Kone et IBM réinventent la maintenance des ascenseurs Vie des sociétés | 08.06.17

Partager sur :
Kone et IBM réinventent la maintenance des ascenseurs Batiweb
Smart data, smart building, smart city... Aujourd'hui, l'intelligence artificielle semble déclinée à tous les niveaux. Et alors que la tendance est à la déshumanisation, comment prévenir les pannes d'équipements ? Une question que se sont posés Kone et le géant américain IBM, qui ont présenté ce 8 juin une solution de maintenance prédictive pour les ascenseurs. Les détails.
Acteur majeur de l'industrie des ascenseurs, Kone est, depuis longtemps, reconnu pour sa capacité à innover. En témoignent d'ailleurs ses nombreux classements dans le très sélect Top 50 des entreprises les plus innovantes au niveau mondial de Forbes. Et il semblerait que l'entreprise finlandaise ne compte pas s'arrêter en si bon chemin, à en juger par sa dernière offre de service largement avant-gardiste.

Une nouveauté qui arrive à point nommé. En effet, en plus de la loi urbanisme et habitat du 2 juillet 2003 qui impose la mise en conformité des ascenseurs et l'installation d'une télé-alarme, les techniciens Kone effectuent toutes les six semaines des opérations de maintenance préventive vérifiant une vingtaine d'éléments. Mais entre le vieillissement des équipements (avec une moyenne d'âge de 50 ans en France) et le développement du smart building, il ne fait aucun doute que les attentes des clients ont évolué.

Un dispositif complet pour une maintenance optimisée

Soucieux de les satisfaire au mieux, Kone a officialisé il y a près d'un an un partenariat avec le spécialiste du matériel informatique et des logiciels IBM. Avec un objectif bien précis : « avec cette urbanisation croissante et la digitalisation qui s'est beaucoup développée, les clients et les utilisateurs demandent de plus en plus de transparence et de proactivité, en termes de circulation d'informations notamment. Nous avons donc décidé (…) de nouer ce partenariat pour pouvoir utiliser la plateforme IBM Watson pour améliorer la disponibilité de nos équipements », explique Alain Piguet, directeur expérience client chez Kone.

« Avec ce partenariat, nous avons démarré la connexion de nos équipements (ascenseurs, escaliers mécaniques) avec la plateforme IBM Watson avec l'objectif de collecter les données liées à l'ascenseur et son utilisation, stocker ces données dans le cloud et les analyser avec le moteur d'intelligence artificiel Watson pour nous permettre de mieux anticiper les indisponibilités sur nos équipements (…) et minimiser les pannes et les temps d'arrêt », poursuit-il.

C'est donc bien tout le processus de la maintenance qui est remis au goût du jour ! En effet, Kone propose, à travers cette solution, de doter les ascenseurs (neufs ou anciens) d'un capteur placé sur le toit de la cabine qui analyse en permanence plus de 200 points de vigilance : humidité, temps d'ouverture des portes, espace d'arrêt entre l'ascenseur et le palier, etc. Autant de données qui remontent sur la plateforme afin d'être analysées.

Christian Comtat, directeur du développement Internet des objets au sein d'IBM France, distingue néanmoins plusieurs types d'informations : les analytiques (qui intègrent les données à traiter rapidement et celles qui doivent être conservées) et les cognitives. Ces dernières, tout particulièrement, s'attachent à analyser l'équipement dans son ensemble, en tenant compte notamment de son environnement afin d'en tirer un raisonnement plus adapté.

« Lorsque le boîtier identifie un défaut récurrent, notre technicien reçoit sur son PDA un ordre de service avec une demande d'intervention sur l'équipement », indique Patrick Renou, directeur des activités de services chez Kone. Mais l'innovation va encore plus loin ! En effet, en analysant les différentes anomalies, l'algorithme est en mesure d'identifier une panne à venir, permettant in fine au technicien d'intervenir avant que celle-ci ne survienne. « Avec la maintenance prédictive, au lieu d'avoir notre maintenance une fois que la panne est intervenue, on va avoir un diagnostic avec IBM avant qu'elle ne se produise », résume Cédric de la Chapelle, directeur commercial service maintenance pour Kone.

Un service complet qui, bien que plus que coûteux qu'une formule ''classique'', a d'ores et déjà séduit les premiers utilisateurs. De bon augure pour l'objectif que s'est fixé Kone : équiper la totalité de ses ascenseurs dans le monde (soit plus d'un million) à horizon 2020. Ambitieux, mais pas impossible !

Fabien Carré
Photo de Une : ©FC / Légende : (de g. à d.) Patrick Renou, Christian Comtat, Alain Piguet et Cédric de la Chapelle
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Maintenance prédictive : Kone étend son offre aux escaliers mécaniques Batiweb

Maintenance prédictive : Kone étend son offre aux escaliers mécaniques

Déjà disponible pour les ascenseurs depuis un an, Kone annonce avoir élargi son offre de maintenance prédictive aux escaliers mécaniques. Grâce une technologie développée avec IBM, le service permet de détecter les sources potentielles de dysfonctionnements, et de faire intervenir immédiatement un technicien avant qu’une panne ne se produise.
Des drones qui prennent soin des éoliennes Batiweb

Des drones qui prennent soin des éoliennes

Depuis 2017, la start-up française SupAirVision développe des drones qui inspectent les éoliennes pour en assurer la maintenance. Grâce à une technologie développée avec Engie Green France et l’Université de Reims, les drones prennent des photos HD et détectent les défauts internes avec des capteurs qui fonctionnent par thermographie dynamique pulsée. SupAirVision dévoile aujourd’hui sa dernière innovation : des drones capables de repeindre les éoliennes jusqu’à 150 mètres de hauteur, de façon rapide, sécurisée et rentable. Une solution qui pourrait avoir des applications dans l’industrie ou le bâtiment.
1ers Trophées de l’Ascenseur : 4 projets innovants au service de la mobilité récompensés Batiweb

1ers Trophées de l’Ascenseur : 4 projets innovants au service de la mobilité récompensés

La Fédération des Ascenseurs a dévoilé les quatre projets lauréats des premiers Trophées de l’ascenseur lors d’une cérémonie organisée à Paris mardi 12 janvier 2016. Le concours vise à récompenser des solutions innovantes au service de la mobilité. Il prétend valoriser l’ascenseur et sa capacité à répondre aux enjeux sociétaux actuels tels que le vieillissement de la population, la densification urbaine, l’accessibilité ou encore la sobriété énergétique.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter