Fermer

Bâtiments performants : et la qualité de l'air intérieur ?

Alors que se tenait mardi un colloque sur le sujet, l'OQAI (Observatoire de la qualité de l'air intérieur) annonce le lancement d'une vaste campagne inédite de collecte de données dans les immeubles de bureaux neufs ou réhabilités récemment. Les nouveaux bâtiments performants suscitent en effet de nouvelles inquiétudes quant à leur bonne aération pour le renouvellement de l'air.
Publié le 29 mai 2013

Partager : 

Bâtiments performants : et la qualité de l'air intérieur ? - Batiweb

La première phase commence ces jours-ci, en juin. Des immeubles en Loire-Atlantique, Nord-Pas-de-Calais, Picardie et Paris seront passés à la loupe. Alors qu'on manque en France d'informations sur le sujet, des études à l'étranger montrent que l'air intérieur des immeubles de bureaux possède ses spécificités.

Avec leur étanchéité fortement renforcée, les nouveaux bâtiments performants en énergie suscitent en effet de nouvelles interrogations quant au bon renouvellement de leur air intérieur. C'est pourquoi il est important de prêter attention à la bonne mise en place d'un système d'aération ou de ventilation efficace.

Approfondir les données

La phase 1 étudiera donc 300 immeubles entre 2013 et 2015. Au programme : une journée d'enquête pour collecter les données sur le bâtiment, ses revêtements, ses équipements, son environnement. Seront ainsi mesurés différents paramètres : composés organiques volatils, particules ultrafine, température, humidité relative et concentrations en CO2. 

Les occupants seront interrogés sur le niveau de confort et leur état de santé. Une équipe de trois techniciens-enquêteurs sera mobilisée pour cette tâche.

La phase 2 - menée en 2016 - portera sur un sous-échantillon de cinquante immeubles afin d'approfondir les données obtenues en phase 1. De nouveaux paramètres seront analysés : contamination fongiques et bactériennes, fibres minérales artificielles et fibres d'amiante, allergènes d'acariens...

Tenir compte des occupants

Avant les résultats finaux attendus pour 2016, de premiers éléments seront publiés fin 2013 dans le cadre du projet européen OFFICAIR, dont l'OQAI (Observatoire de la qualité de l'air intérieur) a coordonné et réalisé le volet français, dans 21 immeubles.

A noter que l'OQAI prévoit également des programmes d'étude pour les écoles et les logements. Elle finalisera en outre cette année un module de confinement d'air pour les logements, qui tient compte des attentes des occupants.

LP

Image credit: pressmaster / 123RF Banque d'images
Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.