La smart connexion, clé de l’insertion optimisée du photovoltaïque au réseau

Vie des sociétés | 26.09.14
Partager sur :
La smart connexion, clé de l’insertion optimisée du photovoltaïque au réseau - Batiweb
Le deuxième colloque sur l’intégration du photovoltaïque (PV) au réseau organisé par Enerplan le 10 septembre dernier, a rassemblé quelques 80 participants. Ces derniers ont échangé sur la possible et nécessaire optimisation de l’insertion du PV dans le réseau de distribution d’électricité, afin de répondre au défi de la transition énergétique. Il en ressort que l’accélération de la «smart connexion», fera évoluer les pratiques et pourra transformer le potentiel industriel français en création de valeur.
Accélérer la mise en œuvre de la « smart connexion du photovoltaïque » pour réussir la transition énergétique. L'appel a été lancé par Enerplan, le syndicat des professionnels de l'énergie solaire, au terme du deuxième colloque sur l’intégration du photovoltaïque (PV) au réseau qui s'est tenu le 10 septembre dernier à Issy-les-Moulineaux. Les quelques 80 participants avaient dans ce cadre échangé sur la possible et nécessaire optimisation de l’insertion du PV dans le réseau de distribution d’électricité, afin de répondre au défi de la transition énergétique.

En effet, alors que le projet de loi de transition énergétique prévoit une part d’énergies renouvelables de 32 % de la consommation finale brute d’énergie du pays en 2030, Enerplan estime qu'il faut « utiliser les solutions techniques aujourd’hui opérationnelles et préparer l’avenir avec l’innovation technologique (pilotage, stockage, internet des objets) pour mieux gérer la collecte locale de l’électricité solaire. »

C'est en ce sens, que l’accélération de la « smart connexion », demandée par la CRE aux gestionnaires de réseaux de distribution, est susceptible de faire évoluer les pratiques et pourra transformer le potentiel industriel français en création de valeur, selon le syndicat des professionnels de l'énergie solaire.

Accélérer la «smart connexion» pour faire évoluer les pratiques

En développement en France, les projets de smart-grids désignent des réseaux de distribution d'électricité « intelligents » qui utilisent des technologies informatiques de manière à optimiser la production, la distribution, la consommation en vue d’améliorer l'efficacité énergétique de l'ensemble. Ce développement des smart-grids sur le réseau basse tension est suivi avec intérêt par la CRE qui a formulé 41 recommandations en juin 2014. Si celles-ci visent à favoriser le développement de nouveaux services pour les utilisateurs et accroître la performance des réseaux publics de distribution d’électricité et contribuer à la performance globale du système électrique, sept concernent spécifiquement l’intégration du PV au réseau.

Leur objectif étant d'une part de favoriser le développement de nouveaux services (reconnaissance de la valeur économique de l’énergie autoproduite et schéma de mesure associé) et d'autre part d'accroître la performance des réseaux publics de distribution d’électricité (réglage de la tension par l’absorption de la puissance réactive et évolution des principes d’études de raccordement pour prévoir cette fonction ; possibilités de limitations de la puissance active injectée par les installations de production décentralisées).

Dans ce cadre, les gestionnaires de réseaux de distribution doivent établir et remettre leur feuille de route à la CRE avant le 1er novembre 2014, en précisant le calendrier des études techniques et économiques, ainsi que les jalons de mise en œuvre et les points d’avancement. La CRE a prévu de rendre publiques ces feuilles de route.

D'autres solutions directement opérationnelles

Outre, l’innovation pour l’intégration du photovoltaïque au réseau à travers l'accélération de la « smart connexion », d'autres solutions directement opérationnelles existent et ne demandent qu’un cadre réglementaire et/ou contractuel pour se déployer. Parmi elles, figurent celles fournies directement grâce aux fonctionnalités des onduleurs, tels que le contrôle et le respect des consignes du gestionnaire de réseau au point de livraison (régulation en puissance réactive et active).

En ce sens, le futur appel d’offres photovoltaïques (>250 kW) imposera la contribution de ces installations à l’équilibre et la gestion du réseau. De même les solutions pour l’adéquation de la production à la demande locale (autoconsommation, pilotage de la demande, écrêtage de la production), devraient naturellement émerger quand le signal prix de l’accès au réseau les prendra pleinement en compte.

En outre, la planification du développement du réseau passe par la mise en oeuvre des Schémas Régionaux de Raccordement au Réseau des Energies Renouvelables (S3REnR). Un récent décret d’application fait évoluer la gouvernance des S3REnR en y impliquant davantage les Régions et les AODE. Il modifie l’administration des capacités réservées aux installations de production EnR en l’assouplissant par des mécanismes de transfert entre postes sources, ainsi que le financement de la quote-part EnR en ne le faisant porter que sur les installations supérieures à 100 kVA au lieu de 36 kVA.

Les professionnels de la filière PV restent vigilants sur la transcription de ces évolutions dans les documentations techniques des gestionnaires de réseaux, et sur le niveau de transparence des informations fournies. Ils perçoivent toujours la quote-part fondé sur un périmètre régional de mutualisation comme un « impôt » appliqué aux EnR, le bénéfice technique des investissements que la quote-part finance ne bénéficiant pas en proportion équitable à ceux qui payent la quote-part. C’est un point qui sera porté au débat parlementaire sur la loi de transition énergétique.

A. LG
© shchigol  

Redacteur
La sélection de la semaine
QUALIBAT : Partenaire historique des professionnels de la ventilation - Batiweb

En réponse aux nouvelles obligations de contrôle de la RE 2020, QUALIBAT propose aux professionnels de la ventilation...


Systèmes de plancher : Poutrelles en béton précontraint et entrevous en PSE - Batiweb

Systèmes de plancher conçu pour les maisons sur vide sanitaire, cette gamme met en œuvre des entrevous...


Gamme Lynx : Nouvelle gamme de Mâts d'éclairage GELEC - Batiweb

Une fourniture autonome de lumière Grâce à un groupe électrogène intégré,...

Dossiers partenaires
URSA PureOne : une gamme premium & engagée - Batiweb

Isolant d’origine minérale, PureOne a été transformé pour aller plus loin dans la prise en compte des enjeux actuels et …


Avec la Gamme Fit®, Saunier Duval confirme sa position de N°1 des chaudières murales gaz à condensation¹ - Batiweb

En tant que leader du marché, il est important pour Saunier Duval d'innover et de lancer une nouvelle gamme de chaudière…


Rénovation des voûtes et exutoires du Parc des Expositions de Saint-Etienne - Batiweb

La toiture du Parc des Expositions de Saint-Etienne fait peau neuve avec une toute nouvelle voûte d’éclairement ainsi qu…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb