Fermer

Le chiffre d’affaires du groupe Vinci augmente en cette fin d’année

Le groupe Vinci vient de dévoiler les chiffres de l’ensemble de son activité pour le troisième trimestre 2022, enregistrant une hausse de 26 % de son chiffre d’affaires. De bons résultats en grande partie liés à ses actions à l’international.
Publié le 26 octobre 2022

Partager : 

Le chiffre d’affaires du groupe Vinci augmente en cette fin d’année - Batiweb

Le groupe Vinci se porte bien. L’entreprise vient de dévoiler ses résultats pour ce troisième trimestre, et ces derniers ont de quoi réjouir les dirigeants du groupe de construction et de gestion d’infrastructures de transports. En effet, Vinci voit son chiffre d'affaires (CA) augmenter de 26 % pour ce troisième trimestre, à 16,7 milliards d’euros. Des résultats que l’entreprise doit notamment à l’international, qui représente plus de la moitié du total, avec pour principales locomotives la construction et les concessions aéroportuaires.

Ces données confirment que le groupe est reparti de l’avant après deux années creuses liées à la crise sanitaire. Mieux, Vinci a confirmé tabler sur un résultat net 2022 « supérieur » à son niveau de 2019, année de référence d’avant Covid. Les 45,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires du groupe sur les neuf premiers mois de l’année confirment ce bon état de forme. En France, sur l’ensemble de l’activité, la progression du CA est de 8 % (46 % du total), et de 48 % à l’international (54 % du total).

Le groupe poursuit également ses acquisitions. Après en avoir réalisé 22 depuis le début de l’année, Vinci en a annoncé deux autres ce 25 octobre. La première porte sur les services informatiques du groupe allemand Kontron AG, et la seconde sur la société TLT Building et TLT Connection en Finlande, dans le domaine des infrastructures d’énergie.

Un même son de cloche pour toutes les filiales

 

Dans le détail et selon les branches d’activités, Vinci Construction a vu ses ventes augmenter de 12 % à 21,49 milliards d’euros sur les neuf premiers mois. La filiale a notamment profité de la montée en puissance de projets autoroutiers en Amérique du Nord, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Mais également de la ligne à grande vitesse HS2 au Royaume-Uni, et des travaux préparatoires de la liaison Femern entre l’Allemagne et le Danemark.

Sur cette même période, Vinci Energies a de son côté vu son chiffre d’affaires progresser de 9,6 % à 11,9 milliards, et Vinci Immobilier de 2 %, à 1,1 milliard d’euros. 

La filiale Vinci Autoroutes connaît de meilleurs résultats que les deux filiales précédemment abordées, malgré un trafic autoroutier perturbé en octobre dernier dans le pays en raison de la pénurie de carburants. Le chiffre d’affaires de l'activité a augmenté de 11 %, à 4,6 milliards d’euros, après notamment une augmentation de 9,2 % du trafic par rapport au neufs premiers mois de l’année 2021, et de 2,3 % par rapport aux neufs premiers mois de 2019. 

La grève des salariés de groupes pétroliers qui a frappé la France pendant ce mois d’octobre ne remet pas en cause les prévisions du groupe pour les mois à venir. Vinci Autoroutes s’attend en effet à un « effet rattrapage » sur les autoroutes avec les vacances de la Toussaint qui viennent de débuter, et les reports de déplacement durant la grève.

Enfin, chez Vinci Airports, le CA a été multiplié par 2,6, à 2,02 milliards d’euros, contre 778 millions sur les neufs premiers mois de 2021, mais il reste malgré tout en recul de 31 % par rapport aux neufs premiers mois de 2019.

Le nombre de passagers accueillis dans les aéroports du réseau Vinci, qui s’élève à 137 millions sur neuf mois, a « plus que doublé » depuis l’an dernier d’après la filiale. Il s’est établi à 69 % de son niveau de 2019.

Au total, le carnet de commandes au 30 septembre se maintient à un niveau « historiquement élevé » de 57,4 milliards d’euros.

 

Jérémy Leduc

Photo de Une : Adobe Stock

Par Jeremy Leduc

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.