La reconduction de Ségolène Royal rassure les professionnels Vie des sociétés | 27.08.14

Partager sur :
La reconduction de Ségolène Royal au poste de ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie est un soulagement pour les professionnels du secteur. La ministre va pouvoir poursuivre son cap pour mener à bien la transition énergétique. Des annonces devraient être faites dès la semaine prochaine.

Tout comme Sylvia Pinel au ministère du Logement, Ségolène Royal n'a pas été concernée par le remaniement opéré ce mardi par Manuel Valls et conserve son poste de ministre de l'Ecologie. Cette annonce, accueillie avec « soulagement et satisfaction » par les professionnels regroupés au sein du SER, permet à toute une profession d'assurer la continuité des dossiers qui ont été ouverts avec la Ministre.

« Grâce à cette reconduction, le calendrier parlementaire, notamment celui de la loi de transition énergétique, et les grandes orientations qui doivent guider l’avenir des énergies renouvelables devraient être confirmés et l’action en leur faveur poursuivie », se réjouit le SER à l'origine de plusieurs propositions et suggestions d'amendements au projet de loi.

Plus de visibilité sur la rénovation énergétique

« La France a besoin de stabilité et d'engagement pour la dynamique de rénovation énergétique », renchérit GEO PLC un opérateur de la transition énergétique qui souhaite que la ministre prennent « des engagements forts en faveur des économies d'énergie », notamment dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie (CEE).

« Au 1er janvier 2015 s'ouvrira une nouvelle période triennale dans le cadre des CEE. Avec des ambitions politiques fortes, les acteurs économiques seront prêts à relever le défi », assure Christophe Février, président de GEO PLC. « La priorité doit être de nous donner les règles applicables lors de ces trois prochaines années, sans quoi les entreprises n'ont pas la visibilité suffisante pour agir », prévient-il.

La ministre de l'Ecologie devrait présenter un ensemble d'actions liées à la croissance verte, le 4 septembre prochain.

C.T

© Bernard Suard/MEDDE

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Transition énergétique : les 5 actions clés en faveur de la croissance verte

Transition énergétique : les 5 actions clés en faveur de la croissance verte

A l'occasion de sa conférence de rentrée, Ségolène Royal a présenté les grands chantiers de la croissance verte qui occuperont le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie pour les trois prochains mois à venir. Au programme, entre autres : création d'un nouveau crédit d'impôt pour la transition énergétique, déploiement du compteur intelligent, relance du BTP grâce au volet mobilité des contrats de plan... Détails de ces actions.
« Un bâtiment bien isolé, ça n'est pas forcément un blockhaus» (S. Royal)

« Un bâtiment bien isolé, ça n'est pas forcément un blockhaus» (S. Royal)

Moins d'une semaine après avoir fait part de son ambition d'imposer les bâtiments publics à énergie positive, la ministre de l'Ecologie s'est rendue vendredi dans le 11e arrondissement de Paris pour visiter un immeuble HLM à énergie positive. A travers cette construction « exemplaire », elle entendait montrer que performance énergétique et qualité de vie ne sont pas antinomiques.
EnR : des mesures de soutien satisfaisantes pour le SER

EnR : des mesures de soutien satisfaisantes pour le SER

La veille de la présentation en Conseil des ministres du projet de loi sur la transition énergétique, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a réuni des industriels du secteur des énergies renouvelables en vue de lever les freins au développement de la filière. Réaction du syndicat des énergies renouvelables.
La loi sur la transition énergétique promulguée et publiée au JO

La loi sur la transition énergétique promulguée et publiée au JO

La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte vient d'être officiellement adoptée par la France. Ce texte fixe notamment des objectifs de réduction de la part du nucléaire dans le mix énergétique, de réduction des émissions de gaz à effet de serre et le développement des énergies renouvelables. A trois mois de la COP21, la ministre a souligné le caractère "irréversible" d'un texte, qui "couvre tous les domaines" et constitue "un levier de sortie de crise". Explications.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter