CLAREO célèbre 10 ans d'innovation

Vie des sociétés | 16.02.22
Partager sur :
CLAREO célèbre 10 ans d'innovation - Batiweb
Société développant des produits et solutions d’éclairage LED, CLAREO soufflait fin janvier ses 10 bougies. L’occasion de revenir sur l’activité de l’entreprise, dont une partie cherche à s’adapter au bâtiment, tant à sa structure qu’à sa consommation énergétique. Éclairage avec Damien Sipos, directeur général de CLAREO.

33 % de croissance, 25 millions d’euros de chiffre d’affaires, 70 employés, 3 000  références produits… CLAREO en a fait du chemin depuis 2012 et a de quoi célébrer son 10ème anniversaire sur le marché de l’éclairage LED. Sans compter ses 300 commandes en Europe pour sa première à l'international, et ses divers clients installateurs électriques comme Spie, Engie ou Vinci. 

Adapter le luminaire à la structure du bâti 

 

Toute cette clientèle a accès au savoir-faire de CLAREO via deux biais. D’abord la gamme flow, regroupant tous ses produits catalogue. Ensuite, il y a la gamme sur-mesure, s’adaptant à la structure du bâtiment en chantier. 

La montée du fabricant sur cette seconde cellule est allée graduellement, du premier « grand projet » de 70 000 € en 2014 aux 57 signés en 2021, le tout pour un total de 190 installations. 

Et qui dit sur-mesure dit ingéniosité pour adapter les solutions d’éclairage à la structure du bâti. « Chaque grand projet va avoir des spécificités techniques des besoins qui sont propres », explique Damien Sipos, directeur général.

Les besoins sont « définis par un cahier des charges des caractéristiques d’utilisation du produit, qui peuvent être déterminés par le bureau d’étude. Ensuite on va avoir des contraintes au niveau de l’installation, des contraintes techniques, notamment d’encombrement, où on va avoir des hauteurs de plenum – c’est ce qu’on a entre le faux plafond et le béton. On va avoir beaucoup de matériel. On va avoir des gaines de climatisation qui prennent beaucoup de place, on a beaucoup de câbles électriques, on a les systèmes d’incendie, on a parfois des poutrelles transverses. Et du coup on va avoir des contraintes d’encombrement de façon à pouvoir s’insérer à l’intérieur au milieu de ces éléments », développe-t-il.

Installations de luminaires CLAREO sur le projet Stories - Crédit photo : Benoît Diacre
Installations de luminaires CLAREO sur le projet Stories - Crédit photo : Benoît Diacre

Enjeu qui se décline en diverses situations, du projet Stories, développé par Cegelec Tertiaire Île-de-France Grands Projets pour Axa, à Saint-Ouen-Sur-Seine (93), pour lequel 6 600 panels sur-mesure ont été fournis. 

Installations de luminaires CLAREO sur le projet UP3 - Crédit photo : Benoît Diacre
Installations de luminaires CLAREO sur le projet UP3 - Crédit photo : Benoît Diacre

C’est le cas également du nouveau campus Université Paris Sorbonne, appelé « UP3 » à Nation (75), dont les trois étages de bibliothèque sont équipés de 105 arches lumineuses sur les trois étages de bibliothèque, parmi 7 000 points lumineux sur tout le projet, dont 2 200 panels, avec 900 sur-mesure.


Réguler la consommation énergétique du bâtiment

 

Comme beaucoup d’industriels du bâtiment, CLAREO tend, en vertu de l’actuelle RE2020 et de la future REP bâtiment, à se mettre au vert.

Ainsi, en plus de faciliter la pose, le raccordement, l’emballage/déballage, le transport, le stockage, l’achat du produit, le fabricant doit respecter des « normes de haute qualité environnementale (HQE) et du BREEAM », mentionne Damien Sipos. 

« On a besoin de répondre à un certain niveau de performance technique des produits, sur par exemple le rendement entre le niveau d’éclairage et la consommation », poursuit le DG de CLAREO.

« Et là on va avoir besoin de luminaires qui consomment le moins possible ou bien de luminaires qui présentent un système de gradation intégré de façon à ce qu'il puisse tenir compte de l’apport naturel de l’éclairage », abonde-t-il. Et avec la possibilité ensuite de « piloter facilement, en local, que ça soit aussi bien au niveau d’un plateau, d’une salle de réunion, d’un bureau, que de l’utilisateur en lui-même, l’intensité lumineuse et la température de couleur ».

Afin de renforcer leur responsabilité sociétale des entreprises (RSE), les clients vérifient l’impact environnemental de CLAREO, aussi bien par la société en elle-même que par la fabrication des produits dans ses usines externes.

Sur le plan environnemental, l’entreprise surveille ses consommations (gaz, fioul, électricité, déplacement professionnels, transports, packaging…) tout comme les émissions qui en émanent. « On utilise que des cartons recyclables chez CLAREO, avec pratiquement pas de peinture, on a supprimé tout ce qui était carton de couleur. On va réduire au maximum la dimension de tous les produits, parce que si on réduit la dimension et le poids, et bien au niveau des transports, on va économiser beaucoup. Les matériaux qu’on utilise sont 100 % recyclables au niveau de la conception des produits », énumère Damien Sipos.

L’intéressé ajoute que chez les usines avec lesquelles CLAREO travaille pour la fabrication « on utilise des certifications ISO 14 0001 et ISO 50 001, propres aux usines ». Sans compter, au niveau du management de la qualité « la certification ISO 9001, qui est utilisé aussi bien dans les usines, que chez nous en interne ».

Aussi, l’entreprise francilienne « essaie de travailler au maximum avec des entreprises locales autour de la conception de produits, d’échantillons et de petites séries. Il faut qu’on trouve un équilibre entre le local et les demandes de nos clients, vis-à-vis des prix. On travaille en Île-de-France pour tout ce qui est sur-mesure, avec deux sociétés de partenaires », précise Damien Sipos. Une approche de plus en plus adoptée chez les fabricants et qui complète l’équipe de 13 ingénieurs de CLAREO.


Propos recueillis par Virginie Kroun 
Photo de Une : Benoît Diacre 

Virginie.kroun
La sélection de la semaine
SEMIN 99. : CE 78 enduit joint 4H - Batiweb

SEMIN 99. : les premiers enduits engagés et certifiés Origine France Garantie.  + de 99 % de matières...


SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 Non inflammable - TENUE AU FEU B-S2-d0 - Batiweb

SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 est une résine NON INFLAMMABLE polyurée-uréthane bi-composant sans...


Plaque coupe-feu 1h et 2h GEOTEC®S (EI 60 et EI 120) - Batiweb

Les plaques GEOTEC®S, principalement composées de plâtre et de fibre de verre, sont destinées à...

Dossiers partenaires
Simplifiez-vous la RE2020 : Découvrez comment la brique isolante est un atout pour la sobriété énergétique des bâtiments - Batiweb

Le bâtiment représente 45%¹ de l'énergie consommée en France (électricité comprise) et 19% des émissions de gaz à effet …


Effondrements d'immeubles, 24h du bâtiment, conjoncture... retrouvez toutes les actualités du mois de novembre - Batiweb

Avec son nouveau rendez-vous mensuel, Batiweb Magazine revient sur les effondrements d’immeubles, les principales annonc…


Dedans-Dehors : les fenêtres et les baies BREMAUD au rythme des saisons - Batiweb

La richesse des solutions sur-mesure BREMAUD offre à chaque projet l’assurance d’un confort et d’un bien-être absolus,…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb