Le groupe SNI devient CDC Habitat Vie des sociétés | 31.01.18

Partager sur :
Le groupe SNI change de nom et devient CDC Habitat. L’initiative va permettre au groupe de renforcer son attachement à la Caisse des dépôts et de faire évoluer son offre. Car si l’action de la SNI était très centrée sur les métropoles, CDC Habitat interviendra désormais aussi dans des territoires périphériques. L’entité devrait également participer pleinement à la restructuration du secteur HLM engagée par le gouvernement
Le groupe SNI a annoncé se rebaptiser CDC Habitat. Ce nouveau nom, en vigueur au 1er février, « fait apparaître davantage la cohésion de l’ensemble de l’action de la Caisse des dépôts en faveur de l’habitat (via) les fonds d’épargne, les directions régionales et sa filiale CDC Habitat », a précisé André Yché, président du directoire du groupe.

C’est aussi l’opportunité pour l’opérateur immobilier de renforcer son attachement à la Caisse des dépôts et de faire évoluer son offre.

André Yché a en effet indiqué que le groupe allait « infléchir sa stratégie ». Si l'action de la SNI était « très centrée sur les métropoles pour faire du logement intermédiaire mais aussi du logement social », CDC Habitat « interviendra aussi dans des territoires périphériques ».

« Nous acceptons aussi de faire davantage de partenariats, en prenant des participations minoritaires, de 30% ou 35%, sans être assurés de devenir majoritaires », a encore indiqué M. Yché.

Défendre les actions des bailleurs sociaux

CDC Habitat va également « affirmer son rôle » dans la restructuration du secteur HLM engagée par le gouvernement, via une ponction de 1,5 milliard d'euros dès 2018 dans les ressources des bailleurs sociaux, en « facilitant les évolutions nécessaires » de ces derniers.

« Pour bénéficier d'un soutien financier exceptionnel de la CDC, les organismes devront rentrer dans des démarches de mutualisation » auxquelles CDC Habitat va concourir « dans les zones tendues, mais aussi dans des villes moyennes », en prenant des participations au capital des bailleurs sociaux ou en leur accordant « des facilités de trésorerie », détaille M. Yché.

« Le positionnement de la CDC est lié aux annonces relatives à la loi Logement attendue en mars et aux dispositifs d'accompagnement » auxquels elle va concourir côté public, à l'instar d'Action Logement (ex-1% Logement) côté privé, précise-t-il.

CDC Habitat pourrait ainsi apporter un financement à des programmes de renouvellement urbains « mal en point », tout « en laissant la gestion à l'organisme désigné par la collectivité ».

Le logement intermédiaire, une priorité

La SNI a lancé la construction de « quelque 22 000 » logements intermédiaires et devrait « lancer de nouveaux fonds d'investissement pour retrouver, avec des investisseurs privés, de nouvelles ressources pour faire à la fois du logement intermédiaire et un peu de logement social ».

« Nous avons encore un potentiel d'achat d'une quarantaine d'hôtels. Une dizaine (d'opérations) sont en cours de négociation, pour répondre au plan du président de la République d'augmentation des capacités d'accueil », en fonction des besoins « signalés par chaque préfecture ».

Premier bailleur social de France, CDC Habitat gère un patrimoine de 191 029 logements sociaux, 86.387 logements intermédiaires et 76.912 logements « très sociaux » ou d'hébergement d'urgence (Adoma) et 70.913 logements des sociétés immobilières d'outre-mer (Sidom).

R.C (Avec AFP)
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Du changement au sein de CDC Habitat - Batiweb

Du changement au sein de CDC Habitat

Le président du directoire de CDC Habitat, premier bailleur social de France avec près de 500 000 logements, cède son poste. André Yché, présent au sein du groupe depuis plus de 20 ans, laisse en effet la place à Anne-Sophie Grave, qui deviendra présidente du directoire de CDC Habitat et membre du comité exécutif de la Banque des Territoires à compter de décembre 2020.
La CDC mobilise 26 Md€ en faveur d’une « économie durable » - Batiweb

La CDC mobilise 26 Md€ en faveur d’une « économie durable »

Qualifiée de « combat du siècle » par le Président de la République, Emmanuel Macron, l’écologie est au coeur du plan de relance annoncé par le Gouvernement le 3 septembre dernier. Dans ce même esprit de solidarité et de transition, la Caisse des Dépôts a annoncé mobiliser 26 milliards d’euros pour un développement économique « plus respectueux de l’environnement ». Des investissements sont prévus en faveur de la mobilité durable et de la construction de logements. Précisions.
La Caisse des dépôts fragilisée par la baisse des taux d’emprunt ? - Batiweb

La Caisse des dépôts fragilisée par la baisse des taux d’emprunt ?

Le fonds d’épargne de la Caisse des dépôts (CDC) serait-il menacé ? Mercredi dernier, Pierre-René Lemas, directeur général du groupe, a appelé les organismes HLM à « ne pas tuer la poule aux œufs d’or » en renégociant leurs prêts bancaires à la baisse. Le cas échéant, les conséquences sur le financement du logement social pourraient être désastreuses, la CDC en étant l’un des principaux investisseurs. Toutes les explications.
« Allongement de dette », un nouveau dispositif destiné aux bailleurs sociaux - Batiweb

« Allongement de dette », un nouveau dispositif destiné aux bailleurs sociaux

La Caisse des dépôts a annoncé le déploiement du dispositif « Allongement de dette », une mesure particulièrement attendue par les clients bailleurs sociaux. La démarche fera l’objet d’un appel à manifestation d’intérêt lancé à partir du 15 février 2018. Elle vise à fournir « rapidement » des marges de manœuvre financières aux Organismes de Logement Social (OLS) éligibles.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter