Collaboration entre la Capeb et Sonepar sur les travaux d’économies d’énergie Vie des sociétés | 25.01.12

Partager sur :
La Capeb et Sonepar France, société de distribution de matériel électrique éco-responsable, ont signé un accord de partenariat afin de répondre aux enjeux du développement durable par la mise à disposition d’outils facilitant l’information et le renforcement des compétences des entreprises artisanales en matière de travaux d’économies d’énergie.

La collaboration entre la Capeb, via sa filiale Béranger Développement, et Sonepar amorce la mise en œuvre d’un projet commun autour de quatre grands enjeux : promouvoir les travaux d’économies d’énergie, proposer une expertise technique en matière d’efficacité énergétique, apporter des services opérationnels pour répondre aux enjeux de la gestion des déchets et répondre aux exigences environnementales réglementaires de la RT 2012. 

L’accord prévoit notamment d’associer les entreprises artisanales au premier rang desquelles figurent les ECO Artisans (marque déposée à l’INPI par la Capeb) à la création des nouvelles offres de Sonepar qui feront l’objet d’expérimentations sur le terrain. Ce partenariat permettra également aux artisans du bâtiment d’accéder aux services proposés par Sonepar France pour les aider à répondre aux nouvelles problématiques environnementales telle que la gestion des déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE). En parallèle, ils pourront bénéficier des conseils et des expertises sur les produits proposés par Sonepar.

Pour Patrick Liébus, Président de la Capeb, « ce partenariat nous permettra de contribuer à renforcer la compétence des artisans, et tout particulièrement des ECO Artisans, afin qu’ils puissent répondre pleinement aux nouvelles contraintes techniques et anticiper la mise en œuvre du principe d’éco-conditionnalité au 1er janvier 2014 ». Selon Patrick Salvadori, Directeur Général de Sonepar France, « les nouvelles ambitions de la Commission Européenne en matière d’efficacité énergétique et celles du Grenelle de l’Environnement sont une formidable opportunité pour les entreprises artisanales et l’industrie de la filière électrique. Nous sommes fiers de ce partenariat Capeb / Sonepar France qui permet de renforcer et soutenir les évolutions du marché ».

B.P

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les conditions de travail en hauteur préoccupent toujours la Capeb

Les conditions de travail en hauteur préoccupent toujours la Capeb

La mobilisation de la Capeb en faveur de la prévention se poursuit ! L’organisme a annoncé le 25 juillet avoir renouvelé son partenariat avec Layher, spécialiste des échafaudages, et l’IRIS-ST (Institut de recherche et d’innovation sur la santé et la sécurité au travail). De nouvelles actions de prévention des risques devraient ainsi être prochainement mises en place, de même qu’une assistance téléphonique pour accompagner au mieux les dirigeants des entreprises artisanales du BTP.
Transformation du CITE en prime : les recommandations de la Capeb

Transformation du CITE en prime : les recommandations de la Capeb

Alors que le gouvernement s’apprête à transformer le CITE en prime en 2020, la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (Capeb) a salué la volonté de favoriser la réalisation de travaux de rénovation énergétique auprès des ménages les plus modestes, mais elle regrette la complexité du futur dispositif et le manque de lisibilité pour les foyers et les entreprises artisanales. Le point sur ses recommandations.
Plan Climat : N. Hulot et J. Mézard sollicitent les acteurs de la rénovation énergétique

Plan Climat : N. Hulot et J. Mézard sollicitent les acteurs de la rénovation énergétique

C’est l’une des priorités du Plan Climat que Nicolas Hulot a annoncé il y a quelques mois : la rénovation énergétique des bâtiments fait aujourd’hui l’objet d’un vaste projet de plan national, pour lequel le gouvernement a lancé ce 24 novembre une concertation auprès de l’ensemble des acteurs du secteur. De quoi contribuer également à l’atteinte de l’objectif de réduction des émissions carbone prévu dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte.
Les économies d’énergies, utilisées pour le financement de travaux de chaufferie

Les économies d’énergies, utilisées pour le financement de travaux de chaufferie

Les économies d’énergies offrent des intérêts allant au-delà de la simple question environnementale. À Angers, celles-ci ont permis la rénovation de la chaufferie dans une copropriété comprenant 200 appartements. Cela a été possible grâce à la signature d’un contrat avec GDF SUEZ Énergie France. Les sommes restant dues pour financer l’intégralité des travaux ont, elles, trouvé solution avec l’achat des certificats d’économies d’énergie (CEE) issus de l’opération. Dans le même temps, pour assurer la poursuite des économies d’énergie, il a été installé un dispositif pour rendre les charges de chauffage individuelles, solution efficace pour responsabiliser chaque résidant.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter