Conjoncture : un marché du génie climatique en demi-teinte Vie des sociétés | 31.10.13

Partager sur :
Le marché des chaudières est soutenu par les murales gaz, celui des pompes à chaleur se stabilise, tandis que la climatisation tertiaire est impactée par la crise et que la ventlation souffre de la chute des nouvelles constructions, selon les résultats du génie climatique à fin août 2013 publié par Uniclima.

 

Le syndicat des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques (Uniclima) accompagne les entreprises et les représente auprès des instances françaises, européennes et internationales dans les travaux réglementaires et normatifs.

Il les fait bénéficier de son expertise et de son réseau, et constitue une structure d’accueil et d’échanges pour leur permettre de rencontrer les acteurs de la profession.

Quelques chiffres clés : 86 industriels, 6 milliards de chiffre d’affaires dont 1,5 à l’export, 283 sites dont 83 usines et 67 départements R&D, 22.000 emplois directs dont 13.000 dans l’industrie. 

Uniclima publie le jeudi 31 octobre les derniers chiffres du génie climatique.
 

Le marché global des chaudières est soutenu par les seules murales gaz qui ont retrouvé une place significative dans les bâtiments résidentiels neufs. Le marché des chaudières fioul reste extrêmement difficile et continue de baisser ; les chaudières bois bénéficient d’un léger rebond sur la période observée.

 

La tendance est à la stabilisation du marché des pompes à chaleur sur vecteur eau à un niveau très en deçà du potentiel de ces équipements. Le solaire thermique ne parvient pas à se sortir d’une passe extrêmement difficile.

 

Les systèmes de climatisation tertiaire sont durement impactés par la crise subie dans le secteur des bâtiments tertiaires neufs et les reports de décision pour la rénovation.

 

La ventilation souffre de la chute des programmes neufs depuis plusieurs mois, en tertiaire comme en logement. 

L.P

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Plus économique que le fioul et le gaz, c’est le moment d’investir dans le chauffage au bois !

Plus économique que le fioul et le gaz, c’est le moment d’investir dans le chauffage au bois !

15 % des personnes interrogées dans le cadre du baromètre Energie-Info en septembre 2018 déclaraient avoir souffert du froid dans leur logement durant l’hiver dernier. Dans ce contexte, le médiateur national de l’énergie rappelle que la trêve hivernale est le moment idéal pour se préoccuper de cette question et résoudre les problèmes d’isolation. Le syndicat des énergies renouvelables conseille quant à lui d’investir dans le chauffage au bois, plus économique et écologique que le gaz ou le fioul.
Uniclima se satisfait « des bons résultats de l’année écoulée »

Uniclima se satisfait « des bons résultats de l’année écoulée »

La reprise dans le bâtiment semble avoir profité aux industriels du Génie climatique ! Réunis le 8 février dernier, les adhérents d’Uniclima se sont réjouis des « bons résultats » de l’année écoulée et ont présenté leurs perspectives pour 2018. Les mesures annoncées en faveur de la rénovation énergétique du bâti devraient impacter positivement la filière. Efficacité énergétique, confort, qualité de l’air… le secteur a beaucoup à apporter au bâtiment.
De Dietrich dévoile son programme de formation 2019

De Dietrich dévoile son programme de formation 2019

Chaque année, De Dietrich forme entre 3 000 et 3 500 professionnels du chauffage. Pour 2019, l’entreprise a annoncé orienter son programme vers les énergies d’avenir avec notamment des stages qualifiant dans le domaine des pompes à chaleur, du photovoltaïque et également vers les régulations connectées. Les formations, dispensées en centre, en situation réelle, évoluent ainsi au rythme des normes réglementaires.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter