Grand Paris Express : le calendrier du chantier bientôt révélé Vie des sociétés | 27.10.17

Partager sur :
Interrogée par les sénateurs, Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a annoncé que le Gouvernement révélera « très prochainement » le calendrier retenu pour la construction du Grand Paris Express. Malgré un coût réévalué à la hausse, la secrétaire d’Etat a assuré que le projet ne sera pas remis en cause.
Lors des Questions au gouvernement, le Sénateur UC, Laurent Lafon a interrogé les ministres au sujet du Grand Paris Express. Si le projet constitue « un puissant levier économique et de construction de logements pour les territoires et les communes », de nombreux élus s’inquiètent du « surcoût du projet ».

Evalué à 25 milliards d’euros, « il serait en réalité compris entre 28 et 35 milliards d’euros », a-t-il signalé. Les élus s’interrogent ainsi sur « l’origine de ses dépassements budgétaires » et sur les financements qu’il sera nécessaire de trouver.

Ce surcoût va-t-il remettre en cause le projet ou en modifier le financement ? Le calendrier de mise en œuvre sera-t-il respecté ?
« Ces questions appellent des réponses claires et précises », a dit M. Lafon.

Un projet « indispensable »

La secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, Brune Poirson, s’est chargée de répondre au sénateur.

« Le Grand Paris Express redessine véritablement la géographie de l’Ile-de-France en réduisant l’opposition entre Paris et ses banlieues. Il facilitera la mobilité quotidienne des franciliens (…) », a-t-elle commenté ajoutant que le projet était « indispensable pour maintenir l’Ile-de-France au premier rang des métropoles mondiales ».

Malgré les surcoûts « importants » apparues ces trois dernières années, la secrétaire d’Etat a réaffirmé la volonté du gouvernement de « préserver les objectifs du projet qui, je le répète, est absolument essentiel pour l'Ile-de-France ». Elle a par ailleurs souligné que l’Etat devra prendre en compte un élément nouveau à savoir les Jeux Olympiques de 2024. « Le schéma d’ensemble n’est pas remis en cause mais sanctuarisé ».

Un calendrier bientôt révélé

« Le préfet de région a été chargé de faire un point précis sur le programme de réalisation du Grand Paris Express, et le préfet a remis son rapport au Premier ministre à la fin du mois de septembre », a précisé Brune Poirson.

« Ses propositions sont actuellement en cours d'analyse, et le gouvernement annoncera ses choix très prochainement », a-t-elle poursuivi.

L’intervention de la secrétaire d’Etat aura laissé les sénateurs sur leur faim : « J’attendais davantage de précisions, notamment sur le financement », a indiqué Laurent Lafon. « Les élus du Val-de-Marne sont inquiets : il ne faudrait pas que l’organisation des Jeux conduise à donner la priorité aux réseaux desservant les sites olympiques, au détriment des autres », a-t-il conclu.

Le Grand Paris Express doit entrer en service en 2023. Le chantier, le plus grand d'Europe, porte sur la création de 200 kilomètres de lignes et 68 gares.

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

2018, une année charnière pour le Grand Paris Express

2018, une année charnière pour le Grand Paris Express

La Société du Grand Paris a publié ce 25 septembre un important dossier faisant le point sur l’avancée du projet du Grand Paris Express. Après plusieurs années d’attributions de contrats, le futur super-métro a pris une dimension plus concrète avec déjà plus de 100 chantiers lancés, dont 65 concernent des opérations de génie civil. Le calendrier prévisionnel, de son côté, devrait faire l’objet d’une adaptation d’ici au printemps prochain.
La Société du Grand Paris s’engage à reloger au même loyer les locataires d’un immeuble bientôt détruit

La Société du Grand Paris s’engage à reloger au même loyer les locataires d’un immeuble bientôt détruit

La Société du Grand Paris, en charge de la construction du Grand Paris Express, a annoncé vendredi dernier que les locataires d’un immeuble HLM de Gennevilliers, bientôt rasé pour y bâtir une nouvelle gare, seraient relogés sans augmentation de loyer. Ainsi, une charte engageant les différentes parties a été signée en février dernier, engageant la SGP à combler la différence entre les loyers actuels et futurs durant cinq ans. Explications.
« Inventons la Métropole du Grand Paris » connaît ses lauréats

« Inventons la Métropole du Grand Paris » connaît ses lauréats

Lancé il y a un an, « Inventons la Métropole du Grand Paris » a dévoilé la liste des lauréats qui devront repenser les 51 sites du concours. L’annonce a été réalisée mercredi 18 octobre lors d’une soirée organisée au Pavillon Baltard (94). Les projets retenus représentent 7,2 milliards d’euros d’investissement privés et financés. Durant la phase de chantier, ils devraient contribuer à l’emploi de plus de 65 000 personnes sur 7 ans.
Quatre lignes sur cinq du Grand Paris Express déclarées d’utilité publique

Quatre lignes sur cinq du Grand Paris Express déclarées d’utilité publique

Les choses s’accélèrent encore pour la Société du Grand Paris ! En début de semaine, l’organisme annonçait que la ligne 15 du Grand Paris Express venait d’être reconnue d’utilité publique dans sa globalité, conduisant au lancement de la phase travaux. Aujourd’hui, c’est au tour de la ligne 17 Nord de faire l’objet d’un décret au Journal officiel. Ainsi, sur les cinq lignes du futur métro francilien, seule la 18 n’a pas encore été reconnue d’utilité publique.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter