Les chiffres de la construction à fin février 2017 en augmentation Vie des sociétés | 28.03.17

Partager sur :
Après une fin d’année 2016 extrêmement positive, tout le monde attendait que février 2017 confirme la donne. C’est chose faite, si l’on en juge les chiffres de la construction publiés ce 28 mars par le ministère du Logement. Par rapport aux douze derniers mois précédents, les logements autorisés ont progressé de 14,4%, et les mises en chantier de 13%. Une hausse qui s’étend à toutes les branches du secteur.
2016 était sûrement une des meilleures années pour le bâtiment Français, avec une hausse du secteur généralisée. Sur l’année de mars 2016 à février 2017, les résultats sur les logements autorisés enregistrent une croissance de 14,4%, à 463 400 unités. 387 000 logements ont également été mis en chantier (+13%).

Sur les trois derniers mois, de décembre 2016 à février 2017, le nombre de logements autorisés à la construction augmente de 1,6 % à 123 300 unités. « Ces bons chiffres bénéficient à tous, et d'abord aux plus modestes. La dynamique doit se poursuivre dans la bataille pour le logement pour tous », a souligné la ministre du Logement Emmanuelle Cosse sur son compte Twitter. 

Pour rappel, les chiffres du dernier trimestre étaient en très nette progression (+8,2%) par rapport au trimestre précédent. Malgré un léger recul des autorisations des logements collectifs, y compris en résidence, (-1,5%, par rapport à une hausse de 9,4%), celle des logements individuels fait un bond de 6,5%.

De leur côté, les mises en chantier augmentent de 0,5%, en retrait après la hausse de 5,4% des trois mois précédents. Celles des logements individuels progressent de 4,6% (après +2%), bien que les logements collectifs diminuent de 2,2%, après une hausse de 7,7% le trimestre précédent.

Par ailleurs, entre décembre 2016 et février 2017, près de 8,7 millions de m² de locaux non résidentiels ont été autorisés à la construction (-0,6%) et près de 6,1 millions ont été mis en chantier (+3,9%).

Les autorisations de locaux d'hébergement hôtelier et ceux d'exploitations agricoles ou forestières sont en fort recul (respectivement de -12,3% et -10,8%). À contrario, le secteur de l'industrie progresse fortement (+25,5%) suivi par celui de l'artisanat (+17,9%). L'activité de construction de locaux pour l’industrie et l'artisanat a été particulièrement forte (+44,9% et +27,7%). Les bureaux, les entrepôts et les exploitations agricoles ou forestières sont les seuls secteurs en baisse (respectivement à -9,8%, -9,2% et -5,4%).

Une année faste pour les logements comme les locaux

Sur l’année entière, de mars 2016 à février 2017, les autorisations de logements individuels progressent de 13,9% (186 000 logements). Les autorisations de logements individuels purs sont plus dynamiques (+15,9%) que celles des logements individuels groupés (+8,9%).

Le nombre de logements individuels mis en chantier augmente de 9,6 %, juste au-dessus des 152 000 unités.. Comme pour les autorisations, les mises en chantier dans l'individuel pur (+10,9%) sont supérieures à l'individuel groupé (+6,1%).

Du côté des logements collectifs, les autorisations augmentent de 14%, porté par les logements ordinaires collectifs (+16,2%), loin devant les logements en résidence (+4,9%). Les mises en chantier annuelles des logements collectifs y compris en résidence progressent de 15,3 %, contre 5,9% pour les logements en résidence.

D'autre part, de mars 2016 à février 2017, près de 37,5 millions de m² de locaux non résidentiels ont été autorisés (+2,4%). Presque tous les secteurs sont à la hausse, notamment les entrepôts (+14,1%), les locaux du service public ou d'intérêt collectif (+11,7%) et les commerces (+10,0%). En revanche, les autorisations baissent pour les exploitations agricoles ou forestières (-12,1%) et l'hébergement hôtelier (-5,3%).

De mars 2016 à février 2017, les mises en chantier de locaux non résidentiels s'élèvent à 24,2 millions de m² (+3,6%). Seuls trois secteurs sont en repli, dont les services publics ou d'intérêt collectif (-2,9%). Les entrepôts et les locaux industriels sont les secteurs les plus dynamiques, en hausses respectives de +14,8% et de +11,1%.

La croissance des trois derniers mois, bien que moins forte que celle de la période précédente, reste un signe positif, montrant que le secteur n’a pas encore atteint ses limites de croissance.

F.T
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

De « très bons résultats » pour la construction en 2016 - Batiweb

De « très bons résultats » pour la construction en 2016

Le secteur de la construction a finalisé l’année 2016 sur une note « très positive ». Les indicateurs de la création de logements au 4ème trimestre, publiés ce jour par le ministère du Logement, viennent en effet confirmer que la reprise « est durablement consolidée ». Alors que les permis de construire ont progressé de 14,2% par rapport à 2015, les mises en chantier ont de leur côté augmenté de 10,4%, des chiffres de bon augure pour 2017.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter