Formation : le CCCA-BTP et Constructys signent une convention de partenariat Vie des sociétés | 13.10.17

Partager sur :
Réseau dédié à l’apprentissage en France, le CCCA-BTP a signé le 12 octobre une convention de partenariat et de coopération avec l’organisme de formation Constructys. L’objectif : « assurer l’articulation et la coordination de l’ensemble des programmes, calendriers d’études et d’évaluation, dans le champ ‘’emploi-formation’’ ». Les détails.
Alors qu’Emmanuel Macron recevait ce 12 octobre l’ensemble des partenaires sociaux dans le cadre d’une réforme de la formation professionnelle, une convention de partenariat et de coopération a également été signée entre le CCCA-BTP et Constructys, experts en la matière.

Souhaitant mettre en place des synergies, les deux organismes espèrent grâce à cette initiative « renforcer le service qu’ils apportent à la profession, en matière d’emploi et de formation tout au long de la vie et de sécurisation des parcours professionnels ».

Quatre axes de coopération

Pour mener leur mission à bien, le CCCA-BTP et Constructys ont organisé leur collaboration autour de quatre axes de réflexion, dont le premier concerne l’optimisation de l’évolution des qualifications et compétences. Dans ce cadre, les deux organismes ont notamment annoncé la mise en place d’un comité paritaire de coordination.

Ce dernier sera en charge d’apporter des solutions aux CPNE (Commissions paritaires nationales de l’emploi) du BTP et de « décliner territorialement les travaux concernés en vue de renforcer la reconnaissance des branches du bâtiment et des travaux publics, tant au niveau national que régional ».

La collaboration entre les deux experts de la formation s’organisera également autour de l’information et de la communication, le but étant de renforcer l’attractivité du secteur en valorisant les différents métiers. Pour ce faire, le CCCA-BTP et Constructys proposent notamment de renforcer l’offre de formation et les services proposés tout en promouvant l’insertion professionnelle et les différents parcours existants.

De plus, les deux partenaires envisagent d’accroître le développement des certifications, en relation avec les évolutions technologiques des métiers, en facilitant la lisibilité et le référencement de ces dernières grâce à un opérateur dédié. La question du financement, enfin, sera évidemment abordée dans le but de faciliter le travail des partenaires sociaux.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’innovation, un rouage essentiel à la formation des apprentis du BTP

L’innovation, un rouage essentiel à la formation des apprentis du BTP

Ce 15 janvier se tenait la première WinLab’ Conférence organisée par le réseau de l’apprentissage CCCA-BTP. L’organisme en a profité pour présenter les résultats d’une vaste étude intitulée "Les jeunes et l’innovation dans le BTP". Menée auprès de plus de 6 000 apprentis du secteur, l’enquête met en évidence leur appétence pour les nouvelles technologies (objets connectés, BIM, etc.), même si les compétences manuelles restent essentielles à l’exercice de leur fonction pour une majorité d’entre eux.
Réforme de la formation professionnelle : Capeb et FFB en désaccord

Réforme de la formation professionnelle : Capeb et FFB en désaccord

Les partenaires sociaux du BTP se sont réunis le 22 mai dernier pour discuter du projet d’accord sur la formation professionnelle et l’apprentissage. Dans un communiqué, la Capeb dénonce la position « très libérale » de la FFB tandis que la CFDT Construction-Bois craint une disparition « brutale » du CCCA-BTP. Les discussions sont lancées.
Muriel Pénicaud rend visite aux apprentis du BTP CFA Vienne

Muriel Pénicaud rend visite aux apprentis du BTP CFA Vienne

Le 1er août 2018, l’Assemblée nationale a adopté définitivement la loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel. Parmi les réformes prévues, celles de l’apprentissage et de la formation professionnelle. C’est dans ce cadre que Muriel Pénicaud, a visité, le 3 septembre dernier, le BTP CFA Vienne et le Campus des métiers (CMA 86) à Saint-Benoît. A cette occasion, la ministre du Travail est revenue sur les grands principes de la loi et a indiqué que sa mise en œuvre serait précisée par décrets avant la fin de l’année.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter