La filière bois signe sa première charte de contractualisation Vie des sociétés | 27.10.16

Partager sur :
Sous l’égide du Comité Stratégique de Filière Bois, neuf fédérations professionnelles et l’ONF, ont signé le 12 octobre dernier la première charte en faveur de la contractualisation de leurs approvisionnements en matière première. L’objectif, développer la mise en oeuvre de contrats pluriannuels visant à « lisser » les récoltes et les revenus des producteurs ainsi que les approvisionnements des industries.
La filière bois est consciente « de l’intérêt global » du développement de contrats d’approvisionnement en matière première entre producteurs forestiers et utilisateurs de la ressource bois. Ainsi, en signant la première charte de contractualisation, adoptée lors du bureau CSF bois du 12 octobre dernier, les professionnels se sont engagés à la promotion de la contractualisation suivant les principes de cette charte.

Construite par un *groupe de travail du DEFI 3 du Contrat Stratégique de la filière « Sécuriser les approvisionnements et articuler les usages du bois », elle définit une « manière commune » de traiter les questions d’approvisionnement entre fournisseurs et clients. Elle n’est pas un contrat-type : la négociation, la rédaction et la conclusion de contrats relevant clairement d’un accord express entre plusieurs parties, indique un communiqué.

L’objectif est de développer la mise en œuvre de contrats pluriannuels, en France métropolitaine, visant à lisser les récoltes, les revenus des producteurs et sylviculteurs, ainsi que les approvisionnements des industriels.

« La mise en œuvre de contrats pluriannuels offrant aux acteurs un horizon indispensable à leur pérennité économique et au développement de leurs investissements, et amortissant les effets de conjoncture », dit le Comité Stratégique de Filière Bois qui se félicite de cette nouvelle avancée.

Rendre la filière plus compétitive

Les signataires ont exprimé leur souhait de capitaliser sur les succès déjà obtenus en matière de développement de la contractualisation entre maillons de la filière bois et poursuivre dans cette voie nécessaire à la compétitivité de la filière.

La charte précise les points de vigilance à aborder par les acteurs dans la négociation des contrats d’approvisionnement pour « bien garantir leurs engagements de volonté réciproque dans le durée ».

Elle engage ainsi les fédérations signataires à promouvoir, suivre et mesurer les progrès de la contractualisation pluriannuelle pour leur propre compte. Les résultats seront partagés chaque année au sein du groupe de travail du CSF Bois.

*Le groupe de travail du DEFI 3 comprend des représentants de l’UCF, de FRANSYLVA, de l’ONF, de la FNCOFOR, de la FNEDT, de la COPACEL, de l’UIPP, de la FEDENE, de la FNB avec une animation assurée par un Médiateur des Entreprises et FCBA.

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La filière bois accélère son développement - Batiweb

La filière bois accélère son développement

La filière bois annonce le lancement d’un accélérateur visant à « booster » le développement des PME / ETI Bois. Le projet s’inscrit dans le cadre du second contrat stratégique de la filière bois signé le 18 novembre 2018 par 26 organisations professionnelles. Il doit notamment permettre aux entreprises de bénéficier de conseils et de tisser un réseau solide qui puisse favoriser les échanges et le partage d’expérience.
Bourse : lancement d'un contrat à terme sur les granulés bois - Batiweb

Bourse : lancement d'un contrat à terme sur les granulés bois

L'opérateur boursier Euronext va lancer cet automne un contrat à terme sur les granulés bois, destinés aux producteurs, grossistes, et distributeurs du secteur du chauffage résidentiel. Son lancement, soumis à l'approbation du régulateur des marchés, devrait fournir une réponse claire à la forte volatilité du prix des granulés dans un contexte de croissance exponentielle de cette source d'énergie renouvelable.
L’UFME publie une fiche technique sur le recyclage des fenêtres - Batiweb

L’UFME publie une fiche technique sur le recyclage des fenêtres

Après avoir publié une charte d’engagement volontaire pour le recyclage des menuiseries en fin de vie, l’Union des Fabricants de Menuiseries (UFME) annonce la publication d’une fiche technique résumant les grands principes de leur collecte et de leur traitement. Ce document revient notamment sur la valorisation des différents éléments composant une fenêtre et les unités de recyclage dans lesquelles il faut les déposer. Détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter