Le CITE a relancé l'activité de la filière menuiserie extérieure Vie des sociétés | 01.03.16

Partager sur :
Le crédit d'impôt pour la transition énergétique a créé et sauvegardé de nombreux emplois, selon les organisations professionnelles représentatives des fabricants et installateurs de fenêtres, volets et protections solaires . Cette incitation « efficace » a permis au secteur de se relancer, malgré les difficultés sur le segment des constructions neuves.

En 2015, plus de 8 000 emplois ont été créés ou sauvegardés en France, grâce au crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), ont estimé de façon « unanime », les professionnels de la menuiserie extérieure*.

« Simple, applicable à tous les remplacements de fenêtres, portes et volets avec son taux unique porté à 30 %, le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique ajouté à la TVA rénovation énergétique à 5,5 %, a créé un contexte favorable au déclenchement de nombreux travaux », expliquent-ils dans un communiqué commun.

Pour rappel, le CITE est dédié aux travaux d'économies d'énergie et aux équipements d'énergie renouvelables. Par cette incitation, le gouvernement souhaitait encourager les particuliers à effectuer des travaux d'amélioration énergétique de leur logement, notamment par l'achat et la pose d'équipements ou matériaux d'isolation des parois opaques et vitrées.

 « Début 2015, le marché de la fenêtre était dans une situation extrêmement difficile suite à la baisse continue de la construction neuve (résidentiel et tertiaire) et à la diminution de la rénovation énergétique dû à la perte d’efficacité du CIDD 2013/2014 (taux peu incitatifs et obligation de bouquet de travaux) », rappellent les professionnels.

Les prévisions en volume indiquaient alors une baisse de près de 15 % par rapport à 2014 mais c'était sans compter sur le CITE, qui a permis « d'enrayer cette tendance et de relancer l'activité de ce secteur », en produisant ses « effets à partir de mi-2015 ». Pour 110 fenêtres fabriquées et installées en France, c'est un emploi direct qui a été créé ou sauvegardé, selon les organisations professionnelles.

Pérenniser le dispositif

« Pour permettre à la filière de poursuivre une politique de recrutement et d’investissements ambitieuse, les organisations professionnelles demandent la pérennisation de ce dispositif afin de garantir aux entreprises stabilité et visibilité à long terme », soulignent les professionnels. 

En effet, la rénovation représente plus de 70% du marché global de la fenêtre et reste l'un des rares segments encore dynamique comparé au marché du neuf. Chaque année, 9 millions de fenêtres sont installées en France.

* FFB Métallerie - Union des Métalliers, FFPV - Fédération Française des Professionnels Du Verre, UMB FFB - Union des Métiers du Bois FFB, SNFA - Organisation professionnelle représentative des concepteurs, fabricants et installateurs spécialisés dans les menuiseries extérieures réalisées en profilés aluminium, SNFPSA - Syndicat National de la Fermeture, de la Protection Solaire et des professions Associées, UFME – Union des Fabricants de Menuiseries Extérieures.

C.T
© Fotolia

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

François de Rugy annonce un CITE réélargi aux fenêtres !

François de Rugy annonce un CITE réélargi aux fenêtres !

C’est une victoire pour les professionnels du bâtiment ! Lundi 17 décembre, c’est au micro d’Europe 1 que François de Rugy a annoncé que les fenêtres seraient bel et bien réintégrées dans le champ du CITE. Le ministre de la Transition énergétique et solidaire a promis un dispositif « plus efficace que par le passé ». Il s’agira de soutenir à hauteur de 100 € par fenêtre les ménages souhaitant passer du simple au double vitrage.
Adoption du crédit d'impôt pour la transition énergétique par l'Assemblée nationale

Adoption du crédit d'impôt pour la transition énergétique par l'Assemblée nationale

La création d'un crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) vient d'être votée par l'Assemblée nationale ce jeudi 16 octobre dans le projet de budget 2015. Cette version réformée de l'actuel crédit d'impôt développement durable (CIDD) porte à 30 % l'allègement fiscal pour des travaux de rénovation énergétique ou pour l'acquisition d'équipements permettant de réaliser des économies d'énergie.
Sur EquipBaie, Alain Maugard nous livre sa vision d’un CITE plus « raisonnable »

Sur EquipBaie, Alain Maugard nous livre sa vision d’un CITE plus « raisonnable »

Alain Maugard, président de Qualibat et co-animateur du Plan de rénovation énergétique des bâtiments, s’est rendu ce jour au salon EquipBaie. L’occasion de revenir sur l’actualité du secteur et d’apporter ses arguments pour un CITE plus « raisonnable ». Il estime notamment qu’il n’y a pas de « raison technique » pour que le crédit d’impôt ne comprenne pas de volet « fenêtres ». Il milite aujourd’hui pour un dispositif réduit de 30% à 15% pour le remplacement du simple vitrage et plafonné à 100 euros par menuiserie.
Rénovation : le cumul du CITE et de l'éco-PTZ désormais possible

Rénovation : le cumul du CITE et de l'éco-PTZ désormais possible

Le crédit d'impôt transition énergétique (CITE), accordé dans le cadre de travaux d'économie d'énergie est désormais cumulable avec un autre dispositif d'aide financière, l'éco-prêt à taux zéro, selon l'annonce de la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal. Autre annonce : le déblocage d'un nouveau budget, en faveur des 400 territoires à énergie positive pour la croissance verte. Détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter