Fermer

Bureaux du futur : à quoi ressembleront-ils ?

L’accélération et la démocratisation du télétravail depuis la pandémie de Covid-19 ont accentué les réflexions sur la transformation des immeubles d’entreprise. Des réflexions auxquelles Plan Radar, plateforme de digitalisation des projets de construction, a souhaité prendre part en réalisant une enquête sur « les bureaux du futur ».
Publié le 01 décembre 2022

Partager : 

Bureaux du futur : à quoi ressembleront-ils ? - Batiweb

L’Allemagne, la France et l’Autriche sont les pays européens où le télétravail est le plus développé, d’après la dernière étude de Plan Radar : plus de 20 % des salariés travaillent à distance plusieurs fois par semaine. Du côté des États-Unis, 58 % des travailleurs déclarent travailler à domicile au moins un jour par semaine. 

Une tendance moins suivie en Hongrie où seulement 8,3 % travaillent exclusivement à domicile, accompagnée de la Pologne, avec seulement 7 % des employés. Toutefois, 92 % des pays s’attendent à ce que les environnements de travail flexibles se généralisent. 

Cette généralisation du télétravail a fait émerger une tendance « notable », selon le rapport, qui est la stagnation des bureaux. En effet, de nombreux pays (Royaume-Uni, Espagne et Slovaquie) s’attendent à ce que la surface des bureaux reste la même que celle d’avant la pandémie, voire qu’elle diminue (France et Allemagne).

« Si un plus grand nombre d’employés travaillent à distance une partie du temps, il est économiquement logique de réduire l’espace qu’ils occupent au sein d’un bureau », relève-t-on dans l’étude, qui s'appuie sur des données provenant de 12 pays en Europe, en Amérique du Nord et au Moyen-Orient. A l’inverse, les Etats-Unis prévoient une augmentation de la surface des bureaux.

 

Des bureaux évolutifs et respectueux de l'environnement 

 

« Le bureau n’est clairement plus identifié comme l’espace privilégié pour mener toutes les tâches à effectuer », note Plan Radar, le décrivant plutôt comme un lieu de collaboration « où les employés s’imprègnent de la culture d’entreprise, créent des liens et participent à des tâches collaboratives qui ne peuvent pas être effectuées à distance. » 

L'enquête relève également une augmentation du recours « aux bureaux flexibles » (ou flex-office) dans lesquels il n’y a pas de poste de travail fixe dédié aux employés. L’utilisation de cloisons, de bureaux et d’équipements mobiles est ainsi de plus en plus plébiscité par ces derniers pour réorganiser rapidement leur lieu de travail en fonction des besoins. 

Les concepteurs de bureaux accordent de plus en plus la priorité à la durabilité dans leurs créations. D’après les résultats de l’étude, les professionnels de la moitié des pays cherchent des moyens de « rendre les bureaux plus respectueux de l’environnement », avec un intérêt marqué pour la lumière naturelle, l’amélioration de la qualité de l’eau et la purification de l’air.

En parallèle, le rapport souligne un intérêt grandissant pour le designbiophilique dans la création de bureaux, à savoir l’utilisation de plantes, d’éléments aquatiques naturels et de bureaux plus verts, à l’intérieur comme à l’extérieur. Pour ce qui est des bureaux vacants, certains y voient un potentiel de futurs logements

 

Marie Gérald 

Photo de Une : AdobeStock

Par Marie Gerald

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.