Le Groupe Ramery vers une adaptation aux évolutions du marché

Vie des sociétés | 03.01.17
Partager sur :
Le Groupe Ramery vers une adaptation aux évolutions du marché - Batiweb
Alors que Matthieu Ramery a pris la tête de l’entreprise familiale suite au décès de son père en mai dernier, le Groupe a récemment annoncé ses nouvelles priorités pour accroître son développement. Ainsi, soucieux de suivre les grandes tendances du secteur, le Groupe de BTP a choisi d’axer sa stratégie autour de deux piliers majeurs : les marchés de travaux privés et la promotion immobilière.
Décédé le 6 mai 2016, Michel Ramery a laissé les rênes du Groupe de BTP qu’il avait fondé en 1972 à son fils Matthieu. Actionnaire majoritaire de l’entreprise, ce dernier a ainsi rejoint le directoire de la société, présidé par Philippe Beauchamps.

Avec cette nouvelle impulsion, le Groupe espère bien poursuivre sa stratégie de diversification, faisant désormais les yeux doux aux marchés de travaux privés.

Le secteur privé dans le viseur

Faisant face à une commande publique de moins en moins importante, Ramery a décidé de suivre les évolutions du secteur en s’ouvrant à une nouvelle clientèle, et notamment aux industriels.

« Ces derniers mois, pour accroître ses parts de marché dans le secteur de l’industrie, du commerce de la logistique, le Groupe a mis au point une offre transverse qui combine les savoir-faire de ses différentes branches », indique Ramery, avant d’ajouter que « les premiers résultats laissent entrevoir de belles perspectives ».

Une nouvelle filiale en 2017

Autre priorité du Groupe : la conquête des marchés immobiliers. Dans ce but, une toute nouvelle filiale, Ramery Immobilier, a vu le jour ce 1er janvier 2017, avec à sa tête Philippe Beauchamps.

Désireuse de s’implanter durablement sur le secteur de la promotion immobilière, l’entreprise a fait part de sa volonté de s’inscrire « sur des projets urbanistiques de grande envergure » et de développer « sa foncière ».

En 2015, le Groupe avait réalisé un chiffre d’affaires de 520 millions d’euros, toutes activités confondues. D’ici 2021, Ramery espère que sa nouvelle filiale spécialisée sera en mesure de rapporter 100 millions d’euros à la société.

F.C
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Vers plus de diversification et de BIM pour AC Environnement - Batiweb

Vers plus de diversification et de BIM pour AC Environnement

AC Environnement peut se féliciter d’un bilan fructueux en 2018, avec la création de son réseau de franchise, le rachat d’ASE (Alliance Sud Expertises), et une augmentation de 10% de son chiffre d’affaires. La start-up créée en 2002 à Roanne par Denis Mora et Pierre Deroche est devenue, en 17 ans, leader du diagnostic immobilier et du BIM en France. Retour sur le bilan et les perspectives à venir de ce groupe en pleine expansion.
Le groupe immobilier Nexity dépasse tous ses objectifs - Batiweb

Le groupe immobilier Nexity dépasse tous ses objectifs

Le bénéfice net du groupe immobilier Nexity a plus que triplé au cours de l'année 2015. Pour la première fois, il dépasse les 3 milliards de chiffre d'affaires porté par l'immobilier d'entreprise et le résidentiel. Seul bémol, la part des réservations des primo-accédants atteint un niveau historiquement bas.
Logement social : CDC Habitat fusionne ses 13 entités et se réorganise - Batiweb

Logement social : CDC Habitat fusionne ses 13 entités et se réorganise

CDC Habitat, filiale de logement social de la Caisse des dépôts, a annoncé hier, mardi 15 janvier, avoir commencé la mise en œuvre de son plan de transformation intitulé « Trajectoire 2022 ». Parmi les premières mesures : la fusion de ses 13 entités pour créer une unique entreprise sociale pour l’habitat (ESH), la création de directions interrégionales, et la nomination de plusieurs directeurs. L’objectif : « renforcer les missions et l’expertise au service des collectivités ».