« Construction Blueprint », nouvelle alliance pour faire évoluer les compétences en Europe Vie des sociétés | 06.03.19

Partager sur :
La Fundación Laboral de la Construcción (FLC) est à l’origine d’une toute nouvelle initiative visant à développer une nouvelle stratégie européenne en matière de compétences pour le secteur de la construction. Financé par le programme Erasmus+, il s’articulera autour de six actions parmi lesquelles le déploiement massif de MOOC, un listing des bonnes pratiques et une campagne de sensibilisation pour renforcer l’attractivité du secteur auprès des femmes et des jeunes.

En février dernier, plus de quarante représentants européens du secteur de la construction et de la formation professionnelle se sont réunis à Madrid, au siège de la FLC, pour le lancement du projet européen « Construction Blueprint ».

Financé à hauteur de 4 millions d’euros par Erasmus+, ce partenariat regroupe les organisations européennes EBC (European Builders Confederation) et FIEC (European Construction Industry Federation), le syndicat EDBWW, neufs représentants espagnols de la construction et 12 prestataires de la formation professionnelle issus de 12 pays européens.

L’objectif principal, définir une nouvelle stratégie européenne en matière de compétences et de qualifications professionnelles dans la construction.

Agir pour une main d’œuvre toujours plus qualifiée

Sur son site, EBC explique que malgré le lancement de diverses initiatives visant à apporter une réponse « aux écarts de compétences » et à la pénurie de main d’œuvre qualifiée, « une approche plus vaste et coordonnée s’imposait ».

« Construction Blueprint » permettra de faire le bilan des actions déjà menées et d’identifier « les facteurs politiques, économiques, sociaux, technologiques, juridiques et environnementaux affectant les compétences dans la construction et l’offre de formation ».

Le projet, d’une durée de quatre ans, va s’articuler autour de six axes. Premier axe, la création d’un outil digital de monitoring pour fournir des informations précises sur les besoins en formation dans chaque pays. Deuxième axe, le développement d’une méthodologie pour la révision des profils et des qualifications professionnelles dans la construction.

Est également prévue, la diffusion de bonnes pratiques et la promotion d’initiatives visant à remédier au manque de compétences professionnelles. Une vaste campagne de sensibilisation sera menée auprès des femmes et des jeunes pour renforcer l’attractivité du secteur, contribuer à l’égalité professionnelle, et encourager la mobilité des apprentis et des professionnels à travers l’Europe.

Cinquième axe, le développement d’un MOOC pour sensibiliser les travailleurs à la digitalisation du secteur, à l’efficacité énergétique et à l’économie. Le projet prévoit enfin la mise en place d’un nouvel outil digital qui permettra aux acteurs concernés d’accéder aux résultats du projet « Construction Blueprint ». Une plateforme sera également lancée pour faciliter le travail collaboratif entre chacun des membres de l’Alliance.

« Ce projet ambitieux représente un défi majeur pour les prochaines années, non seulement pour les partenaires impliqués mais également pour le secteur dans son ensemble, et notamment pour les organisations professionnelles européennes parmi lesquelles EBC, qui joue un rôle clé dans le pilotage des politiques », souligne l’European Builders Confederation.

R.C
Photo de une : ©@EBC_SMEs

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’Artisan et le Digital, autour de l’entreprise Morales, plâtrier-plaquiste

L’Artisan et le Digital, autour de l’entreprise Morales, plâtrier-plaquiste

David Morales, artisans plaquiste, répond aux questions de Régis Bourdot sur BATIradio. Son entreprise artisanale a dix salariés, y compris ses deux dirigeants, David Morales et son fils qui gèrent la société familiale. Nous avons interrogé David sur l’usage des outils numériques et digitaux tout au long de sa carrière. Ou comment le digital est un vrai outil de productivité pour une entreprise artisanale ...
La Capeb continue de réclamer une culture de la prévention à l’échelle européenne

La Capeb continue de réclamer une culture de la prévention à l’échelle européenne

En plein Congrès annuel d’European Builders Confederation (EBC), le président de l’organisme Patrick Liébus, qui dirige également la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment), a rappelé la nécessité d’adopter une culture de la prévention commune à toute l’Europe. Une telle initiative permettrait, selon lui, de mettre en œuvre des campagnes de sensibilisation plus efficaces à l’attention des professionnels du BTP.
Le premier MOOC dédié au BIM suscite l’enthousiasme des professionnels du BTP

Le premier MOOC dédié au BIM suscite l’enthousiasme des professionnels du BTP

Décidément, les MOOCs, grâce auxquels chacun peut suivre une formation sur Internet sans frais d’inscription ni compétence préalable, ont plus que jamais la cote ! Si les professionnels du BTP sont plus familiers des modules dédiés au bâtiment durable, le BIM, lui aussi, a récemment fait l’objet d’une formation qui vient tout juste de s’achever. Retour sur cette première expérience couronnée de succès.
Grands Prix SIMI 2011, les résultats

Grands Prix SIMI 2011, les résultats

Remis vendredi dernier, les Grands Prix SIMI récompensent des immeubles de bureaux et logistique, neufs ou rénovés, dans quatre catégories distinctes. Ils sont décernés par un jury composé de directeurs immobiliers de grandes entreprises françaises.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter