Construction de logements : l’activité toujours en hausse ! Vie des sociétés | 30.05.17

Partager sur :
Le marché de la construction semble décidément en bonne voie d’atteindre ses niveaux d’avant-crise ! D’après les derniers chiffres publiés par le gouvernement, 465 400 logements ont été autorisés à la construction entre mai 2016 et avril 2017 (+13,5% par rapport au cumul des douze mois précédents). 391 500 logements ont également été mis en chantier, soit une hausse de 14,6%. Le bilan en détail.
Dans son dernier point sur les chiffres de la construction, en mars dernier, le ministère du Logement faisait déjà état d’une progression de 14,4% pour les logements autorisés entre mars 2016 et février 2017, portant l’ensemble à 463 400 unités. Une tendance qui ne semble pas près de s’inverser, au regard des résultats enregistrés à fin avril 2017.

En effet, le gouvernement fait aujourd’hui état de 465 400 logements autorisés à la construction entre mai 2016 et avril 2017, « soit une augmentation de 13,5% par rapport au cumul des douze mois précédents. Sur la même période, 391 500 logements ont été mis en chantier, en progression de 14,6%. »

Une conjoncture favorable aussi bien sur les trois derniers mois…


Dans le détail, le nombre d’autorisations délivrées a progressé de 1,6% de février à avril 2017 par rapport au trimestre précédent. Si la tendance est à la baisse pour les logements individuels (-0,6%), les autorisations pour le collectif repartent à la hausse (+3,2%, après une baisse de 5,6%).

De leur côté, les mises en chantier se stabilisent (+0,4%), profitant du dynamisme du marché de l’individuel (+3,4%). Le collectif, en revanche, est plutôt en berne, perdant 1,4%, alors que le segment était en hausse le trimestre précédent (+5,7%).

Au total, 116 100 logements neufs ont été autorisés au cours des trois derniers mois, soit une évolution de +13,7% comparé à la même période en 2016. Dans le même temps, 97 400 unités ont été commencées (+15,1%).

En parallèle, le gouvernement note que « le taux d’annulation des logements individuels autorisés à la construction est de 15,6% », tandis que « le délai moyen d’ouverture de chantier des logements individuels de 4,7 mois reste inférieur à sa moyenne de longue durée ».

…que sur l’année écoulée

Si le dernier trimestre a été particulièrement dynamique, les observations relatives à l’année écoulée sont également positives. Ainsi, les autorisations pour les logements individuels ont progressé de 12,9% de mai 2016 à avril 2017 « par rapport au cumul des douze mois précédents. Les autorisations de logements individuels purs sont plus dynamiques (+15,7%) que celles des logements individuels groupés (+5,9%). »

Les mises en chantier ne sont pas en reste, avec une croissance de 10,4% pour les logements individuels. L’individuel pur reste toutefois plus dynamique que le groupé, avec des évolutions respectives de +12,3% et +4,9%.

Sur la même période, les autorisations de logements collectifs ont également grimpé de 13,9%, bien que, encore une fois, « la croissance des logements ordinaires collectifs est plus marquée (+15,3%) que celle des logements en résidence (+5,2%) ».

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

2018, une année difficile pour la construction de logements

2018, une année difficile pour la construction de logements

Sans surprise, 2018 n’aura pas été une année mémorable pour le marché de la construction. D’après le ministère de la Cohésion des territoires, seulement 460 500 logements ont été autorisés au cours des douze derniers mois, en recul de -7,1% par rapport à 2017. Dans le même temps, avec 398 100 biens concernés, les mises en chantier ont elles aussi baissé, de l’ordre de -7,0%. Tous les chiffres.
Les chiffres de la construction en chute libre à fin janvier

Les chiffres de la construction en chute libre à fin janvier

Selon les chiffres du Ministère du Logement publiés mardi 24 février, le nombre de logement mis en chantier sur les trois derniers mois, de novembre à janvier, s'élève à 85 000 unités, soit une baisse de 9,2 % par rapport à l'année dernière. Les demandes de permis de construire ont également chuté à 93 000 unités, soit une baisse de 18 % sur la même période.
Construction neuve : une progression qui se confirme !

Construction neuve : une progression qui se confirme !

Fin septembre, alors que le dernier bilan du ministère du Logement confirmait la reprise d’activité du secteur de la construction, Emmanuelle Cosse jouait la carte de la prudence, arguant que les résultats annoncés étaient « toujours nettement inférieurs à ceux de 2011-2012 ». Or, bien que l’année ne soit pas encore terminée, les derniers chiffres relatifs à la construction de logements à fin octobre témoignent d’une nouvelle progression.
Construction : presque tous les indicateurs en baisse au troisième trimestre

Construction : presque tous les indicateurs en baisse au troisième trimestre

Rien ne va plus sur le secteur de la construction ! Déjà en baisse au deuxième trimestre, l’activité a connu de nouvelles déconvenues de juillet à septembre 2018. Par rapport aux trois mois précédents, les autorisations de logements ont encore reculé de -2,1%, et les mises en chantiers de -4,0%. Dans le même temps, seulement 10,3 millions de m2 de locaux non résidentiels ont été autorisés (-9,5% par rapport à l’année précédente) et 5,8 millions de m2 ont été mis en chantier (-11,3%). Le bilan détaillé.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter