En Auvergne-Rhône-Alpes, la lutte contre le Covid-19 s’organise Vie des sociétés | 27.04.20

Partager sur :
En Auvergne-Rhône-Alpes, la lutte contre le Covid-19 s’organise Batiweb
Le déconfinement se prépare, entre urgence de reprendre le travail pour limiter l’impact économique sur les sociétés et le casse tête de trouver une nouvelle organisation permettant d’appliquer les mesures barrières, et un nombre suffisant de masques. De son côté, Laurent Wauquiez prépare un plan de reprise dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Si le déconfinement a créé une certaine euphorie médiatique, les entreprises et politiciens doivent préparer le retour à la vie des régions, tout en maintenant la lutte contre la propagation du Covid-19. Laurent Wauquiez, président Les Républicains de le région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé qu’il préparait cette période en dotant de « 100 000 masques les petites entreprises du BTP de la région et (en) engage(ant) un plan de relance de 150 millions d’euros pour réenclencher la commande publique »

 

Masques à gogo 

 

Distribuer 100 000 masques aux petites entreprises du BTP n’est pas une mince affaire. Pourtant, Laurent Wauquiez entend bien mettre « ces masques en tissu, lavables cinquante fois (…) gratuitement à disposition des entreprises du BTP de moins de 20 salariés, dès la semaine prochaine ». Quant aux « grands groupes », le président LR estime qu’ils sont capables « d’assurer la logistique en matière de protection ». Les TPE et PME, les plus fragilisées par cette crise, pourront reprendre le travail à condition de se ré-organiser et d’obtenir ces fameux masques. 

 

Justement, les masques étant réquisitionnés pour les hôpitaux, la pénurie guette avant même le déconfinemenet annoncé. Plusieurs entreprises dont Porcher Industries, société de textiles techniques et composites thermoplastiques haute performance, se lance dans la fabrication de masques, pour soutenir la demande, qui s’accroît chaque jour. C’est d’ailleurs cette entreprise qui fournira les 100 000 masques promis en région Auvergne-Rhône-Alpes. 

 

Depuis le début du mois d’avril, Porcher Industries réoriente certaines de ses usines pour permettre la production massive de masques. En quelques semaines seulement, l’entreprise a atteint une capacité de production d'un million de pièces par semaine. Grâce à son expérience dans le tissu, Porcher Industries a mis au point « un nouveau complexe de tissus techniques aux propriétés optimisées ». Cette innovation a d’ores et déjà obtenu de la DGA la certification UNS-1 (masque individuel à usage des professionnels en contact avec le public). André Genton, CEO de Porcher Industries remercie ses équipes qui « ont fait preuve d’une belle réactivité et d’une grande facilité d’adaptation »

 

Un plan de relance ambitieux 

 

Dans un premier temps, la distribution de ces masques permettra la reprise des chantiers suspendus. Le fait que les pénalités de retard soient suspendues dans la région permettra un premier mouvement de relance économique. Laurent Wauquiez souhaite accélérer la reprise pour limiter les faillites d’entreprises, et la crise économique qui s’annonce déjà : « Il y a un besoin de relance et on a les moyens financiers pour répondre à la crise. On doit accompagner nos entreprises pour pouvoir repartir sans casse sociale ». C’est ainsi qu’il explique le débloquement de cette enveloppe : « on n’attend pas, on met tout de suite 150 millions d’euros sur la table pour réenclencher la commande publique et inciter tous les maîtres d’ouvrage, en particulier les communes, à relancer des chantiers avec la garantie du soutien de la région »

 

15 millions d’euros sont également débloqués par la région pour aider les entreprises du BTP « à faire face aux surcoûts des chantiers dus au Covid-19 ». La région, comme le déclare le L. Wauquiez, soutiendra les maires dans leurs actions de relance, mais il déclare aussi que l’État devra mettre la mains à la pâte, « car les collectivités ont perdu des recettes fiscales ».

 

J.B 

Photo de une ©Adobe Stock 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’Unsfa émet 36 propositions pour remettre la filière d'aplomb Batiweb

L’Unsfa émet 36 propositions pour remettre la filière d'aplomb

Le 28 avril dernier, l’Union nationale des syndicats français d’architectes (UNSFA), a proposé 36 solutions pouvant permettre la relance de l’activité de la construction dans l’hexagone. Cette liste de mesures a été adressée au gouvernement et présentée au Conseil Supérieur de la Construction et de l’Efficacité Énergétique (CSCEE). Retour sur ces propositions et les perspectives de reprise d'activité.
La reprise d’activité s’accélère dans les travaux publics Batiweb

La reprise d’activité s’accélère dans les travaux publics

La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) publie une nouvelle enquête sur la reprise d’activité dans les travaux publics au mois d’avril. Malgré les problèmes d’approvisionnement en masques et autres EPI, la hausse des coûts de production et la baisse des appels d’offre, la reprise d’activité s’est accélérée. 83 % des entreprises ont ainsi repris leur activité à fin avril, alors qu’elles étaient encore 70 % à l’arrêt le 10 avril. Et parmi celles qui n’ont pas repris, 81 % envisagent de se lancer d’ici fin mai.
Construction et Covid-19 : la France parmi les pays européens les plus impactés Batiweb

Construction et Covid-19 : la France parmi les pays européens les plus impactés

Une grande partie des pays européens sont touchés par le coronavirus et amorcent leur sortie de crise avec les premiers déconfinements. Malgré la reprise progressive des chantiers partout en Europe, l’Office européen des statistiques, Eurostat, a annoncé que la production dans la construction en zone euro a chuté de 14,1 % en mars, un chiffre qui reflète l’impact du coronavirus et du confinement sur l’activité de la construction en Europe.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter