Fermer

Des investisseurs réclament des milliards au Credit Suisse

Publié le 05 janvier 2010

Partager : 

Des investisseurs ayant acheté des propriétés dans de luxueux villages de vacances aux Etats-Unis et aux Bahamas ont porté plainte contre la banque Credit Suisse et le promoteur immobilier Cushman & Wakefield, les accusant de racket et blanchiment. Les plaignants réclament un total de 24 milliards de dollars de dommages et intérêts.
Des investisseurs réclament des milliards au Credit Suisse - Batiweb
Dans un document déposée dans un tribunal fédéral de l'Idaho, les plaignants reprochent au Credit Suisse et au promoteur de « gonfler artificiellement » la valeur de quatre villages de vacances, notamment les très huppés Yellowstone Club dans le Montana (nord-ouest des Etats-Unis) et Lake La Vegas, non loin de la capitale mondiale du jeu dans le Nevada. « Ils avaient l'intention d'accabler de dettes colossales les villages et les investisseurs », en escomptant que « Credit Suisse saisirait les propriétés non remboursées pour devenir propriétaire des villages à un coût nettement inférieur à celui du marché », accusent les plaignants.

« Pour Credit Suisse et les autres accusés, ce montage était gagnant quoi qu'il arrive : soit l'emprunteur remboursait tout le prêt et Credit Suisse empochait non seulement d'énormes commissions mais des intérêts sur le prêt, soit le risque des pertes retombait sur des créanciers, soit, et ce qui s'est en fait produit, l'énormité de la dette pouvait écraser les villages et leurs propriétaires, et Credit Suisse pouvait alors saisir des propriétés de valeur pour les développer ou les revendre », précise la plainte. Le document ne précise pas les accusations de blanchiment.

Un porte-parole de Credit Suisse, Duncan King, a indiqué que la banque jugeait ces poursuites sans justification. « Nous nous défendrons vigoureusement », a-t-il dit. Ce club de vacances d'un luxe inouï, rassemblant d'immenses chalets autour d'un parcours de golf et de pistes de ski parfaitement entretenues, est connu notamment pour compter le fondateur de Microsoft Bill Gates parmi ses membres. La société gérant le Yellowstone Club, croulant sous les dettes, avait déposé son bilan en novembre 2008. En juillet dernier, le club a été racheté par le fonds d'investissements CrossHarbor Capital Partners, le promoteur Discovery Land Company et un groupe de ses membres.


Bruno Poulard

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.