Le CSTB’Lab, un espace dédié au développement des start-up de la construction Vie des sociétés | 12.10.17

Partager sur :
Surfant sur la tendance des espaces de coworking et autres incubateurs d’entreprises, le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment) a inauguré mercredi 11 son propre accélérateur visant à accompagner le développement des start-up de la construction. De quoi permettre à l’organisme de renforcer « son rôle d’acteur public au service de l’innovation dans le bâtiment ».
Il y a quelques mois, Digit RE Group lançait Coworkimmo, un espace de coworking dédié aux professionnels de l’immobilier. Une initiative plus qu’opportune, à l’heure où ce type de structures ne cesse de se développer.

Ce mercredi 11, c’est le CSTB qui a lancé son accélérateur de start-up, le CSTB’Lab. Réservé aux professionnels de la construction, cet espace offre aux jeunes entreprises la chance d’accéder à un « environnement scientifique dédié, afin de les aider à développer des produits ou des services à forte valeur ajoutée pour le secteur de la construction ».

« Ce nouvel outil à disposition nous invite à aborder les problématiques clés de la digitalisation du secteur sous un nouvel angle, et ouvrir le plus possible nos processus de collaboration », indique Etienne Crépon, président du CSTB. « Au contact de start-up, nous amorçons une dynamique de co-développement pour multiplier des partenariats avec des acteurs industriels, académiques, publics et des entreprises innovantes. »

Un accompagnement adapté aux besoins des start-up

Soutenu par l’Union Européenne et la Région Île-de-France, le CSTB’Lab propose deux accompagnements en parfaite adéquation avec les attentes des entrepreneurs de la construction.

Le premier dispositif, axé business, repose sur le savoir-faire d’Impulse Partners, grâce auquel les dirigeants ont accès à plusieurs événements visant à accélérer le développement de leur entreprise. Ils peuvent également profiter d’un gain de visibilité et accéder plus facilement aux financements.

La seconde offre d’accompagnement, en revanche, est davantage centrée sur les aspects scientifiques et techniques, s’appuyant directement sur l’expertise du CSTB. En plus de profiter des conseils des chercheurs du Centre, les entrepreneurs peuvent accéder à une vaste programmation autour du partage de connaissances et de la mise en réseau (afterworks, séminaires, événements spécialisés, etc.).

Enfin, le CSTB’Lab propose également des services à la carte qui comprennent l’hébergement au sein de la structure, l’utilisation des services bureautiques et informatiques, ou encore le choix d’un accompagnement R&D par les chercheurs du CSTB.

L’organisme précise qu’« une douzaine d’entreprises seront sélectionnées et accompagnées en 2017/2018 » (selon le caractère innovant du projet présenté, entre autres). « D’ici 3 ans, l’objectif est d’en accompagner une trentaine », conclut le CSTB.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Saint-Gobain confirme ses objectifs pour 2018

Saint-Gobain confirme ses objectifs pour 2018

Après la vigueur de l’année 2017, l’activité est toujours aussi dynamique pour Saint-Gobain ! Le géant français a en effet enregistré une croissance interne de 4,3% sur les 9 premiers mois de l’année. L’industriel a ainsi réalisé un chiffre d’affaires de 31 130 millions d’euros de janvier à septembre, confirmant ses perspectives de développement. Tous les chiffres.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter