La Capeb et Total toujours partenaires en faveur des travaux éligibles aux CEE Vie des sociétés | 06.07.18

Partager sur :
Patrick Liébus, président de la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment), et Alexis Vovk, président de Total Marketing France, se sont retrouvés le 3 juillet dernier pour renouveler leur partenariat visant à favoriser la réalisation de travaux de rénovation énergétique éligibles aux CEE (Certificats d’économies d’énergie). Les détails.
Le partenariat entre la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) et le producteur d’énergie Total a été renouvelé ce 3 juillet à l’occasion d’une nouvelle rencontre entre les présidents des deux entités, Patrick Liébus et Alexis Vovk. L’objectif de ce rapprochement : aider les particuliers à réaliser des travaux de rénovation énergétique grâce à l’offre CEE de Total.

« Nous étions déjà partenaires de Total depuis 2012 pour permettre aux artisans de réaliser des travaux d’économies d’énergie. Aujourd’hui notre collaboration prend une autre dimension avec cet accord gagnant-gagnant qui permettra à nos clients, et notamment ceux qui se trouvent en situation de précarité, d’accéder plus facilement à des financements pour leurs travaux d’économie d’énergie, grâce aux dispositifs CEE », a déclaré Patrick Liébus.

Outre la promotion de l’offre CEE de Total, qui permet aux ménages de bénéficier de primes exclusives, des réunions d’information seront organisées pour présenter le dispositif complet aux professionnels concernés. Afin de mieux s’approprier l’offre de Total, ils auront également accès à divers outils, parmi lesquels des fiches techniques ou encore l’accès à une convention type. Une ligne téléphonique dédiée sera par ailleurs mise en place afin de soutenir au mieux les artisans du BTP qui auraient des questions sur le dispositif CEE.

« Nous avons développé avec la Capeb un partenariat pour favoriser les travaux de rénovation dans le cadre du dispositif des Certificats d’économies d’énergie. Le renouvellement de ce partenariat permettra aux artisans adhérents de la Capeb de continuer à promouvoir les travaux de rénovation auprès de leurs clients, tout en les accompagnant dans leurs démarches », s’enthousiasme Alexis Vovk.

Les ménages n’auront décidément plus aucune excuse pour ne pas se lancer dans des travaux de rénovation énergétique !

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La réforme du CITE « manque de cohérence » - Batiweb

La réforme du CITE « manque de cohérence »

En fin de semaine dernière, le gouvernement a dévoilé les contours de la future prime qui viendra remplacer le CITE en 2020. La réforme a suscité l’inquiétude des professionnels du bâtiment qui alertent sur « le manque de cohérence » entre le nouveau dispositif et les objectifs de rénovation énergétique. Retrouvez ici les arguments de la Capeb et de l’AIMCC.
Partenariat entre la Capeb et le groupe Muller - Batiweb

Partenariat entre la Capeb et le groupe Muller

Nouveau partenariat pour la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (Capeb), via sa filiale Béranger Développement. Cette dernière annonce avoir signé un accord avec le groupe Muller, et ses entreprises Airélec, Applimo, Noirot et Campa, pour proposer des formations et des offres commerciales aux entreprises adhérentes.
La Capeb s’engage à promouvoir la Prime Énergie EDF - Batiweb

La Capeb s’engage à promouvoir la Prime Énergie EDF

Souhaitant encourager les ménages à s’impliquer davantage dans la réduction de leur facture d’énergie, en effectuant notamment des travaux de rénovation, la Capeb vient tout juste de s’associer à EDF pour promouvoir la Prime Energie, mise en place par le fournisseur d’électricité, auprès de ses adhérents. Les détails de cette nouvelle collaboration.
Le CITE transformé en prime? Une mesure trop coûteuse selon le gouvernement - Batiweb

Le CITE transformé en prime? Une mesure trop coûteuse selon le gouvernement

Nouveau coup dur pour le bâtiment : le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ne sera pas transformé en prime l’an prochain. La décision, confirmée ce vendredi par le gouvernement, advient quelques jours après le lancement de la campagne FAIRE visant à booster la rénovation énergétique. La FFB souligne ainsi une « incohérence » dans les discours. « Ce n’est pas un bon signal » envoyé aux particuliers, estime pour sa part la Capeb.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter