ConnexionS'abonner
Fermer

Le chiffre d'affaires du cimentier Vicat progresse au premier semestre 2023

Publié le 31 juillet 2023

Partager : 

Au premier semestre de l'année 2023, le cimentier Vicat affiche une solide progression de son chiffre d'affaires, attribuée à deux facteurs majeurs : une croissance des volumes de l'activité cimentaire dans certaines régions clés, et une augmentation des prix de vente dans un contexte d'inflation liée aux coûts de l'énergie.
Le chiffre d'affaires du cimentier Vicat progresse au premier semestre 2023 - Batiweb

Le chiffre d'affaires de Vicat s'élève à 1 912 millions d'euros, soit une hausse de 9 % par rapport à la même période l'année précédente.

Dans le détail des activités, l'activité Ciment du groupe a enregistré une hausse de 15,9 % du chiffre d'affaires opérationnel à périmètre constant. Malgré la France et la Suisse qui ont connu un léger ralentissement, le cimentier a confirmé sa dynamique positive dans la zone méditerranéenne et en Afrique. Une diversification géographique a permis de compenser les baisses dans les marchés développés, contribuant ainsi à la hausse globale du chiffre d'affaires.

Les hausses de prix initiées depuis 2022 ont également permis de compenser la légère contraction des volumes de production en France.

Toutefois,l’activité Béton et Granulats a connu une baisse de 2,2 % du chiffre d'affaires opérationnel à périmètre constant, conséquence du ralentissement de la construction résidentielle et des travaux publics routiers.

« La demande en ciment reste globalement bien orientée sur l’ensemble de nos marchés, avec des niveaux de prix qui ont compensé les effets cumulés de l’inflation des coûts, notamment énergétiques. Le groupe n’a cependant pas encore retrouvé ses taux de marges d’avant crise », a commenté Guy Sidos, président-directeur général.

 

Des investissements ciblant des efforts environnementaux

 

À horizon fin 2023, le groupe prévoit une continuation de la hausse de son chiffre d'affaires, soutenue par des marchés qui devraient rester résilients, notamment par le plein effet du nouveau four de Ragland et la stabilisation des coûts de l'énergie.

Afin de maintenir cette croissance et de s'adapter aux conditions économiques, le cimentier prévoit de réduire ses efforts d'investissement au cours des exercices 2023 et 2024, avec des investissements d'environ 350 millions en 2023, et une baisse attendue pour 2024.

Ces investissements seront principalement versés aux projets visant à réduire l'empreinte carbone de Vicat. Des efforts environnementaux dont se félicite le président-directeur général : « Le groupe a en effet réduit ses émissions spécifiques de CO2 de 3,6 % par rapport à fin juin 2022 pour atteindre 591 kg de CO2 net par tonne de ciment équivalent, sur notre feuille de route climat pour atteindre 497 kg de CO2 net par tonne de ciment équivalent d’ici 2030 », a-t-il conclu.

 

Marie Gérald

Photo de Une : Adobe Stock

Sur le même sujet

INTERMAT Paris 2024

INTERMAT Paris 2024 est le rendez-vous incontournable du secteur des bâtiments et travaux publics. La décarbonation sera le thème phare de cette nouvelle édition articulée autour des 4 thématiques clés...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.