Fermer

Hilti et l’OPPBTP partenaires pour réduire les TMS grâce aux exosquelettes

Alors que l’usage des exosquelettes dans le monde du bâtiment tend à se développer afin d’aider les professionnels à effectuer certaines tâches répétitives ou difficiles, Hilti et l’OPPBTP signent un partenariat pour évaluer les effets, à long terme, de ces outils. Les travaux se concentreront notamment sur l’utilisation de l’exosquelette HA EXO-O1, produit par Hilti.
Publié le 27 octobre 2022

Partager : 

Hilti et l’OPPBTP partenaires pour réduire les TMS grâce aux exosquelettes - Batiweb

Confrontées à des situations de travail qui peuvent entraîner des difficultés pour leurs collaborateurs et notamment provoquer des troubles musculo-squelettiques (TMS) lors de tâches répétitives, les entreprises du secteur de la construction sont à la recherche de solutions. Parmi elles : le recours aux exosquelettes. Toutefois, à ce jour, aucune étude n’a été réalisée en France sur le long terme pour analyser l’effet de l’usage de ces outils sur la santé et la performance des utilisateurs. 

C’est de ce contexte qu’est né le nouveau partenariat entre Hilti et l’OPPBTP. Un partenariat qui a pour vocation à pallier ce manque de retour d’expériences. Ainsi, le spécialiste de l’outillage professionnel pour le BTP, Hilti, a annoncé lancer une étude d’envergure basée sur l’utilisation de son exosquelette HA EXO-O1, en s’appuyant sur les compétences et l’expertise de l’OPPBTP. 

« Cette étude peut nous aider à développer des outils afin d’aider les entreprises à bien utiliser ces dispositifs, à intégrer les contraintes qui y sont liées, à faciliter la prise en main des collaborateurs et à dispenser tous les conseils pour un bon usage des équipements », commente Pascal Girardot, érgonome et responsable Prévention de l'usure professionnelle à l'OPPBTP. 

200 exosquelettes mis à disposition

 

Lancé en 2020, l’exosquelette HA EXO-O1 de Hilti est destiné à soulager les tensions provoquées sur les articulations, lors de travaux nécessitant de lever les bras au-dessus des épaules, des situations de travail qui s’appliquent notamment dans les métiers tels que les électriciens, les plombiers, les peintres ou encore les plaquistes. 

Exosquelette HA EXO-O1 de Hilti
Exosquelette HA EXO-O1 de Hilti

Pour cette étude, environ 200 exosquelettes ont été mis à disposition d’entreprises partenaires afin qu’elles puissent expérimenter cette solution auprès d’opérateurs choisis. Durant un an, les collaborateurs bénéficient du soutien de l’EXO-O1 pour effectuer leurs tâches. 

Le suivi de l’étude, qui se fera sur 12 mois, prévoit notamment un questionnaire des opérateurs avant utilisation de l’exosquelette afin de définir leur état d’esprit, leurs attentes, leur état de santé initial. Sur une partie des collaborateurs participants, un suivi spécifique mené par les kinésithérapeutes de l'Institut de Thérapie Manuelle et Physiothérapie (ITMP), experts en évaluation fonctionnelle et en physiologie, desquels Hilti s’est rapproché afin de mener à bien cette étude. 

« L'analyse des résultats nous permettra d'accompagner au mieux les entreprises qui souhaiteraient offrir cette solution à leurs collaborateurs afin de les soutenir dans leurs missions quotidiennes », souligne Louis des Escotais, directeur marketing d’Hilti.

 

Marie Gérald 

Photo de Une : Hilti/OPPBTP

Par Marie Gerald

Sur le même sujet

Sans fil et sans contraintes

Puissance, autonomie, performance et polyvalence sont au service de votre confort et de votre productivité sur le chantier grâce à la solution complète d’outils sans fil Hilti. Quand la technologie de...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.