La SPL Lyon Part-Dieu met en place un poste de commande centrale (PCC) Vie des sociétés | 11.06.19

Partager sur :
Ce sera un dispositif de coordination de chantiers entre les différents maîtres d’ouvrage publics et privés du projet. La SPL vient de sélectionner le groupement industriel qui aura la mission de concevoir et mettre en place cet outil innovant jusqu’en 2022, prolongeable à 2024.

Créée en septembre 2014, la Société Publique Locale (SPL) Lyon Part-Dieu est l’outil opérationnel de la Métropole et de la Ville de Lyon sur un périmètre de 177 hectares qui s’étend au cœur du 3e arrondissement. Entre 40 et 50 chantiers sont en cours ou seront déployés d’ici 2023 dans le quartier de la Part-Dieu.

 

Afin de maintenir l’attractivité et le bon fonctionnement du deuxième quartier tertiaire français pendant les travaux, la SPL Lyon Part-Dieu a mis en place un dispositif de coordination de chantier entre les différents maîtres d’ouvrage publics et privés du projet urbain : un poste de commande centrale (PCC). Et a choisi le groupement qui accompagnera le bon déroulé du PCC.

 

Conception, pilotage, itinéraires, exploitation du PCC, plateforme numérique…

Ce groupement est composé de :

  • Mobility by Colas pour la conception et l’intégration de l’outil et le pilotage du groupement ;
  • Colas Rhône-Alpes Auvergne, co-traitant, pour les travaux de création des aires ;
  • Aximum, co-traitant, pour le jalonnement des itinéraires et la partie systèmes d’accès ;
  • Logisur, co-traitant, pour l’exploitation du PCC, via son antenne lyonnaise Logilys ;
  • Cimba Digital, sous-traitant de Colas, pour le développement de la plateforme numérique.

 

Le PCC : un outil complet et dynamique

Le PCC se complète de moyens humains déployés sur le terrain, permettant d’agir au plus près des acteurs générant les flux (chauffeurs, responsables logistiques), mais également de moyens matériels à la pointe de la technologie permettant de gérer les accès aux différentes infrastructures associées au poste de commande central.

Le groupement choisi propose ainsi un outil complet et dynamique, qui offre une vision globale en temps réel des flux logistiques générés par les chantiers à l’aide d’une plateforme numérique transverse qui coordonne les flux provenant de sites chantiers épars via notamment un système de réservation par sillon pour les camions.

 

Les objectifs de ce poste de commande centrale seront variés et essentiels :

  • Assurer le bon acheminement des livraisons aux différents chantiers ;
  • Anticiper pour rationaliser et optimiser les taux de remplissage ;
  • Traiter équitablement les différentes opérations ;
  • Ne pas accroître les perturbations de la circulation ;
  • Expérimenter pour rendre le dispositif réplicable.

 

Le poste de commande centrale reposera sur plusieurs outils :

  • Des itinéraires d’accès privilégiés avec signalétique spécifique ;
  • La création de zones d’attente pour les camions.

 

Le dispositif sera mis en place d’ici l’été 2019 pour un déploiement opérationnel à l’automne en parallèle du lancement des travaux de construction du pôle d’échanges multimodal et du To-Lyon. 

 

P.F

Photo de une : © SPL Lyon

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Feu vert du Parlement pour les travaux de la ligne ferroviaire Lyon-Turin

Feu vert du Parlement pour les travaux de la ligne ferroviaire Lyon-Turin

Malgré les nombreuses critiques dont il a fait l’objet, le projet de construction d’une ligne ferroviaire reliant Saint-Jean-de-Maurienne, en France, à Suse, en Italie, a finalement su convaincre le Parlement, qui a donné son feu vert définitif pour le lancement des travaux. Il faudra néanmoins attendre 2030 pour voir la nouvelle ligne enfin mise en service.
Les dépôts Malerba Distribution, de véritables « relais d’usine »

Les dépôts Malerba Distribution, de véritables « relais d’usine »

Après l’ouverture d’un sixième dépôt en mars dernier, Malerba poursuit son développement et prévoit d’ouvrir un nouveau site en région bordelaise l’année prochaine, pour « rayonner sur le Sud-Ouest ». Ces « relais d’usine » permettent notamment d’assurer les démarrages chantier, de faire de l’usinage, et de dépanner les clients du spécialiste des blocs-portes. Le point avec David Palmero, Directeur commercial de Malerba.
La filière bois française à l’honneur pour les Jeux Olympiques de 2024

La filière bois française à l’honneur pour les Jeux Olympiques de 2024

Les contours du chantier des Jeux Olympiques de 2024 se précisent, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les constructions feront la part belle au bois. Le village olympique et paralympique ainsi que le cluster des médias seront en effet réalisés dans ce matériau biosourcé et renouvelable. L’organisation France Bois 2024 s’est ainsi formée pour accompagner les entreprises dans ce challenge qui constitue une véritable opportunité pour la filière bois française.
Eurotunnel et Siemens lancent le chantier du projet ElecLink

Eurotunnel et Siemens lancent le chantier du projet ElecLink

Le projet ElecLink, qui prévoit l’installation d’une liaison électrique via le tunnel sous la Manche, s’est concrétisé jeudi dernier avec la pose de la première pierre du chantier. Nécessitant un investissement de 580 millions d’euros, ce dernier durera trois ans et sera mené par le groupe Siemens. Il faudra donc attendre 2020 pour assister à la mise en service de cette interconnexion électrique.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter