Bénéfice net en chute pour Bouygues au 1er semestre Vie des sociétés | 02.09.19

Partager sur :
Le groupe Bouygues annonce une hausse de 11% de son chiffre d’affaires, mais une baisse de 14 % de son bénéfice net au 1er semestre 2019 par rapport à un an plus tôt. Un recul en grande partie causé par le déclin du groupe ferroviaire Alstom et de ses activités de promotion immobilière.

Entre janvier et juin, Bouygues a dégagé un chiffre d'affaires de 17,4 milliards d'euros, soit une hausse de 11% par rapport au premier semestre 2018, mais a accusé une baisse de 14% de son bénéfice net, à 225 millions.

 

Une baisse de ses activités de promotion immobilière

 

Deux éléments peuvent expliquer ce recul du bénéfice net : tout d’abord, le groupe ferroviaire Alstom, dont Bouygues détient près de 30%, lui a rapporté moitié moins qu'un an plus tôt.

 

Mais Bouygues pâtit également d'un recul de son bénéfice net dans ses activités de travaux. L’immobilier fait notamment figure de point noir : les revenus, comme les bénéfices y reculent. L’avenir ne s’annonce pas non plus prometteur dans cette branche, puisque le carnet de commandes, indicateur de l’activité future, y chute de 15 % à fin juin par rapport à un plus tôt.

 

Colas, filiale de travaux routiers, s’affirme en revanche comme un important contributeur aux résultats de Bouygues, notamment grâce à de bonnes performances à l’international.


C.L. (avec AFP)

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Eiffage voit son bénéfice net bondir d’un tiers au 1er semestre 2019

Eiffage voit son bénéfice net bondir d’un tiers au 1er semestre 2019

Bon début d’année pour Eiffage. Le spécialiste du BTP et des concessions a en effet vu son bénéfice net progresser d’un tiers ce premier semestre, et son chiffre d’affaires augmenter de +11,6 %. De brillants résultats qui s’expliquent en grande partie par son dynamisme dans les chantiers du Grand Paris Express. La suite devrait rester prometteuse puisque le groupe affiche également un carnet de commandes en hausse de +3 % sur un an.
Le groupe Thermador envisage de reprendre ses acquisitions

Le groupe Thermador envisage de reprendre ses acquisitions

Le groupe Thermador, distributeur en gros d’articles de robinetterie, a dévoilé ce mercredi 31 juillet ses résultats semestriels. Avec un chiffre d’affaires de 190,7 millions d’euros, en hausse de +14,8%, le groupe peut être serein sur ses perspectives à court terme. Après deux ans de pause, il envisage même de reprendre sa stratégie de croissance externe, évoquant trois potentielles acquisitions qui lui permettraient d’augmenter son chiffre d’affaires de 40 millions d’euros.
Activité en forte hausse pour Nexity en 2017

Activité en forte hausse pour Nexity en 2017

Le dynamisme du marché de l’immobilier aura très largement profité à Nexity en 2017 ! L’entreprise a en effet communiqué ses résultats annuels le 20 février, annonçant par là même une hausse de son chiffre d’affaires de 14%, soit 3,5 milliards d’euros. De quoi éveiller l’optimisme de la société immobilière française, qui s’attend à une nouvelle croissance d’environ 10% en 2018.
Ventes de logements neufs : la baisse confirmée par le gouvernement

Ventes de logements neufs : la baisse confirmée par le gouvernement

Les Constructeurs et aménageurs de la Fédération française du bâtiment (LCA-FFB) avaient raison de s’inquiéter ! Le ministère de la Cohésion des territoires a en effet confirmé ce 17 mai la baisse des ventes de logements neufs au premier trimestre 2018, avec un bilan de 30 100 biens cédés, soit 5,1% de moins qu’à la même période l’année précédente. Les mises en vente, à l’inverse, affichent une légère hausse.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter