Lancement de Walt : un outil digital qui promeut l’alternance Vie des sociétés | 28.11.18

Partager sur :
Longtemps dédaignée, l’alternance connaît aujourd’hui un regain d’intérêt et fait l’objet d’un projet de revalorisation, notamment porté par la Ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Cinq réseaux de CFA ont ainsi annoncé hier, jeudi 27 novembre, le lancement d’un outil digital nommé « Walt », pour démocratiser l’alternance auprès des jeunes et des entreprises.

Présente jeudi dernier sur le salon EquipBaie pour rassurer les professionnels de la menuiserie, et plus largement du bâtiment, sur le recrutement d’apprentis, la Ministre du Travail a approuvé, avec le Ministère de l’Education nationale, la création de l’outil digital « Walt » et de son chatbot ayant pour but de répondre à toutes les questions.

Le projet a été développé par cinq CFA : l’AFTRAL, les Maisons familiales et rurales, les Compagnons du Devoir, l’IGS et RenaSup, ainsi que l’Association nationale des apprentis de France (ANAF) et l’Opcalia/Octalia. Il est disponible et accessible gratuitement sur Facebook Messenger depuis hier.

L’alternance est une voie royale vers l’emploi, et les CFA veulent le faire savoir. Les créateurs de Walt rappellent que « 70% des jeunes issus d’un contrat en alternance trouvent un emploi dans les 7 mois, et ce constat s’applique à tous les niveaux de qualifications ».

 

Un chatbot disponible sur Facebook Messenger 7/7j et 24/24h

 

Walt s’appuie sur deux outils digitaux : un chatbot accessible sur Facebook Messenger 24/24h et 7/7j, et une plateforme en ligne présentant des contenus plus complets selon le profil (jeune, entreprise, école) et la recherche de l’internaute, qui sera disponible dans le courant de l’année 2019. Ces deux outils ont pour objectif de guider les jeunes et les aider à construire leur projet professionnel en alternance.

Parmi les questions fréquentes que peuvent se poser les jeunes : L’alternance, est-ce fait pour moi ? Quelle orientation choisir ? Comment trouver une entreprise ? Quels sont mes droits en tant qu’apprenti ? Le robot conversationnel y répond de façon ludique et naturelle.

 

Une plateforme pour créer son CV et géolocaliser les offres d’emploi

 

La plateforme à venir proposera quant à elle :

- Un volet orientation afin de faciliter les démarches des jeunes, en les aidant à créer leur CV, trouver une formation adaptée et un organisme qui la dispense ;

- Un label entreprise, qui récompensera les entreprises vertueuses en matière d’accueil des alternants et aidera celles qui le souhaitent à améliorer leur processus de recrutement et d’accompagnement des alternants ;

- Un job board, afin de trouver une entreprise d’accueil grâce à une agrégation d’offres d’emplois géolocalisées.

C.L.
Photo de Une : Walt/Twitter

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

EquipBaie : la ministre Muriel Pénicaud prête à lancer un plan dédié à l’apprentissage dans le BTP

EquipBaie : la ministre Muriel Pénicaud prête à lancer un plan dédié à l’apprentissage dans le BTP

Visiblement boudé, en cette période de tensions autour du CITE, par les ministres de la Transition écologique et solidaire et du Logement, le salon EquipBaie a tout de même été marqué par la venue, ce 22 novembre, de Muriel Pénicaud, ministre du Travail. Accompagnée des porte-paroles du Pôle Fenêtre FFB, celle-ci a apporté son soutien aux professionnels du secteur, s’engageant à renforcer les initiatives visant à sensibiliser les apprentis aux métiers de la menuiserie.
« Prépa-apprentissage » : le CCCA-BTP va accompagner 17 000 jeunes

« Prépa-apprentissage » : le CCCA-BTP va accompagner 17 000 jeunes

En novembre 2018, le Gouvernement a lancé l'appel à projets « Prépa apprentissage ». L’objectif, créer un « sas » qui permette aux jeunes, et notamment les plus vulnérables, de mieux préparer leur entrée en apprentissage. Ce jeudi 21 janvier 2019, le ministère du Travail a annoncé l’ouverture des premières « prépa apprentissage » à partir du 1er mars. Le CCCA-BTP est l’un des lauréats de l’appel à projets. Il bénéficiera d’une subvention de près de 36M€.
Formation professionnelle : le CCCA-BTP négocie et signe un accord GPEC inédit

Formation professionnelle : le CCCA-BTP négocie et signe un accord GPEC inédit

Le CCCA-BTP et les organisations syndicales représentatives de salariés ont signé un accord GPEC (gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences) « historique et inédit ». L’objectif, repenser les parcours de formation des collaborateurs des CFA du BTP et les accompagner dans leur montée en compétences pour proposer aux apprenants et aux entreprises une offre de services « élargie et enrichie ».

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter