L'accord de fusion entre Holcim et Lafarge pourrait être revu

Vie des sociétés | 12.03.15
Partager sur :
L'accord de fusion entre Holcim et Lafarge pourrait être revu - Batiweb
Selon une source proche du dossier, les conditions de l'accord pour la fusion entre le cimentier Lafarge et son concurrent suisse Holcim pourraient être revues. L'objectif de cette fusion, entamée en avril dernier, est de créer le leader mondial du secteur, bénéficiant d'un portefeuille équilibré et diversifié.

Le projet de fusion entre les deux géants du ciment Holcim et Lafarge pourrait être modifié, selon une information du quotidien britannique The Financial Times assurant que les deux groupes se trouvent en discussion.

« Une réflexion de part et d'autre est engagée sur une éventuelle révision des conditions de l'accord, tout en maintenant son caractère équilibré », a indiqué une source proche du dossier, sans toutefois pouvoir affirmer que les deux groupes se soient déjà réunis pour en discuter. Interrogé par l'AFP, le groupe Lafarge n'a pas souhaité faire de commentaire.

Ces informations font suite à des révélations par la presse suisse le week-end dernier, indiquant que l'actionnaire principal d'Holcim Thomas Schmidheiny, avec 20,1 % du capital, souhaitait une amélioration de l'accord de fusion, selon son entourage.

Des performances divergentes

Ces demandes sont liées à des performances jugées divergentes au quatrième trimestre entre les deux groupes. Elles interviennent également après la récente réévaluation du franc suisse par rapport à l'euro.

Selon la presse suisse, deux pistes sont évoquées par l'entourage de M. Schmidheiny : la révision de la parité ou le versement d'un dividende exceptionnel.

Dans le cadre de ce projet de fusion entre égaux, annoncé en avril, Holicm et Lafarge ont déjà engagé plusieurs cessions d'actifs afin d'anticiper les demandes éventuelles des autorités de la concurrence. A terme, l'objectif est de donner naissance à un colosse du béton qui pèsera 32 milliards d'euros de chiffre d'affaires (avant cessions) et comptera 130 000 salariés, dans 90 pays. Le projet de fusion devrait être finalisé au 1er semestre 2015, selon le calendrier avancé précédemment par les deux groupes.

C.T (avec AFP)

Redacteur
La sélection de la semaine
GUIDE ISOLATION - Batiweb

Envie de réchauffer votre intérieur ? Un projet de rénovation en tête ? Consultez le Guide...


DELTA-TERRAXX : géocomposite drainant polyvalent, maîtriser l'eau autour de la construction - Batiweb

DELTA-TERRAXX est un géocomposite de drainage polyvalent hautes performances pour toitures-terrasses accessibles,...


Cale de réparation pour plaques de plâtre Biz'Replak (x 28) - Batiweb

Biz'ReplaK (28). Cale métallique pour réparer les plaques de plâtres. Permet de reboucher les trous...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Aménagement des espaces de bureau et gestion du bruit et de la confidentialité, pensez cloison ! - Batiweb

La cloison démontable et mobile, en plus d’être un moyen de structurer les espaces de travail, répond aux obligations de…


JELD-WEN : des blocs-portes dans l'air de la rénovation - Batiweb

Qu’elles soient situées dans l’hôtellerie, le tertiaire, l’enseignement, la santé ou encore l’habitat collectif, les por…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb