Chiffre d’affaires en hausse pour Saint-Gobain malgré la pause estivale Vie des sociétés | 30.10.17

Partager sur :
Toujours plus ! Après avoir dégagé un chiffre d’affaires de 29 306 millions d’euros sur les 9 premiers de 2016, le groupe Saint-Gobain affiche, depuis le début de l’année, une croissance rythmée, à hauteur de +4,2% à fin septembre. La pause qui a été marquée cet été n’a ainsi eu que peu d’impact sur l’activité de l’industriel français, qui s’attend à un second semestre toujours en progression.
Alors que le premier semestre 2017 avait été marqué par la hausse de son chiffre d’affaires (+4,4% par rapport à l’exercice précédent), le géant Saint-Gobain a dévoilé le 26 octobre ses résultats pour les 9 premiers mois de l’année.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le dynamisme est toujours de mise ! Le chiffre d’affaires réalisé depuis le début de l’année s’élève ainsi à 30 570 millions d’euros, en hausse de 4,2% par rapport aux 9 premiers mois de l’année passée.

« Tous les Pôles et toutes les zones géographiques progressent, y compris la France. L’effet prix, sur une base de comparaison plus élevée, reste à un bon niveau mais pas encore suffisant dans toutes les activités du Groupe compte tenu de l’environnement plus inflationniste des coûts des matières premières et de l’énergie », indique Pierre-André de Chalendar, PDG du groupe.

Dans le détail, le Pôle Matériaux innovants voit son chiffre d’affaires progresser de +4,8% depuis le début de l’année, porté par le vitrage (+5,3%) et les Matériaux haute performance (+4,5%). Le Pôle Produits pour la construction n’est pas en reste (+5,0% de croissance sur 9 mois), pouvant aussi bien compter sur l’Aménagement intérieur (+4,8%) que sur l’Aménagement extérieur (+5,2%). Le Pôle Distribution bâtiment, enfin, progresse de +3,5% sur 9 mois.

« Saint-Gobain confirme son objectif pour l’année 2017 et anticipe pour le second semestre une progression du résultat d’exploitation à structure et taux de change comparables supérieure à celle enregistrée au premier semestre, malgré la poursuite des pressions inflationnistes sur les coûts », conclut Pierre-André de Chalendar.

F.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Résultats semestriels en hausse pour Saint-Gobain

Résultats semestriels en hausse pour Saint-Gobain

754 millions d'euros : c'est le bénéfice net part qu'a dégagé le groupe Saint-Gobain depuis le début de l'année. En 2016, ce montant ne s'élevait « qu'à » 596 millions d'euros, preuve du dynamisme que connaît le spécialiste du BTP en cette période de reprise. Le chiffre d'affaires, lui, atteint les 20,4 milliards d'euros, enregistrant là aussi une hausse de 4,4% par rapport à l'exercice précédent. Tous les chiffres.
Saint-Gobain confirme ses objectifs pour 2018

Saint-Gobain confirme ses objectifs pour 2018

Après la vigueur de l’année 2017, l’activité est toujours aussi dynamique pour Saint-Gobain ! Le géant français a en effet enregistré une croissance interne de 4,3% sur les 9 premiers mois de l’année. L’industriel a ainsi réalisé un chiffre d’affaires de 31 130 millions d’euros de janvier à septembre, confirmant ses perspectives de développement. Tous les chiffres.
Bilan 2017 : tous les voyants sont au vert pour Saint-Gobain

Bilan 2017 : tous les voyants sont au vert pour Saint-Gobain

Le Groupe Saint-Gobain a fini 2017 en beauté ! À tel point que le quatrième trimestre a permis à l’industriel d’enregistrer une croissance de son activité à hauteur de 6,5%, permettant finalement au chiffre d’affaires annuel de progresser de 4,7% par rapport à 2016. Contrairement aux autres acteurs du secteur, le géant français s’attend à une nouvelle évolution de son résultat d’exploitation dans les douze mois à venir.
Le marché des matériaux de construction profite du beau temps pour se refaire une santé

Le marché des matériaux de construction profite du beau temps pour se refaire une santé

Le froid de l'Hiver aura enfin cédé sa place à un printemps particulièrement ensoleillé, pour le plus grand bien du marché des matériaux de construction ! D'après l'Unicem, en charge de recueillir les données du secteur, les livraisons de granulats et de BPE affichent une certaine progression au mois d'avril, aussi bien par rapport au trimestre précédent qu'au regard de l'année passée. De quoi espérer un regain d'activité par la suite ? Tendances et perspectives.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter