur manque de disponibilité était pointée du doigt par 53 % des Français il y a deux ans, cela risque de s’aggraver si l’on ne prend pas la mesure de l’urgence de la situation », alerte ainsi Fabio Rinaldi, président du directoire de BigMat France.

 

L'urgence de renforcer l'attractivité du secteur

 

Dans ce contexte, BigMat souligne l'urgence de renforcer l'attractivité du secteur, notamment dans un contexte de vieillissement des effectifs. Selon la Capeb, 21 % des salariés auraient en effet plus de 51 ans.

 

L'enquête montre également que 90 % des artisans estiment insuffisants les efforts de l'Éducation nationale pour attirer les jeunes – et notamment les jeunes femmes – vers ces métiers, alors que seuls 31 % des parents souhaitent que leurs enfants s'y orientent.

 

Pourtant, malgré ce manque d'attractivité, 94 % des artisans interrogés se disent fiers de leur orientation professionnelle, et 82 % la recommanderaient à un jeune. Dans le détail, les artisans interrogés sont 33 % à avoir choisi leur métier par vocation, 25 % par désir d'indépendance, et 16 % par tradition familiale.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Claire.lemonnier
filter_list

Sur le même sujet

56 % des artisans du bâtiment ne se sentent pas légitimes pour parler des aides à la rénovation - Batiweb

56 % des artisans du bâtiment ne se sentent pas légitimes pour parler des aides à la rénovation

MaPrimeRénov', certificats d'économies d'énergie (CEE), dispositifs locaux ou régionaux... les aides à la rénovation énergétique sont nombreuses. Mais les artisans du bâtiment les connaissent-ils bien et sont-ils prescripteurs auprès de leurs clients ? C'est sur ce thème que BigMat, spécialiste de la distribution de matériaux pour le bâtiment, a mené une enquête. L'objectif : mieux cerner la perception des artisans concernant ces aides.
70% des Français estiment que les communes ne parlent pas assez d'efficacité énergétique - Batiweb

70% des Français estiment que les communes ne parlent pas assez d'efficacité énergétique

Alors que le premier tour des élections municipales de 2020 doit avoir lieu dimanche 15 mars, Sonergia - spécialiste du financement des opérations d'amélioration de l'efficacité énergétique - a commandé un sondage à Harris Interactive pour évaluer l'intérêt des Français pour la politique d'efficacité énergétique menée par les communes. D'après les sondés, cet enjeu reste sous-estimé par les candidats aux élections municipales, et les mesures prises par les mairies encore trop peu efficaces.
Plan de relance : les fédérations du BTP signent 4 chartes d'engagement - Batiweb

Plan de relance : les fédérations du BTP signent 4 chartes d'engagement

Dans le cadre du plan France Relance, quatre grandes fédérations du BTP participaient ce mardi 5 janvier à une première réunion de travail avec le gouvernement. A l'issue de cette réunion, les présidents des fédérations ont chacun signé une charte d'engagement. Les différents ministres présents ont ensuite remercié le secteur du BTP d'avoir tenu ses engagements en termes d'activité et d'emploi malgré le contexte de crise et les deux confinements. Le point sur les échanges.
Rénovation : les formations FEEBAT s’enrichissent pour relever tous les défis - Batiweb

Rénovation : les formations FEEBAT s’enrichissent pour relever tous les défis

Créé en 2007, FEEBAT est porté et financé par EDF, dans le cadre des Certificats d’économies d’énergie (CEE). Au fil du temps, le programme, dédié au marché de la rénovation énergétique, s’est enrichi pour offrir des formations toujours plus adaptées aux métiers du secteur du bâtiment, et aux évolutions réglementaires. Nous faisons le point sur les travaux en cours et à venir avec Catherine Gillet, pilote du programme, et Jérémy Ferrari, Responsable du Secrétariat Technique.