La construction toujours dynamique, malgré un léger ralentissement au troisième trimestre

Vie des sociétés | 27.10.17
Partager sur :
La construction toujours dynamique, malgré un léger ralentissement au troisième trimestre - Batiweb
Encore un trimestre particulièrement dynamique pour le secteur de la construction ! D’après le ministère de la Cohésion des territoires, le nombre de logements autorisés a encore augmenté de 3,2% au cours des trois derniers mois (par rapport à l’exercice précédent). Même tendance du côté des locaux non résidentiels, où 11,4 millions de m2 ont été autorisés à la construction (+14,3%). Les mises en chantier, en revanche, continuent de baisser.
La reprise se confirme sur le secteur de la construction ! En un an à septembre 2017, pas moins de 496 900 logements ont été autorisés et 414 000 mis en chantier, soit une progression de 13,1% et 17,6% par rapport aux douze mois précédents.

Dans le même temps, la construction de 39,7 millions de m2 de locaux non résidentiels a été validée, et 25,6 millions ont déjà été mis en chantier, en hausse respective de 5,9% et 6,9%.

Une accalmie estivale sans grande répercussion

Si le bilan annuel est donc très positif, le troisième trimestre a cependant été inégal au vu des différents indicateurs retenus. Certes, le nombre d’autorisations de logements est en augmentation par rapport à la période précédente (+3,2%), mais les mises en chantier, elles, affichent une baisse inquiétante (-2,3%, contre -0,9% le trimestre précédent).

L’individuel est particulièrement touché, les mises en chantier ayant chuté de -1,5% après une hausse de 2% sur les trois derniers mois. Par chance, le collectif devrait repartir dans les mois à venir : bien que les mises en chantier soient toujours à la baisse (-2,9%), les autorisations, elles, se maintiennent à un niveau suffisant (+4,7%).

Du côté des locaux, ce sont 11,4 millions de m2 qui ont été autorisés à la construction au cours du dernier trimestre enregistré (+14,3%). Un dynamisme qui doit beaucoup à l’hébergement hôtelier (+52,6%) et à l’industrie (+35,6%). Le secteur du commerce et les exploitations agricoles ou forestières, à l’inverse, sont en recul (respectivement -5,2% et -0,7%). Nul doute que le dernier trimestre de l’année devrait, lui aussi, s’inscrire en hausse !

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Construction : le dynamisme du non-résidentiel peine à compenser la baisse des logements - Batiweb

Construction : le dynamisme du non-résidentiel peine à compenser la baisse des logements

La conjoncture est toujours aussi mitigée sur le secteur de la construction ! En effet, si tous les voyants sont au vert du côté du non-résidentiel, les logements, eux, ne parviennent toujours pas à remonter la pente. De février à avril, les mises en chantier ont en effet baissé de -7,8% par rapport au trimestre précédent. En parallèle, les autorisations de logements ont légèrement progressé, à hauteur de 1,6%. Le point.
Construction de logements : les mises en chantier toujours en baisse en début d’année - Batiweb

Construction de logements : les mises en chantier toujours en baisse en début d’année

Très attendus, les chiffres de la construction ont finalement été communiqués par le ministère de la Cohésion des territoires le 30 avril dernier. Le premier trimestre de l’année a ainsi été marqué par une légère progression des autorisations de logements à la construction par rapport aux trois mois précédents. En revanche, la tendance s’inverse pour les mises en chantier (-2,5%). De là à envisager un ralentissement de l’activité des professionnels du secteur ?
Fin février, la construction se portait pourtant bien… - Batiweb

Fin février, la construction se portait pourtant bien…

Les premiers comparatifs des chiffres de la construction entre 2019 et 2020 sont enfin parus. Jusqu'à fin février 2020, la construction de logements était au beau fixe et celle des locaux commerciaux, bien que moins florissante, restait tout de même en forme. Cependant, ces premiers résultats excluent la période de construction pendant le confinement, difficile donc de s’imaginer l’impact du coronavirus sur le secteur avant la fin de l’année en cours.
Les mises en chantier dans le rouge à fin novembre 2018 - Batiweb

Les mises en chantier dans le rouge à fin novembre 2018

Comme annoncé en décembre dernier par la Fédération française du bâtiment (FFB), l’année 2019 devrait être marquée par « la fin d’un cycle de croissance » dans la construction. Les derniers chiffres ministériels viennent confirmer une tendance désormais bien engagée : alors que les permis de construire sont restés stables entre septembre et novembre 2018, les mises en chantier ont accéléré leur chute. Détails.