Le CERIB confie la responsabilité de son Pôle construction numérique et BIM à Rémi Lannoy Vie des sociétés | 17.01.18

Partager sur :
La construction numérique et le BIM faisant désormais parties intégrantes du monde du BTP, le Centre d’études et de recherches de l’industrie du béton (CERIB) a décidé de confier la responsabilité de son pôle dédié à ces thématiques à Rémi Lannoy. Expert du sujet, celui-ci a notamment évolué au sein du Groupe Egis, où il a occupé les postes d’ingénieur chargé d’études et process BIM pendant près de 10 ans.
L’avenir de la construction ne se fera pas sans le BIM, et cela le CERIB l’a bien compris ! Le Centres d’études et de recherches de l’industrie du béton a ainsi décidé de faire appel à Rémi Lannoy, coordinateur pédagogique des Ateliers pratiques du Mastère spécialisé BIM ENPC/ESTP, afin que celui-ci prenne en charge le Pôle construction numérique et BIM de l’organisme.

Diplômé de l’école d’ingénieur Génie civil Polytech Lille et d’un Mastère spécialisé Génie de l’eau, celui-ci a fait ses premières armes au sein du groupe d’ingénierie Egis, notamment spécialisé dans le montage de projets et l’exploitation routière et aéroportuaire.

D’abord ingénieur chargé d’études, il est nommé ingénieur process BIM en 2016 après l’obtention d’un nouveau diplôme de l’École nationale des ponts et chaussées (Mastère spécialisé en Cycle de vie des ouvrages et BIM management).

Cette expérience permet ainsi à Rémi Lannoy d’intervenir sur plusieurs programmes majeurs, à l’instar de la mise en place d’un processus de revue de projets BIM concernant la rocade L2 à Marseille.

Après 9 ans de bons et loyaux services, il quitte le Groupe Egis afin de rejoindre l’École spéciale des Travaux publics, du bâtiment et de l’industrie, assurant la coordination des Ateliers pratiques du Mastère BIM de l’ENPC/ESTP.

La confiance du CERIB

Son expertise lui ouvre les ports du CERIB en 2017, qui le nomme ingénieur référant en process BIM avant de lui proposer le poste de responsable du Pôle construction numérique et BIM.

Cette nouvelle structure, créée en partenariat avec le Plan de transition numérique dans le bâtiment (PTNB), vise à « promouvoir et développer le BIM, et au-delà d’accompagner les industriels du béton et leurs partenaires dans la mutation que représente la construction numérique », comme l’indique le CERIB.

À Rémi Lannoy, donc, d’accompagner cette révolution digitale du secteur en s’appuyant sur les différentes compétences de l’organisme.

F.C
Photo de Une : ©CERIB
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les entreprises d’ingénierie demandent à l’État d’accélérer la mise en œuvre du BIM

Les entreprises d’ingénierie demandent à l’État d’accélérer la mise en œuvre du BIM

Selon les résultats d’une étude du PTNB sur le BIM dans le secteur du BTP, plus d’un professionnel sur trois utilise le BIM dans ses opérations, contre 27% en mars 2016. Une proportion bien plus importante pour les entreprises d’ingénierie, dont la moitié exploite déjà l’outil numérique. Ces dernières, via leur fédération professionnelle Syntec-Ingénierie, ont demandé à l’État de favoriser la mise en oeuvre du BIM.
Resolving accompagne Rabot Dutilleul dans la digitalisation de ses chantiers

Resolving accompagne Rabot Dutilleul dans la digitalisation de ses chantiers

Rabot Dutilleul et Resolving ont annoncé, en janvier dernier, la signature d’une convention de partenariat en faveur de la digitalisation des métiers de la construction. L’initiative va notamment permettre aux deux partenaires de développer des solutions toujours plus collaboratives et innovantes. Pour Rabot Dutilleul, il s’agira de poursuivre sa mutation numérique et de proposer à ses clients, une offre « toujours plus globale et pertinente ».
Préfabrication en béton : un incontournable du projet du Grand Paris

Préfabrication en béton : un incontournable du projet du Grand Paris

Mardi 6 octobre, le siège du Cerib (Centre d’Etudes et de Recherches de l’Industrie du Béton) a été le théâtre d’une matinale consacrée au projet de construction du Grand Paris et aux solutions offertes par la préfabrication en béton. A la veille du prochain Comité Interministériel du Grand Paris prévu à la mi-octobre, l’événement a permis aux acteurs du bâtiment d’Île-de-France de témoigner et de partager leurs expériences.
MBAcity bientôt précurseur sur le BIM grâce à sa nouvelle directrice opérationnelle ?

MBAcity bientôt précurseur sur le BIM grâce à sa nouvelle directrice opérationnelle ?

Spécialiste du BIM, MBAcity a annoncé le 6 mars dernier l’arrivée de Constance de Batz à la direction des opérations. Experte de la maquette numérique, celle-ci a longtemps évolué au sein du groupe Eiffage, notamment en tant que Responsable de la cellule BIM et BIM Manager. Aujourd’hui, elle ambitionne de mener l’entreprise au-delà de son cœur d’activité.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter